Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Dysfonction des cordes vocales

(Mobilité paradoxale des cordes vocales)

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Associate Professor of Medicine and Director, Adult Cystic Fibrosis Program, Johns Hopkins University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les mouvements paradoxaux ou dysfonctionnels des cordes vocales sont une adduction des cordes vocales à l’inspiration et une abduction à l’expiration; ils provoquent une obstruction des voies respiratoires à l'inspiration et un stridor qui est souvent confondu avec un asthme. La paralysie des cordes vocales (unilatérale et bilatérale) est traitée ailleurs. Le bilan général des patients qui présentent un stridor, est traité ailleurs.

Le dysfonctionnement des cordes vocales est le plus fréquent chez la femme de 20 à 40 ans. L'étiologie n'est pas évidente, mais il semble associé à l'anxiété, à la dépression, au trouble de stress post-traumatique et aux troubles de la personnalité. Il n'est pas considéré un trouble factice (c'est-à-dire, que les patients ne le produisent pas sciemment).

Les symptômes sont habituellement un stridor inspiratoire et moins souvent un wheezing expiratoire. D'autres manifestations peuvent comprendre un enrouement, une sensation de gorge serrée, d'étouffement et une toux (1).

Le diagnostic est posé par la mise en évidence d'une fermeture inspiratoire des cordes vocales à la laryngoscopie directe. Parfois, le diagnostic de dysfonctionnement des cordes vocales n'est évoqué qu'après un diagnostic erroné d'asthme, en l'absence de réponse aux bronchodilatateurs ou aux corticostéroïdes.

Le traitement implique la formation du patient sur la nature du problème; le conseil d’un orthophoniste portant sur des techniques spécifiques de respiration, telles que le " panting " (respiration rapide), qui peut soulager les épisodes de stridor et d’obstruction; et l’évitement des diagnostics et traitements inadaptés de l’asthme.

Le dysfonctionnement des cordes vocales associé à des diagnostics psychiatriques est souvent résistant à ces mesures. Un suivi psychiatrique est indiqué dans ces cas.

Référence