Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Morsures d’animal

Par

Robert A. Barish

, MD, MBA, University of Illinois at Chicago;


Thomas Arnold

, MD, Department of Emergency Medicine, LSU Health Sciences Center Shreveport

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La plupart des morsures d’animal aux États-Unis sont le fait de chiens et de chats. Les plaies doivent être nettoyées et soignées dès que possible.

Tous les animaux peuvent mordre mais, habituellement, les chiens et plus rarement les chats sont responsables de la plupart des morsures aux États-Unis. Grâce à leur popularité comme animaux familiers, les chiens sont responsables de la majorité des morsures du fait de leur comportement de défense de leur territoire et de leurs maîtres. Chaque année, aux États-Unis, 10 à 20 personnes, principalement des enfants, meurent des suites de morsures de chien. Les chats ne défendent pas leur territoire et mordent surtout s’ils sont contraints d’une manière ou d’une autre ou si l’on tente d’intervenir dans un combat de chats. Les animaux domestiques tels que les chevaux, les vaches et les cochons mordent rarement, mais leur taille et leur force sont telles qu’ils peuvent provoquer des blessures graves. Les morsures d’animaux sauvages restent rares.

Les morsures de chiens ont typiquement un aspect lacéré et déchiqueté. Les morsures de chat, en revanche, sont des plaies punctiformes et profondes qui s’infectent souvent. Les sites de morsures infectées sont douloureux, enflés et rouges (inflammation).

La rage peut être transmise par les animaux (le plus souvent chauves-souris, ratons laveurs, renards et mouffettes) contaminés par l’organisme responsable. Grâce aux vaccinations, la rage est rare chez les animaux familiers aux États-Unis, mais dans les pays en développement où les animaux ont moins de chance d’être vaccinés, les morsures d’animaux familiers peuvent transmettre la rage. Les morsures d’écureuil, de hamster et de rongeurs transmettent rarement la rage.

Le saviez-vous ?

  • La rage n’est généralement pas un effet à redouter des écureuils, des hamsters et des rongeurs.

Empêcher les morsures de chien

Tous les chiens peuvent mordre. Les enfants sont plus à même d’être mordus par des chiens, et ils sont également plus à même d’être gravement lésés s’ils sont mordus. Les personnes sont plus à même d’être mordues par leur propre chien ou par un chien qu’elles connaissent. Certaines précautions peuvent permettre de minimiser le risque de morsure :

  • Ne pas laisser un bébé ou un jeune enfant seul avec un chien.

  • Ne pas déranger un chien qui mange ou dort.

  • Ne pas s’approcher d’un chien que l’on ne connaît pas sans l’autorisation de son maître.

  • Ne pas s’approcher d’un chien et ne pas passer la main à travers une clôture pour le caresser.

  • Ne pas courir à côté d’un chien.

  • Ne pas essayer de séparer des chiens qui se bagarrent.

  • Si un chien approche, rester calme et rester immobile ou reculer lentement.

Traitement

  • Nettoyage des plaies

  • Parfois, antibiotiques

Après avoir reçu les premiers secours habituels, les personnes ayant été mordues par un animal doivent consulter un médecin immédiatement. Si possible, l’animal responsable doit être confiné par son maître-propriétaire. Si l’animal est en liberté, les personnes mordues ne doivent pas essayer de le capturer. La police doit être avertie pour que les autorités compétentes placent l’animal en observation afin de détecter d’éventuels signes de rage.

Les médecins nettoient la morsure d’animal en rinçant abondamment la plaie avec du soluté physiologique salé stérile et la nettoient à l’eau et au savon. Parfois, les tissus près de la lésion doivent être retirés, surtout lorsqu’ils sont déchiquetés ou écrasés.

Les plaies par morsure du visage sont fermées chirurgicalement (suturées). Cependant, les plaies mineures, punctiformes et par morsure des mains ne sont généralement pas suturées.

Des antibiotiques sont prescrits par voie orale pour prévenir l’infection. Certaines morsures infectées exigent un traitement par drainage chirurgical et/ou antibiotique par voie intraveineuse.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Fractures (partie I)
Vidéo
Fractures (partie I)
Le système squelettique est composé de 206 os ; il permet le maintien et le mouvement et il...
Modèles 3D
Tout afficher
Os du pied
Modèle 3D
Os du pied

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE