Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Hémorragie interne

Par

Amy H. Kaji

, MD, PhD, Harbor-UCLA Medical Center

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

De fortes hémorragies internes peuvent se produire dans la cavité abdominale ou thoracique, dans le tube digestif ou dans les tissus qui entourent les gros os fracturés comme l’os de la cuisse (fémur) et les os du bassin.

Initialement, l’hémorragie interne n’entraîne pas de symptômes, bien que l’organe lésé qui saigne soit souvent douloureux. Les personnes peuvent cependant être détournées de cette douleur par d’autres lésions, ou peuvent ne pas être en mesure d’exprimer leur douleur du fait de confusion, de vertiges ou de la perte de connaissance. Finalement, l’hémorragie interne devient visible. Par exemple, le sang présent dans le tube digestif peut provoquer des vomissements ou des selles noires.

Une hémorragie grave provoque une baisse de la tension artérielle, ce qui rend les personnes faibles et leur donne des étourdissements. Les personnes peuvent s’évanouir en position debout ou même assise et, si la tension artérielle est très faible, elles peuvent perdre connaissance.

Traitement de premiers secours

Les personnes sans formation médicale ne peuvent pas arrêter une hémorragie interne. Si une hémorragie prolongée entraîne des étourdissements ou des signes de choc, les personnes doivent être allongées, les jambes surélevées. Il faut obtenir de l’aide médicale dès que possible.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE