Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Fracture du crâne

Par

James E. Wilberger

, MD, Drexel University College of Medicine;


Gordon Mao

, MD, Allegheny Health Network

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Une fracture du crâne est un bris d’os entourant le cerveau.

  • Les fractures du crâne peuvent survenir avec ou sans lésion cérébrale.

  • Les symptômes peuvent comprendre la douleur, des symptômes de lésion cérébrale et, avec certaines fractures, des fuites de liquide par le nez ou les oreilles, et des ecchymoses derrière les oreilles ou autour des yeux.

  • La tomodensitométrie est utilisée pour diagnostiquer les fractures du crâne.

  • De nombreuses fractures du crâne ne nécessitent aucun traitement.

Les fractures du crâne peuvent être causées par des lésions qui transpercent la peau (lésions ouvertes) ou non (lésions fermées).

Les lésions cérébrales peuvent être plus graves lorsqu’elles s’accompagnent d’une fracture du crâne. La gravité d’une fracture du crâne dépend en partie du type et de l’emplacement de la fracture. Souvent, si l’os se brise mais qu’il reste en place, le cerveau n’est pas touché.

Certaines fractures du crâne lèsent les artères et les veines, qui saignent ensuite dans les espaces entourant le tissu cérébral. Du sang peut s’accumuler entre le cerveau et le crâne et entraîner la formation d’un hématome intracrânien.

Certaines fractures, notamment celles situées sur la partie postérieure et inférieure (base) du crâne, lacèrent les méninges, c’est-à-dire les membranes qui enveloppent le cerveau. Les fractures situées à la base du crâne, qui est très épaisse, suggèrent que la lésion a nécessité une force importante et que des lésions cérébrales sont plus probables.

Lorsqu’une fracture transperce la peau, des bactéries peuvent pénétrer dans le crâne, provoquant des infections et de sévères lésions cérébrales.

Quelquefois, des morceaux d’os fracturé du crâne subissent des poussées vers l’intérieur et endommagent le cerveau. Ces types de fractures avec dépression du crâne s’appellent fractures avec embarrure. Les fractures du crâne avec embarrure peuvent exposer le cerveau à l’environnement et à des corps étrangers, ce qui peut entraîner la formation d’abcès (accumulations de pus) dans le cerveau.

Fracture du crâne chez le nourrisson

Chez les nourrissons, en cas de fracture du crâne, les méninges qui entourent le cerveau font occasionnellement saillie et sont piégées par la fracture, formant une poche de liquide appelée « fracture évolutive » ou kyste leptoméningé. La poche se développe au cours de 3 à 6 semaines et peut représenter le premier signe de fracture du crâne.

Symptômes

Certains symptômes évoquent une fracture de la base du crâne :

  • Le liquide céphalorachidien, liquide clair qui baigne la surface cérébrale entre les méninges, peut s’écouler par le nez (rhinorrhée) ou les oreilles (otorrhée).

  • Du sang peut s’accumuler derrière le tympan ou, en cas de rupture du tympan, le sang peut s’évacuer par l’oreille.

  • Des ecchymoses peuvent apparaître derrière l’oreille (signe de bataille) ou autour des yeux (œil au beurre noir).

Le sang peut s’accumuler dans les sinus qui peuvent être également fracturés.

Si la fracture entraîne des lésions du cerveau, les personnes peuvent présenter les symptômes suivants :

  • Somnolence et confusion persistantes ou qui s’intensifient

  • Vomissements répétés

  • Maux de tête sévères

  • Incapacité à sentir ou à bouger un bras ou une jambe

  • Difficultés à reconnaître les personnes ou l’environnement

  • Perte d’équilibre

  • Problèmes d’élocution ou de vue

  • Perte de coordination

Diagnostic

  • Tomodensitométrie

Les médecins suspectent une fracture du crâne selon les circonstances, les symptômes et les résultats de l’examen clinique, chez les personnes ayant subi un traumatisme crânien.

Afin de confirmer le diagnostic de fracture du crâne, les médecins utilisent la tomodensitométrie (TDM). La TDM est meilleure que l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour diagnostiquer les fractures du crâne. Cependant, la TDM ou l’IRM est généralement utilisée pour détecter les lésions cérébrales.

Les radiographies du crâne sont rarement utiles chez les personnes ayant subi un traumatisme crânien.

Le saviez-vous ?

  • Les radiographies du crâne sont rarement utiles chez les personnes ayant subi un traumatisme crânien.

Traitement

  • Pour la plupart des fractures, observation à l’hôpital

  • Parfois, chirurgie pour retirer les corps étrangers et/ou remettre en place les fragments du crâne

La plupart des personnes ayant subi une fracture du crâne sans lésion cérébrale sont hospitalisées et restent en observation. Celles qui manifestent des crises convulsives ont besoin d’anticonvulsivants. À l’exception des fractures de la base du crâne et des fractures du crâne avec embarrure, la plupart des fractures du crâne n’ont besoin d’aucun traitement spécifique.

Les fractures à la base du crâne

Les personnes souffrant d’une fracture de la base du crâne sont admises à l’hôpital. L’alitement et le repos avec élévation de la tête sont nécessaires jusqu’à ce que l’écoulement de liquide céphalorachidien s’arrête. Les personnes doivent éviter de se moucher car souvent un sinus près du nez est également fracturé. Si c’est le cas, l’action de se moucher peut causer la propagation de l’air provenant du nez vers d’autres parties du visage ou de la tête.

La plupart des lacérations des méninges se referment d’elles-mêmes dans les 48 heures ou au moins dans un délai d’une semaine après le traumatisme.

Si du liquide céphalorachidien continue de s’écouler, les médecins peuvent parfois drainer ce liquide en insérant une petite aiguille à la base du dos. Si le liquide continue de fuir, la fuite est refermée chirurgicalement.

Fractures du crâne avec embarrure

Les fractures du crâne avec embarrure augmentent le risque d’infections, car le cerveau peut être exposé à l’air. Pour prévenir l’infection ou la formation d’abcès, les médecins éliminent donc les corps étrangers et les tissus nécrosés et effectuent des réparations dans la mesure du possible. Les médecins soulèvent des fragments osseux du crâne qu’ils remettent en place correctement puis ils referment la plaie par suture.

Fractures du crâne chez les enfants

Les enfants affectés par une fracture du crâne sont hospitalisés si

  • Les symptômes évoquent la possibilité d’une lésion cérébrale.

  • Les enfants sont restés inconscients, même brièvement.

  • Certains symptômes ou les résultats d’une TDM évoquent une fracture de la base du crâne.

  • La fracture survient chez les nourrissons.

  • On suspecte une maltraitance infantile.

Le traitement des kystes leptoméningés peut n’exiger qu’une mise en observation puisque les poches remplies de liquide guérissent parfois d’elles-mêmes. Chez les enfants qui présentent des problèmes ou risquent de présenter des problèmes tels qu’une pression sur le cerveau ou une infection, les médecins insèrent un cathéter dans le kyste pour le drainer par voie chirurgicale. Ensuite, ils réparent les méninges qui ont formé le kyste.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
En pont
Vidéo
En pont
1. S’allonger sur le dos, les genoux fléchis et les pieds appuyés sur le sol/la table. ...
Modèles 3D
Tout afficher
Hémothorax
Modèle 3D
Hémothorax

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE