Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Brûlures chimiques

Par

Steven E. Wolf

, MD, University of Texas - Southwestern Medical Center

Dernière révision totale nov. 2018| Dernière modification du contenu nov. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les brûlures chimiques sont provoquées par des substances caustiques, qui entrent en contact avec la peau ou les yeux, ou sont avalées.

(Voir aussi Brûlures de l’œil.)

Les substances caustiques sont des produits chimiques qui peuvent endommager les tissus. La lésion causée est similaire à une brûlure provoquée par la chaleur.

Ces substances sont présentes dans certains produits ménagers, dont ceux contenant de la soude caustique (déboucheurs liquides et décapants pour peinture), des phénols (désodorisants, antiseptiques et désinfectants), de l’hypochlorite de sodium (désinfectants et produits de blanchiment), de l’acide sulfurique (agents nettoyants pour cuvette de toilette, acide de batterie) et de l’acide chlorydrique (produits chimiques pour piscine et nettoyants pour maçonnerie).

Bon nombre de produits chimiques utilisés dans l’industrie et les conflits armés peuvent provoquer des brûlures. Le ciment frais peut aussi provoquer des brûlures graves de la peau.

Généralement, les personnes sont accidentellement à l’origine des déversements ou projections de substances caustiques sur elles-mêmes. Cependant, il arrive parfois que les personnes avalent la substance caustique (voir aussi Empoisonnement par des substances corrosives). De nombreuses ingestions de substances caustiques sont accidentelles et surviennent lorsque de jeunes enfants avalent des produits qui n’ont pas été correctement sécurisés ou tenus hors de leur portée. Les substances caustiques sont parfois avalées délibérément par des adultes lors d’une tentative de suicide.

Symptômes

Les brûlures chimiques de la peau provoquent généralement des symptômes semblables aux brûlures du premier degré. La zone touchée est rouge, enflée et douloureuse, mais aucune cloque ne se développe. Parfois, les brûlures sont plus profondes et entraînent la formation de cloques et une douleur sévère. Dans de rares cas, une substance acide ou alcaline puissante peut provoquer une brûlure totale (du troisième degré), qui endommage la peau sur toute son épaisseur.

Les symptômes de l’ingestion d’une substance caustique peuvent être graves. La substance peut brûler la langue, la bouche, l’œsophage et/ou l’estomac, et provoquer une douleur sévère et des difficultés de déglutition.

Traitement

Étapes à suivre pour arrêter les brûlures d’origine chimique

  • Retirer les vêtements contaminés.

  • Brosser les poudres sèches ou les particules pour les éliminer.

  • Rincer abondamment la zone brûlée.

Les produits chimiques pouvant entraîner des lésions longtemps après le premier contact avec la peau, il faut rincer la zone touchée pendant au moins 30 minutes. Dans certains cas rares impliquant certains produits chimiques (par exemple, le sodium à l’état métallique), l’eau aggrave la brûlure et ne doit pas être utilisée. De plus, certains produits chimiques doivent être traités de manière spécifique pour limiter les lésions cutanées. Le traitement ultérieur des brûlures chimiques est le même que le traitement des brûlures thermiques.

Des informations concernant le traitement d’une brûlure causée par un produit chimique particulier peuvent être obtenues auprès de votre centre antipoison régional (consulter le site : http://www.centres-antipoison.net/).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Squats
Vidéo
Squats
1. Se tenir debout avec les pieds écartés à la largeur des hanches environ. 2. Les orteils...
Modèles 3D
Tout afficher
Os de la hanche
Modèle 3D
Os de la hanche

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE