Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Typhus murin (endémique)

(typhus à puces du rat, typhus urbain de Malaisie)

Par

William A. Petri, Jr

, MD, PhD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le typhus murin est une rickettsiose provoquée par Rickettsia typhi et Rickettsia felis dont le vecteur est la puce du rat.

  • Les personnes atteintes de typhus murin ont des frissons, de la fièvre et une céphalée, suivis quelques jours plus tard d’une éruption cutanée.

  • Pour diagnostiquer l’infection, les médecins analysent un échantillon de l’éruption cutanée et réalisent parfois des analyses de sang.

  • Le typhus murin est traité avec un antibiotique.

Les rickettsies sont un type de bactéries qui ne peut vivre qu’à l’intérieur des cellules d’autres organismes. Le terme « murin » désigne quelque chose de relatif à des rats ou à des souris. Ainsi, les rickettsies responsables du typhus murin vivent principalement chez les rats et les souris (hôtes).

Le typhus murin est présent partout dans le monde, bien que peu de personnes soient infectées. L’infection est transmise à l’homme par les puces de rat, de souris et de chat.

Aux États-Unis, la plupart des cas de typhus murin se développent dans des zones suburbaines à Hawaï, au Texas et en Californie. Dans ces États, les rickettsies vivent souvent sur les opossums et les chats.

Symptômes

Les symptômes du typhus murin apparaissent environ 6 à 18 jours après pénétration de la bactérie dans l’organisme. Les personnes affectées ont d’importants frissons, de la fièvre et des maux de tête. La fièvre dure environ 12 jours. Une éruption peut apparaître quelques jours après les autres symptômes. Dans un premier temps, elle se manifeste seulement sur quelques endroits du torse, puis elle s’étend aux membres.

Le typhus murin provoque rarement la mort, mais celle-ci est plus probable chez les personnes âgées.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Biopsie et analyse de l’éruption cutanée

  • Analyses de sang

Le diagnostic de typhus murin est suggéré par les symptômes.

Pour confirmer le diagnostic, les médecins peuvent réaliser un test par immunofluorescence sur un échantillon prélevé au niveau de l’éruption cutanée (biopsie). Ou bien, ils peuvent utiliser la technique de la réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour détecter les bactéries plus rapidement.

Les médecins effectuent des analyses de sang qui détectent les anticorps dirigés contre les bactéries. Cependant, la réalisation du test une seule fois n’est pas suffisante. Le test doit être répété 1 à 3 semaines plus tard à la recherche d’une augmentation du taux d’anticorps. De ce fait, ces tests de détection d’anticorps ne permettent pas aux médecins de diagnostiquer l’infection immédiatement après qu’une personne est tombée malade, mais ils permettent de confirmer le diagnostic par la suite.

Prévention

Il n’existe pas de vaccin pour prévenir le typhus murin.

La prévention du typhus murin implique des mesures pour réduire le contact avec des puces infectées.

  • Tenir les rongeurs et autres animaux à l’écart des habitations, des lieux de travail et des aires de jeu, par exemple, en éliminant les buissons, les tas de pierres, le bazar, les tas de bois et les denrées alimentaires (en particulier la nourriture des animaux de compagnie)

  • Porter des gants pour manipuler les animaux malades ou morts

Traitement

  • Un antibiotique

Le traitement du typhus murin consiste généralement à administrer l’antibiotique doxycycline, par voie orale. Le traitement antibiotique est poursuivi tant que les personnes ont de la fièvre, et pendant 48 heures après disparition de la fièvre ; le traitement doit durer au minimum 7 jours.

Le chloramphénicol est également efficace, mais peut avoir des effets secondaires graves et il n’est pas disponible aux États-Unis.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
PERIOSTAT, VIBRAMYCIN
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du COVID-19
Vidéo
Présentation du COVID-19
Modèles 3D
Tout afficher
Varicelle
Modèle 3D
Varicelle

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE