Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Vaccin contre le rotavirus

Par

Margot L. Savoy

, MD, MPH, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le vaccin contre le rotavirus est un vaccin à virus vivant qui protège contre la gastro-entérite due au rotavirus, dont les symptômes sont vomissements, diarrhée et s’ils persistent, déshydratation et lésions organiques.

Deux formulations de vaccin contre le rotavirus sont disponibles. Les deux contiennent le rotavirus vivant mais affaibli (atténué).

Pour plus d’informations, référez-vous au Bulletin d’information sur les vaccins contre le rotavirus des CDC (Centers for Disease Control and Prevention [Centres pour le contrôle et la prévention des maladies]).

Administration

Ce vaccin fait partie du calendrier vaccinal recommandé pour les enfants. Ce vaccin est administré par voie orale. Deux ou trois doses sont administrées : à l’âge de 2 mois et 4 mois, ou à l’âge de 2 mois, 4 mois et 6 mois suivant la formule de vaccin utilisée.

Les personnes qui ont eu des réactions allergiques graves à une dose précédente du vaccin ou à un composant du vaccin ne doivent pas recevoir le vaccin contre le rotavirus.

Certaines affections peuvent avoir une incidence sur la vaccination et la période de vaccination (voir également CDC : Qui NE DOIT PAS recevoir ces vaccins ?). Par exemple, le vaccin contre le rotavirus ne doit pas être administré aux nourrissons qui présentent certains déficits immunitaires ou qui ont subi une invagination intestinale (lorsqu’un segment de l’intestin glisse dans un autre).

Si les personnes sont temporairement malades, les médecins attendent en général que la maladie ait disparu avant d’administrer le vaccin.

Effets secondaires

Les nourrissons peuvent présenter une diarrhée ou des vomissements légers et passagers. Ils peuvent devenir irritables.

Lorsque l’ancien vaccin contre le rotavirus était utilisé, le risque d’invagination augmentait. Dans l’invagination intestinale, l’intestin est obstrué parce qu’un segment de l’intestin glisse dans un autre, de manière semblable aux parties d’un télescope. L’ancien vaccin a été retiré du marché aux États-Unis. Les nouveaux vaccins, s’ils sont administrés suivant les recommandations, peuvent augmenter le risque d’invagination, mais seulement légèrement.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du COVID-19
Vidéo
Présentation du COVID-19
Modèles 3D
Tout afficher
Virus COVID-19
Modèle 3D
Virus COVID-19

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE