Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Infection par les trichocéphales

(Trichocéphalose)

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’infection par trichocéphales est une affection intestinale due au ver rond Trichuris trichiura.

  • La contamination se fait par consommation d’aliments contaminés par de la terre contenant des œufs de trichocéphales ou par ingestion d’œufs après un contact avec un sol contaminé.

  • La maladie peut être asymptomatique ou des douleurs abdominales, une perte d’appétit, une diarrhée, des hémorragies intestinales ou une anémie peuvent apparaître suivant la gravité de la maladie.

  • Le médecin établit le diagnostic de cette infection en identifiant les œufs dans un échantillon de selles.

  • Des conditions sanitaires adéquates et une bonne hygiène personnelle contribuent à éviter la propagation de la maladie.

  • Pour traiter l’infection, on utilise un médicament antiparasitaire tel que l’albendazole.

L’infestation par trichocéphales est fréquente et se manifeste surtout dans les pays tropicaux et subtropicaux, où tant l’hygiène déficiente que le climat chaud et humide créent les conditions nécessaires à l’incubation des œufs de Trichuris dans la terre. Il vit également dans le sud des États-Unis. Environ 604 à 795 millions de personnes, surtout des enfants, sont infectées dans le monde.

Transmission de l’infection par trichocéphales

Le parasite est transmis en :

  • Ingérant de la nourriture contaminée par la terre qui contient les œufs

  • En transférant des œufs des mains à la bouche après un contact avec le sol contaminé

Les enfants peuvent ingérer de la terre contaminée.

Les larves éclosent dans l’intestin grêle, migrent dans le gros intestin et se fixent par leur tête dans la muqueuse intestinale. Chaque larve se développe pour donner un ver d’environ 11 cm qui peut vivre pendant 1 à 2 ans, même si certains peuvent vivre plus longtemps. Les trichocéphales femelles pondent des œufs, qui sont excrétés dans les selles.

Symptômes

Les infections par trichocéphales peu graves sont souvent asymptomatiques.

Des symptômes tels qu’une douleur abdominale, une perte d’appétit et une diarrhée apparaissent quand le côlon est infesté par un grand nombre de vers. La perte de poids, le saignement intestinal et l’anémie peuvent entraîner, tout spécialement chez les enfants, des infections importantes. Parfois, suite à une infection massive, il peut se former un prolapsus rectal (le rectum sort au niveau de l’anus).

Diagnostic

  • Examen d’un échantillon de selles

Le diagnostic de trichocéphalose repose sur la détection d’œufs caractéristiques en forme de citron dans les échantillons de selles examinés au microscope ou, parfois, sur l’observation de vers adultes au cours d’une coloscopie ou d’une proctoscopie (examen du rectum à l’aide d’une sonde d’observation).

Une numération formule sanguine est réalisée à la recherche d’une anémie.

Prévention

La prévention de l’infection par trichocéphales repose sur les mesures suivantes :

  • Équipements d’assainissement appropriés (en particulier les installations sanitaires)

  • Bonne hygiène personnelle

Il faut se laver les mains avant de manipuler des aliments et éviter de consommer des fruits ou des légumes non lavés.

Parfois, une dose unique importante d’albendazole ou de mébendazole est administrée aux groupes de personnes, tout particulièrement les enfants, qui sont exposés à un risque de contamination par les trichocéphales (et d’autres vers qui se propagent via un sol contaminé, comme les ankylostomes et Ascaris). Ce traitement permet de prévenir les complications de ces infections.

Traitement

  • Mébendazole, albendazole ou ivermectine (médicaments antiparasitaires qui éliminent les vers, médicaments anthelminthiques)

Le mébendazole, l’albendazole ou l’ivermectine sont administrés par voie orale pour traiter l’infection par les trichocéphales. Le mébendazole pris deux fois par jour pendant 3 jours est privilégié pour les infections importantes.

L’albendazole ou l’ivermectine pris une fois par jour pendant 3 jours constituent une alternative.

Généralement, aucun de ces médicaments n’est administré aux femmes enceintes, car ils sont potentiellement toxiques pour le fœtus.

Si les personnes se sont rendues dans des régions d’Afrique où la Loa loa est transmise, les médecins recherchent une loase avant de leur administrer de l’ivermectine car ce médicament peut entraîner une inflammation cérébrale grave (encéphalite) chez les personnes atteintes de loase.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ALBENZA
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du COVID-19
Vidéo
Présentation du COVID-19
Modèles 3D
Tout afficher
Virus COVID-19
Modèle 3D
Virus COVID-19

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE