Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Lésions de la moelle épinière chez l’enfant

Par

James E. Wilberger

, MD, Drexel University College of Medicine;


Gordon Mao

, MD, Allegheny Health Network

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La moelle épinière est une longue et fragile structure tubulaire qui commence à l’extrémité inférieure du tronc cérébral et se termine en bas du rachis. La moelle épinière est formée de fibres nerveuses qui transportent les messages entrant et sortant qui circulent entre le cerveau et le reste de l’organisme. (Voir également Moelle épinière.)

Bien que les enfants de moins de 10 ans soient les moins susceptibles de présenter des lésions de la moelle épinière, celles-ci ne sont toutefois pas rares. Chez les enfants, la majorité des lésions de la colonne vertébrale surviennent au niveau du cou.

Chez les enfants de moins de 8 ans, les lésions de la colonne vertébrale au niveau du cou sont principalement dues à des accidents de la route, à des chutes et à la maltraitance. Chez les enfants de plus de 8 ans, les accidents de la route et les lésions sportives, notamment à cause de la gymnastique, du plongeon, de l’équitation, du rugby et de la lutte, sont des causes fréquentes de lésions de la moelle épinière. Comparativement aux adultes, certaines caractéristiques anatomiques spécifiques aux enfants (telles qu’un ratio taille de la tête/taille du corps plus important et une plus grande élasticité des ligaments de la colonne vertébrale) font que les structures qui protègent la moelle épinière (y compris les vertèbres) sont plus flexibles. Cette flexibilité rend la moelle épinière plus susceptible d’être étirée, déchirée, comprimée ou sujette à toute autre lésion en cas de lésion cervicale. Ainsi, la moelle épinière est plus susceptible d’être touchée, même lorsque les vertèbres sont intactes.

Les enfants présentant une lésion de la moelle épinière peuvent présenter brièvement des symptômes tels que des picotements et une faiblesse. Ils peuvent également ressentir des douleurs fulgurantes le long de la colonne vertébrale, des bras ou des jambes. Chez environ 25 % des enfants touchés, l’apparition des symptômes (tels que faiblesse, engourdissement, autres lésions nerveuses ou paralysie complète) est retardée de 30 minutes à 4 jours après la lésion, ce qui complique le diagnostic de lésion de la moelle épinière.

Une lésion de la moelle épinière non détectée lors des examens d’imagerie est due à un étirement de la moelle épinière, à une pression sur les nerfs ou de la moelle épinière (conflit radiculaire), à une commotion de la moelle épinière (similaire à une commotion cérébrale) et à des lésions des vaisseaux sanguins. Une lésion invisible sur les examens d’imagerie est appelée « traumatisme médullaire sans anomalie radiologique visible » (Spinal Cord Injury Without Radiologic Abnormality, SCIWORA). Ces lésions surviennent presque exclusivement chez les enfants, et souvent au niveau du cou. En cas de SCIWORA, l’enfant présente des symptômes qui suggèrent une lésion de la moelle épinière, mais la colonne vertébrale est droite et aucune anomalie osseuse n’est visible lors des examens d’imagerie.

Où la moelle épinière est-elle endommagée ?

Où la moelle épinière est-elle endommagée ?

Diagnostic

  • Radiographies

  • Généralement, tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique

Les médecins envisagent la présence d’une lésion de la moelle épinière chez tout enfant ayant subi un accident de la route, qui a chuté de plus de 3 mètres ou qui a subi une blessure d’immersion (par exemple, en plongeant). La suspicion est plus élevée chez les enfants présentant des symptômes évocateurs d’une lésion nerveuse, tels que des picotements, une faiblesse ou des douleurs fulgurantes.

Des radiographies sont généralement réalisées en premier. En cas de suspicion de fracture, de luxation ou de luxation partielle à partir des résultats des radiographies ou en raison des circonstances de la blessure, une tomodensitométrie (TDM) est souvent réalisée. Généralement, une imagerie par résonance magnétique (IRM) est également réalisée.

Parfois, une lésion de la moelle épinière peut être invisible lors des examens d’imagerie.

Traitement

  • Immobilisation

  • Soins d’accompagnement

  • Rééducation

  • Parfois, chirurgie et rééducation post-chirurgicale

Les enfants présentant une lésion de la colonne vertébrale doivent être transférés dans un centre de traumatologie pédiatrique.

Le traitement est le même que le traitement des lésions de la moelle épinière chez l’adulte, notamment l’immobilisation, et l’assistance respiratoire et circulatoire au besoin. La chirurgie est moins fréquemment pratiquée chez les enfants que chez les adultes présentant une lésion de la moelle épinière.

Une rééducation à long terme et d’autres traitements sont nécessaires.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
En pont
Vidéo
En pont
1. S’allonger sur le dos, les genoux fléchis et les pieds appuyés sur le sol/la table. ...
Modèles 3D
Tout afficher
Déchirure de la coiffe des rotateurs
Modèle 3D
Déchirure de la coiffe des rotateurs

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE