Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Distomatoses hépatiques

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mars 2020| Dernière modification du contenu mars 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Certaines espèces de douves sont responsables d’infections hépatiques.

  • L’infection survient lorsqu’une personne ingère des kystes contenant des larves de douves sur du poisson d’eau douce cru, mal cuit, séché, salé, ou saumuré ou sur du cresson contaminé.

  • Selon l’espèce responsable de l’infection et l’intensité de cette dernière, les personnes peuvent présenter fièvre, frissons, gêne ou douleurs abdominales, jaunisse, démangeaisons, diarrhée et perte de poids.

  • Le diagnostic repose sur la découverte des œufs de douves dans les selles de la personne ou dans le contenu de l’intestin.

  • Selon le type de douve, des médicaments comme le praziquantel, l’albendazole ou le triclabendazole peuvent les éliminer.

Les douves responsables d’infections du foie comprennent :

  • Clonorchis sinensis (douve hépatique chinoise ou orientale), responsable de la clonorchiase

  • Opisthorchis viverrini (douve hépatique d’Asie du Sud-Est) et O. felineus (douve hépatique du chat), responsables d’une infection ressemblant à la clonorchiase

  • Fasciola hepatica (douve hépatique commune ou douve hépatique du mouton), responsable de la fasciolose et infectant généralement les moutons et le bétail

Le cycle de vie des douves est complexe. Les distomatoses hépatiques surviennent lorsqu’une personne ingère des kystes contenant des douves immatures (larves) de :

  • Clonorchis sinensis et Opisthorchis dans le poisson d’eau douce cru, mal cuit, séché, salé ou saumuré ; Clonorchis sinensis également parfois dans les crevettes d’eau douce

  • Fasciola hepatica ou Fasciola gigantica dans des kystes sur le cresson d’eau ou d’autres plantes aquatiques contaminées par des œufs se trouvant dans des excréments de mouton ou de bétail

Une fois les kystes de Clonorchis sinensis et de Opisthorchis ingérés, les larves quittent les kystes dans l’intestin et le remontent pour passer dans les canaux biliaires Présentation du foie et de la vésicule biliaire Le foie et la vésicule biliaire sont situés dans la partie supérieure droite de l’abdomen et sont reliés par des canaux appelés voies biliaires qui débouchent dans le premier segment de l’intestin... en apprendre davantage (tubes qui transportent la bile du foie et de la vésicule biliaire vers l’intestin). Elles remontent alors les canaux biliaires jusqu’au foie ou parfois jusqu’à la vésicule biliaire. Elles deviennent alors des douves adultes et produisent des œufs. Les adultes peuvent vivre entre 20 et 30 ans en l’absence de traitement. Les œufs sont excrétés dans les selles et ingérés par des escargots. Les escargots infectés libèrent des douves immatures mobiles dans l’eau (cercaires). Les cercaires libérées des escargots infectés forment des kystes chez certains poissons ou crevettes d’eau douce.

Une fois les kystes de Fasciola hepatica ou de Fasciola gigantica ingérés, ils atteignent l’intestin et libèrent des larves immatures. Les larves traversent la paroi intestinale pour atteindre la cavité abdominale et le foie, puis les canaux biliaires. Elles deviennent alors des douves adultes et produisent des œufs. Les œufs sont éliminés dans les excréments. Dans l’eau, les œufs libèrent les larves, qui pénètrent dans les escargots. Les escargots infectés libèrent des douves immatures (cercaires), qui forment des kystes sur le cresson d’eau et d’autres plantes aquatiques.

Symptômes des distomatoses hépatiques

Au début, les douves hépatiques peuvent ne provoquer aucun symptôme, ou selon le type et la sévérité de l’infection, elles peuvent entraîner fièvre, frissons, douleur abdominale, hypertrophie du foie, nausées, vomissements et urticaire. Il est plus probable que les douves Fasciola provoquent ces symptômes.

Au fil du temps, si les douves adultes obstruent suffisamment le passage de la bile à l’intérieur ou à l’extérieur du foie, la personne peut présenter un jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse Jaunisse chez l’adulte La peau et le blanc des yeux prennent une teinte jaunâtre chez les personnes présentant une jaunisse. La jaunisse (ou ictère) apparaît en présence d’un excès de bilirubine (pigment jaune) dans... en apprendre davantage Jaunisse chez l’adulte ), des démangeaisons, une diarrhée et une perte de poids. Parfois, les douves altèrent le foie, produisant du tissu cicatriciel (fibrose Fibrose du foie La fibrose est la formation d’une quantité anormalement abondante de tissu cicatriciel dans le foie. Elle se produit quand le foie essaie de se réparer et de remplacer des cellules endommagées... en apprendre davantage ). Autres complications : infections bactériennes des canaux biliaires, calculs biliaires et pancréatite.

Parfois, les douves hépatiques infectent la paroi intestinale, les poumons, la peau ou la gorge.

Des années plus tard, la personne infectée peut développer un cancer des canaux biliaires Tumeurs de la vésicule et des voies biliaires Les tumeurs, cancéreuses ou bénignes, dans les canaux biliaires ou la vésicule biliaire sont rares. L’échographie peut généralement détecter une tumeur dans les canaux biliaires ou la vésicule... en apprendre davantage (cholangiocarcinome). Ce cancer a affecté des vétérans du Vietnam, qui ont pu manger des poissons d’eau douce crus ou mal cuits porteurs de douves hépatiques lorsqu’ils officiaient en Asie du Sud-Est. On ne sait pas si l’infection par la douve hépatique a contribué au développement de ce cancer chez des vétérans du Vietnam.

Diagnostic des distomatoses hépatiques

  • Examen d’un échantillon de selles

  • Examens d’imagerie du foie

  • Analyses de sang à la recherche d’anticorps

Le diagnostic des infections à Clonorchis, Opisthorchis ou Fasciola repose sur la découverte d’œufs de douves dans les selles de la personne ou dans le contenu de l’intestin. Toutefois, il peut être difficile de découvrir des œufs dans les selles.

Au cours des phases initiales de l’infection par Fasciola hepatica, des analyses de sang peuvent être réalisées à la recherche d’anticorps dirigés contre les douves. Des anticorps peuvent être détectés dans le sang des semaines avant que les œufs soient présents dans les selles. (Les anticorps Anticorps L’une des lignes de défense de l’organisme (système immunitaire) implique les globules blancs (leucocytes) qui circulent dans le sang et les tissus, à la recherche de micro-organismes et autres... en apprendre davantage Anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire qui participent à la défense de l’organisme contre les attaques, y compris celle des parasites.) Des analyses sont également réalisées pour mesurer le taux d’éosinophiles (type de globule blanc) dans le sang. Le nombre d’éosinophiles peut augmenter chez les personnes atteintes d’une distomatose.

Des examens d’imagerie du foie Examens d’imagerie du foie et de la vésicule biliaire Les examens d’imagerie du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires comprennent l’échographie, la scintigraphie radio-isotopique, la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance... en apprendre davantage , comme une échographie, une tomodensitométrie (TDM), une imagerie par résonance magnétique (IRM), une cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) ou une cholangiographie, peuvent être réalisés à la recherche de lésions du foie et des canaux biliaires. Parfois, les médecins observent des douves adultes dans les canaux biliaires lorsqu’ils examinent l’intérieur du tube digestif avec une sonde d’observation (endoscope) insérée par la bouche.

Prévention des distomatoses hépatiques

Le fait de bien cuire les poissons ou les crevettes d’eau douce provenant de régions où les infections à Clonorchis et Opisthorchis sont présentes permet de prévenir les distomatoses hépatiques. Les poissons ou les crevettes d’eau douce crus, séchés, salés ou saumurés provenant de ces régions ne doivent pas être consommés. Le cresson d’eau et les autres plantes aquatiques ne doivent pas être consommés crus dans les régions où les moutons et le bétail peuvent être infectés par Fasciola.

Traitement des distomatoses hépatiques

  • Médicament qui élimine les douves de l’organisme (médicament anthelminthique)

  • Parfois, chirurgie en cas d’obstruction des canaux biliaires

Les distomatoses hépatiques sont traitées avec un médicament éliminant les douves de l’organisme. Ces médicaments incluent :

  • Praziquantel ou albendazole pour la clonorchiase

  • Triclabendazole pour la fasciolose

  • Éventuellement, nitazoxanide pour la fasciolose

Si les douves obstruent les canaux biliaires, une chirurgie peut être nécessaire.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
Triclabendazole
ALINIA
BILTRICIDE
ALBENZA
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Verrues génitales - Infection à VPH
Quel pourcentage de femmes aux États-Unis a été infecté par le virus du papillome humain (VPH) au moins une fois avant l’âge de 50 ans ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE