honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Présentation des infections à herpèsvirus

Par

Kenneth M. Kaye

, MD, Brigham and Women’s Hospital, Harvard Medical School

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

Certaines infections virales fréquentes sont dues aux herpèsvirus. Huit herpèsvirus différents peuvent infecter l’homme.

  • Trois herpèsvirus, le virus herpès simplex de types 1 et 2, ainsi que le virus varicelle-zona (herpèsvirus de type 3, à l’origine de la varicelle et du zona), sont responsables d’infections qui se manifestent par l’apparition de vésicules sur la peau ou les muqueuses.

  • Le virus d’Epstein-Barr (herpèsvirus de type 4) provoque une mononucléose infectieuse et peut être impliqué dans certains cancers (comme le cancer du nasopharynx, le lymphome de Burkitt et le lymphome de Hodgkin).

  • Le cytomégalovirus (herpèsvirus de type 5) est source d’infections graves chez les nouveau-nés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Il peut également entraîner une maladie semblable à la mononucléose infectieuse chez les personnes dont le système immunitaire est normal.

  • Les herpèsvirus humains de types 6 et 7 sont responsables d’une infection infantile appelée la roséole infantile.

  • L’herpèsvirus humain de type 8 est à l’origine de certains cancers (sarcome de Kaposi et de certains types de lymphomes), chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes atteintes du SIDA.

Did You Know...

  • Dans la mesure où les herpèsvirus subsistent à l’intérieur de certaines cellules qu’ils infectent dans un état de latence, ils provoquent tous des infections chroniques.

Dans la mesure où les herpèsvirus subsistent à l’intérieur des cellules de l’hôte dans un état inactif (dormant ou latent), ils provoquent tous des infections chroniques. Des réactivations virales peuvent parfois se produire, responsables de nouveaux épisodes de la maladie. Les symptômes de la réactivation peuvent être différents des symptômes de l’infection initiale. La réactivation peut survenir précocement ou plusieurs années après l’infection initiale. (Voir aussi Présentation des infections virales.)

Traitement

Certains médicaments antiviraux ont été développés pour traiter une ou plusieurs infections à herpèsvirus.

Tableau
icon

Some Antiviral Drugs for Herpesvirus Infections

Médicament

Utilisations fréquentes

Quelques effets secondaires

Aciclovir

Aucun effet secondaire grave

Dans de rares cas, lésions rénales

Dans de rares cas, chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT) et syndrome hémolytique et urémique (SHU)

Cidofovir

Infections à cytomégalovirus, notamment rétinite (infection de la rétine)

Lésions rénales

Famciclovir

Aucun effet secondaire grave

Foscarnet

Lésions rénales

Ganciclovir

Infections à cytomégalovirus, notamment rétinite

Diminution du nombre de globules blancs

Penciclovir (crème)

Peu d’effets secondaires

Rougeur au site d’application

Trifluridine (collyres)

Kératite à herpès simplex (infection de la cornée)

Picotements des yeux

Gonflement des paupières

Valaciclovir

Rares effets secondaires graves (semblables à ceux de l’aciclovir)

Valganciclovir

Similaires à ceux du ganciclovir (à savoir, nombre de globules blancs bas)

Vidarabine (en pommade appliquée dans les yeux)

Irritation des yeux

Sensibilité à la lumière

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
VALCYTE
VIROPTIC
DENAVIR
FAMVIR
CYTOVENE
FOSCAVIR
VISTIDE
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE