Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Cancers de la rétine

Par Sunir J. Garg, MD, FACS, Associate Professor of Ophthalmology;Physician, Thomas Jefferson University;The Retina Service of Wills Eye Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les cancers affectant la rétine apparaissent généralement au niveau de la choroïde. Puisque la rétine dépend de la choroïde pour son soutien et la moitié de son approvisionnement en sang, une lésion choroïdienne par un cancer est susceptible d'affecter la vision.

Mélanome choroïdien

L'origine du mélanome de la choroïde est les mélanocytes choroïdiens. Le mélanome de la choroïde est le cancer le plus fréquent au niveau de l'œil, avec une incidence d'environ 1 sur 2500 Blancs. Il est moins fréquent chez les personnes à peau foncée. Il survient le plus souvent entre 55 et 60 ans. Il peut s'étendre localement ou métastaser et être fatal.

Les symptômes ont tendance à se développer tardivement et comprennent une perte de la vision et des symptômes de décollement de la rétine ( Décollement de la rétine).

Le diagnostic repose sur l'examen du fond d'œil, complété, lorsque cela est indiqué, par d'autres tests, tels que l'échographie, la TDM, l'angiographie à la fluorescéine et des photographies sériées.

Les petits cancers sont traités par laser, des rayons ou des implants radioactifs, ce qui peut préserver la vision et sauver l'œil. Rarement, une résection locale est envisagée. Les gros cancers peuvent nécessiter une énucléation.

Métastases choroïdiennes

Les métastases choroïdiennes sont fréquentes car la choroïde est très vascularisée. Les cancers primitifs les plus fréquents sont ceux du sein chez la femme et du poumon et de la prostate chez l'homme.

Les symptômes ont tendance à se développer tardivement et comprennent une perte de la vision et des symptômes de décollement de la rétine.

Le diagnostic est souvent fortuit lors d'un examen ophtalmoscopique de routine. L'échographie est habituellement effectuée et le diagnostic est confirmé en utilisant biopsie à l'aiguille fine.

Le traitement dépend du cancer primitif et est habituellement par radiothérapie et/ou par chimiothérapie.

Ressources dans cet article