Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Fractures du métatarse

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Ces fractures peuvent survenir au niveau des os longs au centre du pied (métatarses).

Il existe différents types de fractures du métatarse.

Fractures de fatigue

Les fractures de fatigue sont des cassures incomplètes de l’os causées par une contrainte répétée plutôt que par un seul traumatisme.

  • Le fait de marcher ou de courir pendant longtemps peut provoquer une fracture de fatigue du métatarse.

  • Ces fractures entraînent une sensibilité au milieu du pied et une douleur lorsque la personne s’appuie sur son pied de tout son poids.

  • Les fractures de fatigue peuvent mettre 2 à 3 semaines à être visibles sur les radiographies, c’est pourquoi les médecins leur préfèrent parfois la tomodensitométrie ou l’imagerie par résonance magnétique ou ils peuvent traiter le pied comme s’il était fracturé et réaliser de nouvelles radiographies 2 semaines plus tard.

  • Généralement, il suffit d’arrêter de pratiquer les activités qui ont causé ou qui peuvent aggraver la fracture et d’utiliser des béquilles.

Une fracture de fatigue des métatarses peut survenir lorsque les personnes marchent ou courent pendant longtemps, comme lorsqu’elles commencent soudainement à s’entraîner plus longtemps ou plus intensément.

Symptômes

La zone affectée sur le métatarse est douloureuse au toucher. L’appui total du corps sur le pied augmente la douleur.

Diagnostic

  • Radiographies

  • Parfois, tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique (IRM)

(Voir aussi Diagnostic des fractures.)

Les fractures de fatigue peuvent ne pas être observées sur les radiographies si elles sont petites ou si les radiographies sont réalisées peu après la survenue de la fracture (avant que l’os ne commence à se réparer). Environ 2 à 3 semaines après la blessure, une fracture de fatigue peut être identifiée sur les radiographies, une fois que l’os a commencé à se reformer pour réparer la fracture (voir Comment les os guérissent).

Parfois, une TDM ou une IRM sont réalisées pour détecter d’éventuelles fractures de fatigue.

Traitement

  • Éviter les activités qui aggravent la fracture de fatigue ou qui l’ont causée

  • Béquilles

  • Parfois, chaussure ou botte de protection ou plâtre

Lorsqu’une fracture de fatigue est reconnue à temps, les personnes peuvent arrêter les activités qui aggravent la fracture ou qui l’ont causée, et l’utilisation de béquilles peut être le seul traitement nécessaire.

Les personnes peuvent devoir porter une chaussure ou une botte de protection spéciale pour marcher. Parfois, un plâtre est nécessaire.

Fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc

Une fracture de l’articulation de Lisfranc est une cassure complète du 2e métatarse, qui attache le 2e orteil aux os à l’arrière du pied. Une fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc survient lorsque les morceaux d’os cassé sont séparés les uns des autres (luxation).

  • Les fractures-luxations de l’articulation de Lisfranc sont généralement dues à une chute lorsque le pied est fléchi, ou à une force très importante.

  • La partie centrale du pied est douloureuse, enflée et sensible, et un hématome peut apparaître sous le pied.

  • Les médecins réalisent généralement des radiographies sous plusieurs angles, mais une tomodensitométrie est souvent nécessaire pour identifier la lésion.

  • La plupart du temps, les personnes atteintes d’une fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc sont orientées vers un chirurgien orthopédique afin de remettre et maintenir en place les différentes parties de l’os fracturé, ou pour fusionner les os fracturés les uns aux autres.

Dans le cadre d’une fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc, le 2e métatarse est fracturé à sa base, et les morceaux cassés peuvent être séparés les uns des autres (luxation). Les fractures-luxations de l’articulation de Lisfranc surviennent généralement lorsque les personnes tombent sur un pied qui est fléchi ou lorsque le pied est frappé avec beaucoup de force. Ce traumatisme est fréquent chez les joueurs de football américain, les motocyclistes et les cavaliers.

Fracture du 2e métatarse

Le 2e métatarse est cassé près de sa base, et les morceaux cassés sont séparés les uns des autres (luxation). Ce traumatisme est ce que l’on appelle une fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc.

Fracture du 2e métatarse

Symptômes

Les symptômes de la fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc peuvent être légers ou sévères.

Le milieu du pied devient douloureux, enflé et sensible. En cas de fracture grave, le pied peut sembler court et la partie inférieure du pied peut être meurtrie. Parfois, la zone est engourdie.

La fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc est grave, et peut entraîner une douleur permanente ainsi qu’une arthrite. Un syndrome des loges peut se développer. Les personnes peuvent avoir des problèmes pour participer à des activités intenses pour le reste de leur vie.

Diagnostic

  • Radiographies

  • Souvent, tomodensitométrie (TDM)

(Voir aussi Diagnostic des fractures.)

Des radiographies sont réalisées sous plusieurs angles différents, mais la lésion peut être difficile à identifier. Une TDM est souvent nécessaire pour poser un diagnostic de fracture-luxation de l’articulation de Lisfranc. La TDM peut fournir des images en trois dimensions plus détaillées de la lésion.

Parfois, s’il n’est pas possible de faire une TDM, les médecins demandent à la personne de s’appuyer sur le pied touché, et des radiographies sont réalisées. Si l’os est fracturé, le poids de la personne vient accentuer la séparation des os, et l’espace entre les os fracturés est donc plus facile à voir sur les radiographies, ce qui permet de poser le diagnostic.

Traitement

  • Envoi chez un chirurgien orthopédique

  • Chirurgie pour réaligner les os cassés ou fusion de l’os du pied

Les personnes sont généralement admises à l’hôpital et examinées par un chirurgien orthopédique dès que possible.

Généralement, l’une des procédures suivantes est nécessaire :

  • Réduction ouverte avec fixation interne (ROFI) : La ROFI consiste à remettre et maintenir en place les différentes parties de l’os fracturé à l’aide de vis et de plaques

  • Fusion des os de la partie centrale du pied : La fusion est similaire à la ROFI. Les différentes parties de l’os fracturé sont remises et maintenues en place, comme dans le cadre d’une ROFI, mais ils sont placés de sorte que les os lésés de la partie centrale du pied puissent fusionner et former un seul ensemble.

Cependant, ces procédures ne permettent pas toujours au pied de retrouver son état antérieur.

Si une chirurgie n’est pas nécessaire, un plâtre est utilisé pour immobiliser le pied, et la personne a pour instruction de ne pas s’appuyer du tout sur le pied touché pendant au moins 6 semaines.

Fractures du 5e métatarse

(Fracture de Jones ; Fracture du danseur ; Pseudo-fracture de Jones)

Les fractures du 5e métatarse surviennent au niveau de l’os rattachant le petit orteil aux os à l’arrière du pied.

  • Le 5e métatarse peut se fracturer à sa base (près de la cheville) ou au niveau de la partie centrale (corps).

  • Ces fractures peuvent être causées par une torsion du pied vers l’intérieur, par un écrasement (pour la base) ou par une contrainte répétée ou une lésion unique (pour le corps).

  • Si la base de l’os est fracturée, la tranche externe du pied est douloureuse, enflée et sensible.

  • Généralement, les fractures de la base guérissent relativement vite.

  • Si le corps de l’os est fracturé, l’afflux sanguin vers l’os peut être interrompu, ce qui peut ralentir ou empêcher la guérison des os fracturés.

  • Pour diagnostiquer les fractures du 5e métatarse, les médecins réalisent des radiographies sous plusieurs angles.

  • Le traitement des fractures de la base consiste généralement à utiliser des béquilles et une chaussure ou botte de marche protectrice, équipée d’une semelle rigide.

  • Le traitement des fractures du corps peut associer un plâtre court et des béquilles, afin de ne pas s’appuyer du tout sur le pied touché, et peut parfois comprendre une chirurgie.

Le 5e métatarse est l’os du pied le plus fréquemment fracturé. Ces fractures surviennent généralement :

  • À la base du métatarse (près de la cheville)

  • Au niveau de son corps (longue partie centrale) du métatarse

Fractures de Jones et pseudo-fractures de Jones

Fractures de Jones et pseudo-fractures de Jones

Fractures de la base

La base du 5e métatarse peut se casser lorsque le pied tourne vers l’intérieur ou est écrasé. Ces fractures sont parfois appelées fractures du danseur ou pseudo-fractures de Jones.

Le bord externe du pied est douloureux, enflé et sensible. Une ecchymose peut se développer.

Si les médecins suspectent une fracture de la base, ils réalisent des radiographies sous plusieurs angles différents.

Des béquilles et une chaussure ou une botte de protection à semelle rigide peuvent être utiles pendant quelques jours. Un plâtre n’est généralement pas nécessaire. Les personnes sont encouragées à marcher dès qu’elles peuvent le tolérer.

Généralement, ces fractures guérissent relativement vite.

Fractures du corps

Les fractures du corps peuvent être causées par une contrainte répétée (fractures de fatigue) ou par une lésion unique.

Ces fractures, que l’on appelle fractures de Jones, sont moins fréquentes que les fractures de la base.

Comme ces fractures peuvent altérer l’apport sanguin alimentant l’os, des complications sont plus probables. Par exemple, l’os peut ne pas se ressouder (ce que l’on appelle absence de soudure), ou peut se ressouder très lentement (ce que l’on appelle retard de consolidation).

Si les médecins suspectent une fracture du corps, ils réalisent des radiographies sous plusieurs angles différents.

Généralement, une botte plâtrée est appliquée pour immobiliser la cheville, et les personnes doivent utiliser des béquilles et ne pas s’appuyer sur le pied pendant six semaines.

Parfois, une chirurgie est nécessaire, et les personnes sont envoyées chez un chirurgien orthopédique. Une réduction ouverte avec fixation interne (ROFI) peut être réalisée pour remettre en place les différentes parties de l’os fracturé

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Étirement des muscles extenseurs du poignet
Vidéo
Étirement des muscles extenseurs du poignet
1. Commencer avec le coude droit, la paume vers le bas. 2. Sans utiliser la main, saisir...
Modèles 3D
Tout afficher
Os du pied
Modèle 3D
Os du pied

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE