Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Ruptures du tendon d’Achille

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les ruptures du tendon d’Achille (déchirures) surviennent lorsque le tendon qui relie le muscle du mollet à l’os du talon se déchire.

  • Le tendon d’Achille se déchire lorsqu’un mouvement pousse les orteils vers le haut (vers le tibia) trop violemment, ou lorsqu’une personne court ou saute avec force.

  • Le mollet est très douloureux et la marche est difficile, particulièrement lorsque la rupture est totale.

  • Le diagnostic des ruptures du tendon d’Achille repose généralement sur les résultats d’un examen clinique.

  • Le traitement consiste généralement à consulter un chirurgien orthopédique et à mettre en place une attelle de cheville ou, en cas de rupture complète, à réaliser une chirurgie.

Les ruptures du tendon d’Achille sont fréquentes. Le tendon peut être totalement ou partiellement déchiré.

Causes

Les ruptures du tendon d’Achille surviennent la plupart du temps chez des athlètes et des hommes sédentaires d’âge moyen, tout particulièrement ceux qui ne sont pas en forme et débutent une activité ou un sport intense sans s’être adaptés progressivement. Le tendon est plus à même d’être totalement déchiré chez les hommes d’âge moyen que chez les athlètes. Ces traumatismes peuvent survenir lorsque les personnes ne s’échauffent pas ou ne s’étirent pas suffisamment avant une activité intense. Généralement, la blessure survient lorsque les personnes courent ou sautent, tout spécialement si le sport requiert des changements de direction rapides. Le tendon se déchire lorsqu’un mouvement pousse les orteils vers le haut, vers le tibia, avec trop de force et trop loin.

Rarement, le tendon d’Achille se déchire sans cause apparente chez les personnes sous fluoroquinolones (comme la ciprofloxacine) ou corticoïdes.

Symptômes

Lorsque le tendon d’Achille se déchire, les personnes ont la sensation d’avoir reçu un coup derrière la cheville et la rupture peut parfois provoquer un claquement sonore. Le mollet est très douloureux et la marche est difficile, particulièrement lorsque la rupture est totale. Le mollet peut être enflé et meurtri.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, imagerie par résonance magnétique ou échographie

Le diagnostic des ruptures du tendon d’Achille repose généralement sur un examen clinique.

Pour détecter ces ruptures, les médecins suivent la procédure suivante :

  • Ils pincent le mollet du côté de la blessure pendant que la personne est allongée sur le ventre. Si cela n’entraîne pas de flexion de la cheville, ou n’entraîne qu’une légère flexion, la rupture est totale.

  • Ils demandent à la personne de s’allonger et de replier les genoux. Dans cette position, la cheville est normalement légèrement fléchie. Si cela n’est pas le cas, une rupture du tendon est présente.

  • Ils tâtent doucement le tendon d’Achille à la recherche d’un intervalle, pendant que la personne est debout, en appui sur la jambe lésée (si possible). Si un intervalle est détecté, une rupture du tendon est présente.

Parfois, une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une échographie sont réalisées. Cependant, un examen clinique est plus susceptible de déceler une rupture du tendon d’Achille.

Traitement

  • Envoi chez un chirurgien orthopédique

  • Pour les ruptures partielles et totales, une attelle ou parfois un plâtre

  • Pour certaines ruptures totales, chirurgie

Les personnes présentant une rupture du tendon d’Achille sont généralement envoyées chez un chirurgien orthopédique.

En cas de rupture partielle ou complète, une attelle de jambe courte est mise en place sur la jambe touchée aux urgences. L’attelle maintient le pied avec les orteils vers le bas (flexion plantaire). Cette position évite d’étirer le tendon d’Achille et favorise la guérison de la rupture. L’attelle est portée pendant une période assez courte. Ensuite, le chirurgien orthopédique décide s’il est préférable de poser un plâtre ou de réaliser une chirurgie pour réparer le tendon. En cas de rupture du tendon d’Achille, les personnes ne doivent pas s’appuyer sur la cheville touchée et doivent utiliser des béquilles.

Certaines ruptures totales sont réparées immédiatement par voie chirurgicale.

Les ruptures partielles qui continuent à causer des symptômes pendant 3 mois ou plus peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Splénectomie
Vidéo
Splénectomie
La rate est un organe relativement fragile situé dans le quart supérieur de l’abdomen, à l’arrière...
Modèles 3D
Tout afficher
Thorax
Modèle 3D
Thorax

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE