Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Infestation par les oxyures

(Entérobiase ; Oxyurose)

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’oxyurose est due à un nématode (ver rond) intestinal, Enterobius vermicularis, qui infeste généralement les enfants.

  • La transmission se fait par ingestion des œufs de ce nématode.

  • L’infection peut causer des démangeaisons autour de l’anus.

  • Le diagnostic de l’infestation est fait par la découverte des œufs ou quelquefois du ver adulte au niveau de l’anus.

  • Le traitement généralement efficace consiste à administrer un médicament antiparasitaire comme le mébendazole, l’albendazole ou le pamoate de pyrantel une fois lors du diagnostic et une fois 2 semaines plus tard.

L’oxyurose est l’infection parasitaire la plus fréquente aux États-Unis.

La plupart des cas d’oxyurose affectent des enfants d’âge scolaire, des adultes qui s’occupent d’enfants, ou les membres de la famille d’un enfant infecté.

Le saviez-vous ?

  • L’oxyurose est l’infection parasitaire la plus fréquente aux États-Unis.

Mode de transmission de l’oxyurose

L’infection est causée par l’ingestion d’œufs d’oxyure. Les œufs éclosent dans l’intestin grêle et libèrent des larves qui migrent dans le gros intestin. Là, les larves arrivent à maturité en 2 à 6 semaines, puis les vers adultes se reproduisent. Les œufs se développent et la femelle migre dans le rectum et va pondre les œufs au niveau de l’anus. Ils sont déposés dans une substance gélatineuse et collante qui adhère à la peau autour de l’anus. Les œufs peuvent alors être transférés sur les ongles, les vêtements, la literie, les jouets ou les aliments. Les œufs peuvent survivre en dehors de l’organisme pendant 3 semaines maximum à température ambiante.

L’introduction des œufs au niveau de la bouche se fait par des doigts souillés ou à partir d’aliments contaminés. Les enfants peuvent s’auto-infester en transférant les œufs de la région péri-anale à la bouche. Le risque d’infection est beaucoup plus élevé chez des enfants qui sucent leur pouce, tout comme chez les adultes adeptes de pratiques sexuelles bucco-anales.

Symptômes

La majorité des enfants infestés par des oxyures sont asymptomatiques. Cependant, dans certains cas, ils ont des démangeaisons au niveau de l’anus car les œufs et la substance collante qui les entoure, sont irritants. Quand les enfants se grattent, la peau peut être à vif et une surinfection bactérienne peut survenir. Chez la petite fille, les oxyures peuvent entraîner une irritation et un prurit vaginaux.

Diagnostic

  • Examen au microscope du ruban adhésif transparent appliqué autour de l’anus pour recueillir les œufs

  • Observation de vers adultes autour de l’anus

Le diagnostic repose sur la découverte des œufs ou plus rarement, des oxyures adultes autour de l’anus. Les œufs peuvent être prélevés le matin au réveil de l’enfant en appliquant une bande adhésive transparente sur la peau autour de l’orifice anal. Cela doit être fait tôt le matin, avant que les enfants aillent aux toilettes ou avant qu’ils nettoient cette partie du corps. Cette bande adhésive est examinée au microscope. Le médecin peut demander aux parents ou aux soignants de répéter cette procédure plusieurs jours d’affilée pour s’assurer d’obtenir des œufs, le cas échéant.

Le meilleur moyen pour rechercher les oxyures adultes est d’examiner l’anus de l’enfant le soir 1 à 2 heures après le coucher. Les vers sont blancs et fins comme des cheveux, mais leurs mouvements les rendent visibles à l’œil nu.

Prévention

Malgré l’efficacité du traitement, la réinfestation est fréquente, en partie parce que les œufs peuvent survivre hors de l’organisme pendant 3 semaines. De nombreux médecins recommandent donc le traitement simultané de tous les membres de la famille.

Les mesures suivantes peuvent contribuer à prévenir la propagation des oxyures :

  • Se laver les mains avec de l’eau chaude et du savon après être allé aux toilettes, après avoir changé une couche et avant de manipuler la nourriture (mesure la plus efficace)

  • Laver fréquemment les vêtements, la literie et les jouets

  • Aspirer l’environnement pour essayer d’éliminer les œufs

  • En cas d’infestation, se doucher tous les matins pour éliminer les œufs présents sur la peau

Traitement

  • Mébendazole, albendazole ou pamoate de pyrantel (médicaments utilisés pour éliminer les vers, médicaments anthelminthiques)

Une dose unique mébendazole, d’albendazole ou de pamoate de pyrantel, renouvelée 2 semaines plus tard, guérit généralement l’infestation par les oxyures.

Des crèmes ou des pommades antiprurigineuses, comme la vaseline, peuvent être appliquées directement sur la zone péri-anale afin de soulager les symptômes.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ALBENZA
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du COVID-19
Vidéo
Présentation du COVID-19
Modèles 3D
Tout afficher
Rhume
Modèle 3D
Rhume

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE