Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Association de traitements anticancéreux

Par

Robert Peter Gale

, MD, PhD, Imperial College London

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref

Les médicaments anticancéreux sont le plus efficaces lorsqu’ils sont administrés en association. Ce traitement d’association se justifie par l’utilisation de médicaments aux mécanismes d’action différents, pour réduire la probabilité de développement de cellules cancéreuses résistantes. Si des médicaments aux différents effets sont associés, chacun peut être utilisé à sa dose optimale pour éviter les effets secondaires importants. (Voir aussi Principes du traitement du cancer.)

Pour certains cancers, la meilleure approche est l’association de la chirurgie, de la radiothérapie et de la chimiothérapie ou d’autres médicaments anticancéreux. La chirurgie ou la radiothérapie traite une tumeur locale, tandis que les médicaments anticancéreux tuent également les cellules cancéreuses qui se sont propagées à distance. Une radiothérapie ou un traitement pharmacologique est parfois administré avant l’intervention chirurgicale pour réduire la taille de la tumeur, rendant ainsi plus probable l’ablation chirurgicale complète (cette technique est appelée traitement néoadjuvant). La radiothérapie et/ou le traitement pharmacologique administrés après une intervention chirurgicale (ce que l’on appelle traitement adjuvant) contribuent à détruire les cellules cancéreuses restantes.

En fonction du stade du cancer, on administre un traitement unique ou une association thérapeutique. Par exemple, un cancer du sein au stade initial peut être traité par une chirurgie seule ou en association avec une radiothérapie, un traitement pharmacologique, ou par les trois traitements, et ce en fonction de la taille de la tumeur et du risque de récidive. Le cancer du sein localement avancé est en général traité par chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie.

Parfois, un traitement pharmacologique d’association est utilisé non pas pour guérir, mais pour réduire les symptômes et prolonger la vie. Le traitement pharmacologique d’association peut être utile chez les personnes qui présentent un cancer à un stade avancé, pour lesquelles la radiothérapie ou un traitement chirurgical n’est pas indiqué (par exemple, les personnes atteintes d’un cancer du poumon non à petites cellules, d’un cancer de l’œsophage ou de la vessie qui ne peut pas être complètement retiré par voie chirurgicale).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation des cancers
Vidéo
Présentation des cancers
Corticostéroïdes surrénaliens
Vidéo
Corticostéroïdes surrénaliens
Les glandes surrénales font partie du système endocrinien, qui régule les taux d’hormones...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE