Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Biopsie transthoracique à l'aiguille

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Associate Professor of Medicine and Director, Adult Cystic Fibrosis Program, Johns Hopkins University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La biopsie transthoracique des structures thoraciques ou médiastinales utilise une aiguille coupante pour aspirer un morceau de tissu destiné à l'analyse histologique.

Indications

Une biopsie transthoracique à l'aiguille est effectuée pour évaluer

  • Nodules ou masses pulmonaires périphériques

  • Anomalies pleurales, médiastinales et hilaires

  • Infiltrats ou pneumonies non diagnostiqués lorsque la bronchoscopie est contre-indiquée ou non diagnostique

Lorsqu'elle est effectuée avec un guidage TDM et par un cytopathologiste entraîné, la biopsie transthoracique à l'aiguille confirme le diagnostic de malignité avec une précision > 95%. La biopsie à l’aiguille ne permet un diagnostic précis dans les processus bénins, que dans 50 à 60% des cas.

Contre-indications

Les contre-indications sont les mêmes que celles de la ponction pleurale. Les autres contre-indications sont les suivantes:

  • Ventilation mécanique

  • Pneumonectomie controlatérale

  • Lésions vasculaires suspectées

  • Abcès du poumon putride

  • Kyste hydatique

  • Hypertension artérielle pulmonaire

  • Maladie pulmonaire bulleuse

  • Toux rebelle

  • Trouble hémorragique ou anticoagulation qui ne peuvent pas être corrigés et numération plaquettaire <50 000/μL

Procédure

La biopsie transthoracique à l'aiguille est habituellement effectuée par un radiologue interventionnel, souvent en présence d'un cytopathologiste. En milieu stérile, sous anesthésie locale et guidage par imagerie, habituellement par TDM, mais parfois par échographie pour les lésions pleurales, une aiguille à biopsie est introduite dans la lésion suspecte pendant que le patient retient sa respiration.

Les lésions sont aspirées avec ou sans solution physiologique.

Deux ou 3 prélèvements sont effectués pour examen cytologique et bactériologique.

Après l'examen, une radioscopie et une rx thorax sont pratiquées pour éliminer un pneumothorax ou une hémorragie.

Les biopsies au trocart permettent d'obtenir un cylindre de tissu et sont recommandées pour l'examen histologique.

Complications

Les complications comprennent

  • Pneumothorax (10 à 37%)

  • Hémoptysie (10 à 25%)

  • Hémorragie parenchymateuse

  • Embolie aérienne

  • Emphysème cutané