Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Fractures de l’orbite

Par

Ann P. Murchison

, MD, MPH, Wills Eye Emergency Department, Wills Eye Hospital

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

Un coup sévère au visage peut fracturer un ou plusieurs os formant l’orbite (cavité osseuse qui contient le globe oculaire, les muscles, les nerfs et les vaisseaux sanguins, ainsi que les structures qui expulsent les larmes).

  • Une douleur et une tuméfaction peuvent se développer et il peut se produire une vision double ou une baisse de la vision.

  • On effectue une tomodensitométrie.

  • Il faut parfois réparer la fracture en ayant recours à la chirurgie.

Les fractures du plancher (bas) de l’orbite (fractures avec enfoncement) sont fréquentes, mais des fractures d’autres parties de l’orbite peuvent aussi se produire. Il arrive parfois que le globe oculaire lui-même soit atteint.

Fracture avec enfoncement

Quelquefois, l’œil est heurté de telle manière que la force du coup reçu atteint le globe oculaire et n’est pas bloquée par les os résistants entourant les yeux (comme c’est le cas quand le coup est porté par un objet de petite taille comme une balle de golf ou un poing). Dans ce cas, la pression sur le globe oculaire est transmise aux parois de l’orbite. Cette pression peut fracturer l’une des parties les plus fragiles de l’orbite, le fond du globe oculaire (plancher de l’orbite). Les coups directs au visage peuvent également produire une force qui entraîne la même fracture. Ces lésions sont appelées fractures avec enfoncement. Il peut arriver que certaines parties de l’orbite, telles qu’un muscle rattaché à l’œil, soient poussées de force à travers l’os fracturé et deviennent prisonnières ; cela survient principalement chez les adolescents et les jeunes adultes et nécessite une réparation en urgence.

Les fractures avec enfoncement entraînent parfois une vision double, un enfoncement du globe oculaire (particulièrement après la résolution du gonflement), un globe oculaire positionné vers le bas du visage, une baisse de sensibilité au toucher et des douleurs autour de la joue et de la lèvre supérieure (causée par la lésion des nerfs se trouvant sous l’orbite), ou une accumulation d’air et/ou de sang dans les tissus sous la peau (emphysème sous-cutané et ecchymose). La vision double peut survenir si l’œil est très enflé ou si l’un des muscles qui assurent la mobilité de l’œil est prisonnier dans la fracture. Le muscle coincé, généralement celui qui permet de regarder vers le bas (droit inférieur), empêche l’œil de regarder le même objet que l’autre œil. L’emphysème sous-cutané survient quand la fracture du plancher de l’orbite laisse l’air du nez ou des sinus pénétrer dans les tissus qui entourent l’œil, en particulier lorsque les personnes blessées se mouchent. Un saignement peut également survenir dans l’orbite (hémorragie orbitaire) ou au niveau des paupières. Dans de rares cas, une augmentation de la quantité d’air ou de sang dans l’orbite peut exercer une pression très forte sur le globe oculaire et doit être prise en charge en urgence.

Symptômes

Certains patients ne présentent aucun symptôme. La plupart des fractures de l’orbite sont douloureuses et la région gonfle parce que du sang et du liquide s’accumulent. L’accumulation de sang entraîne habituellement l’apparition d’une coloration bleue ou pourpre dans la partie gonflée (œil au beurre noir). Parfois le nez saigne.

Il peut se produire des troubles de la vue si les paupières sont fermées par le gonflement ou, parfois mais rarement, si le globe oculaire est lésé, ou si le sang qui s’écoule de vaisseaux sanguins déchirés s’accumule derrière le globe oculaire (hématome rétrobulbaire) et applique une pression sur le nerf allant au cerveau (nerf optique).

Diagnostic

  • Tomodensitométrie

Le diagnostic d’une fracture orbitaire est suspecté d’après les symptômes et les résultats d’un examen clinique. Les médecins qui suspectent une fracture orbitaire effectuent une tomodensitométrie (TDM) qui indiquera toutes les fractures, les accumulations de sang et les tissus déplacés ou prisonniers. Un examen ophtalmologique complet est également réalisé sur les deux yeux pour s’assurer qu’il n’y a pas d’autres lésions.

Traitement

  • Diminution de la douleur et des saignements de nez

  • Parfois, chirurgie

Les personnes atteintes de fracture orbitaire doivent éviter de se moucher en soufflant, car cela risque de provoquer un gonflement si l’air soufflé s’accumule sous la peau autour de l’œil. L’utilisation d’un pulvérisateur nasal rétrécissant les vaisseaux sanguins (vasoconstricteur topique) pendant 2 ou 3 jours peut aider à réduire les saignements de nez au minimum. L’application de glace comme cela se fait pour d’autres fractures et lésions peut aider à réduire la douleur et le gonflement. Le fait de garder la tête au-dessus du niveau du cœur peut également contribuer à prévenir une augmentation du gonflement. Les antalgiques peuvent aider à contrôler la douleur. Des antibiotiques peuvent être utilisés en cas d’infection.

La réparation chirurgicale des os du visage est nécessaire si une fracture avec enfoncement emprisonne des muscles ou des tissus mous de l’orbite et entraîne une vision double. Elle peut également être envisagée si la fracture est importante ou si le globe oculaire est enfoncé. Après avoir vérifié que la fracture n’a pas endommagé une structure vitale, le chirurgien utilise des implants, une mince feuille de plastique ou une greffe osseuse pour joindre les parties fracturées et aider à la guérison, puis libère les muscles ou autres tissus orbitaires emprisonnés.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE