Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Comment pratiquer une thoracostomie à l'aiguille

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Associate Professor of Medicine and Director, Adult Cystic Fibrosis Program, Johns Hopkins University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La thoracostomie à l'aiguille consiste en l'insertion d'une aiguille dans l'espace pleural pour décomprimer un pneumothorax compressif. Il s'agit d'une situation d'urgence, susceptible d'être vitale, une procédure qui peut être effectuée si la thoracostomie ne peut pas être réalisée assez rapidement.

Indications

Contre-indications

Il n'y a pas de contre-indications absolues car cette procédure ne doit être effectuée que dans des affections mettant en jeu le pronostic vital. Les contre-indications relatives comprennent une stabilité hémodynamique ou un trouble hémorragique.

Complications

  • Lacération du poumon ou du diaphragme

  • Névralgie intercostale due à une lésion du faisceau neurovasculaire sous une côte

  • Saignements

  • Infection

  • Rarement, perforation d'autres structures dans le thorax ou l'abdomen

Equipement

  • Une aiguille de calibre 14 ou 16 (un cathéter à aiguille intégrée est la meilleure option); les aiguilles de 8 cm sont plus efficaces que celles de 5 cm, mais elles augmentent le risque de blessure des structures sous-jacentes

  • Blouse stérile, masque, gants

  • Solution nettoyante telle que la chlorhexidine 2%

Considérations supplémentaires

  • L'urgence de la procédure est déterminée par l'état du patient. L'hypotension suggère un pneumothorax compressif plus avancé qui nécessite un traitement plus urgent.

Positionnement

  • Le patient doit être en décubitus, couché sur le dos

Anatomie importante

  • Les faisceaux neurovasculaires sont situés au niveau du bord inférieur de chaque côte. Par conséquent, l'aiguille doit être placée au-dessus du bord supérieur de la côte pour éviter de léser le faisceau neuro-vasculaire.

Description étape par étape de la procédure et points d'enseignement clés

  • Le site d'insertion préféré est le deuxième espace intercostal sur la ligne médio-claviculaire dans l'hémithorax affecté. Cependant, l'insertion de l'aiguille pratiquement n'importe où dans le bon hémothorax décomprimera un pneumothorax compressif.

  • Si possible en termes de temps, préparer la zone au niveau et autour du site d'insertion à l'aide d'une solution antiseptique comme la chlorhexidine.

  • On a rarement le temps d'effectuer une anesthésie locale, mais s'il y en a une, injecter 1% de lidocaïne dans la peau, dans le tissu sous-cutané, dans le périoste des côtes (de la côte située sous le site d'insertion), et dans la plèvre pariétale. Injecter une grande quantité d'anesthésique local autour du périoste et de la plèvre pariétale très sensibles à la douleur. Aspirer avec la seringue avant l'injection de lidocaïne afin d'éviter l'injection dans un vaisseau sanguin. Le bon positionnement est confirmé par le retour d'air dans la seringue d'anesthésie lorsqu'elle pénètre dans l'espace pleural.

  • Insérez l'aiguille de thoracostomie, en perçant la peau au-dessus l'espace intercostal cible, puis diriger l'aiguille en direction céphalique sur la côte jusqu'à ce que la plèvre soit percée (ce qui est généralement indiqué par un pop et/ou une diminution soudaine de la résistance).

  • Après avoir fait une thoracostomie à l'aiguille, insérez un drain thoracique dès que possible.

Avertissements et erreurs fréquentes

  • Selon l'épaisseur de la paroi thoracique, une aiguille plus longue peut être nécessaire.

Trucs et astuces

  • Après avoir retiré l'aiguille, le cathéter peut rester bloqué à cause de la torsion. Le vrillage (coudure) est particulièrement fréquent avec de plus petits cathéters, tels que des calibres 14 et 16. Certaines sources recommandent d'utiliser une aiguille et un cathéter de calibre supérieur à 10 (1, 2, 3).

Références

  • 1. Aho JM, Thiels CA, El Khatib MM, et al: Needle thoracostomy: Clinical effectiveness is improved using a longer angiocatheter. J Trauma Acute Care Surg 80(2):272–277, 2016. doi: 10.1097/TA.0000000000000889.

  • 2. Clemency BM, Tanski CT, Rosenberg M, et al: Sufficient catheter length for pneumothorax needle decompression: A meta-analysis. Prehosp Disaster Med 30(3):249–253, 2015. doi: 10.1017/S1049023X15004653.

  • 3. Beckett A, Savage E, Pannell D, et al: Needle decompression for tension pneumothorax in Tactical Combat Casualty Care: Do catheters placed in the midaxillary line kink more often than those in the midclavicular line? J Trauma 2011 71(5 Suppl 1):S408–412, 2011. doi: 10.1097/TA.0b013e318232e558.

Ressources dans cet article