Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Lacérations des paupières et du globe oculaire

Par

Ann P. Murchison

, MD, MPH, Wills Eye Emergency Department, Wills Eye Hospital

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

La plupart des coupures (lacérations) autour des yeux affectent les paupières plutôt que le globe oculaire.

Lacération de la paupière

Si la peau entourant l’œil ou les paupières a été coupée, des points de suture peuvent être nécessaires. S’ils sont adjacents à la bordure des paupières, les points de suture doivent, si possible, être réalisés par un ophtalmologue (médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement, chirurgical ou non, des troubles oculaires) de façon à éviter l’apparition de déformations qui affectent la fermeture des paupières et leurs mouvements au-dessus de la cornée (à l’avant de l’œil). Une lésion qui cause un affaissement de la paupière, pénètre à travers toute l’épaisseur de la paupière ou affecte les canaux lacrymaux (conduits par lesquels les larmes s’écoulent de l’œil) doit être également réparée par un ophtalmologue. Les canaux lacrymaux font partie à la fois de la paupière inférieure et de la paupière supérieure au point le plus proche du nez.

Lacération du globe oculaire

Les lacérations qui affectent le globe oculaire sont souvent superficielles. Cependant, certaines coupures traversent le blanc de l’œil (sclère) ou le dôme transparent sur la surface avant de l’œil (cornée), et pénètrent à l’intérieur de l’œil. Ces coupures sont considérées comme une rupture du globe oculaire. Le globe peut être également rompu par une force contondante. La vue diminue chez la majorité des personnes atteintes d’une rupture du globe oculaire. L’œil est souvent visiblement déformé et la pupille peut prendre la forme d’une larme. Il peut arriver que du liquide s’écoule de l’œil. Un saignement excessif sous la conjonctive (la fine muqueuse qui recouvre la cornée) est parfois le symptôme d’une rupture du globe oculaire.

Les lacérations du globe oculaire peuvent endommager gravement les structures nécessaires à la vue et favoriser les infections du globe oculaire (endophtalmie).

Diagnostic

  • Évaluation de l’ophtalmologue

  • Tomodensitométrie (TDM)

Une lacération du globe oculaire nécessite une évaluation immédiate par un ophtalmologue (médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement, chirurgical ou non, des troubles oculaires). Une TDM est réalisée pour confirmer le diagnostic et voir si un corps étranger se trouve dans l’œil ou si toute autre lésion est présente autour de l’œil.

Pronostic

Une lacération du globe oculaire importante peut entraîner la perte totale ou partielle de la vision, même après tous les traitements chirurgicaux et médicaux possibles. Dans de rares cas, après une lacération grave du globe oculaire (ou une intervention chirurgicale oculaire), l’œil non traumatisé peut présenter une inflammation (ophtalmie sympathique) pouvant entraîner une perte partielle de la vision, voire la cécité en l’absence de traitement. Les collyres corticoïdes peuvent souvent traiter efficacement cette réaction. Les médecins enlèvent parfois l’œil lésé de manière irréversible qui ne voit pas pour éviter l’ophtalmie sympathique.

Traitement

  • Chirurgie

La réparation chirurgicale est souvent nécessaire pour les lacérations du globe oculaire, sauf dans le cas de certaines lésions qui n’affectent qu’une petite partie de la fine muqueuse recouvrant la cornée (conjonctive). Même avant la chirurgie, on administre des antibiotiques dans une veine (par voie intraveineuse) pour réduire les risques d’infection endoculaire. Il faut éviter les pommades.

On fixe un protège-œil (soit un produit commercial, soit la partie inférieure d’un gobelet en carton) avec du ruban adhésif par-dessus l’œil pour éviter toute pression involontaire pouvant expulser le contenu de l’œil à travers la lacération. Tout corps étranger dépassant du globe oculaire ou de ses environs doit être laissé en place jusqu’à ce qu’il soit possible de voir un ophtalmologue.

Les médicaments contre la douleur sont administrés par voie intraveineuse ou, s’il n’est pas nécessaire de réparer chirurgicalement, par voie orale. Si nécessaire, on peut contrôler les vomissements avec des médicaments qui soulagent les nausées. Un vaccin contre le tétanos est administré dès que possible.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
En pont
Vidéo
En pont
1. S’allonger sur le dos, les genoux fléchis et les pieds appuyés sur le sol/la table. ...
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE