Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Assurance de soins de longue durée

Par

Roger I. Schreck

, MD

Dernière révision totale mars 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les détails concernant le financement et la disponibilité des soins médicaux aux États-Unis sont incertains à l’heure actuelle. Le lecteur est invité à consulter les Centres américains des services Medicare et Medicaid et la Fondation de la famille Henry J. Kaiserpour obtenir des informations récentes.

Comme la durée de vie s’allonge, les besoins de soins de longue durée sont susceptibles d’augmenter. Les soins de longue durée permettent d’aider les personnes à garder des capacités fonctionnelles aussi bonnes que possible. Il s’agit d’aide pour les activités quotidiennes, comme la préparation des repas, la toilette et l’habillage, ainsi qu’une aide pour les soins de santé. Les soins de longue durée peuvent être fournis à domicile ou dans un établissement de soins de longue durée comme une maison de santé.

Les soins de longue durée sont onéreux et, comme leur nom l’indique, généralement nécessaires pendant une longue durée. Ainsi, beaucoup de personnes ont besoin d’aide pour les payer. Bon nombre de personnes pensent à tort que Medicare prend en charge les soins de longue durée. En outre, Medicaid, qui couvre les soins (notamment de longue durée) de certaines personnes ayant des ressources financières limitées, peut ne pas être accepté par certains prestataires de soins de longue durée.

La décision de souscrire une assurance de soins de longue durée dépend de plusieurs éléments :

  • Les besoins

  • Le coût

  • Le moment

  • La couverture

Le besoin : Ai-je besoin d’une assurance de soins de longue durée ?

Les personnes qui n’ont pas besoin de cette assurance sont notamment :

  • Celles dont le seul revenu provient de la sécurité sociale et qui ont des ressources limitées

  • Celles qui répondent aux critères de Medicaid ou vont y répondre dès qu’elles auront intégré une maison de santé qui accepte l’assurance de Medicaid

  • Celles qui ont d’importantes réserves financières et peuvent s’offrir des soins de longue durée sans assurance

Les personnes qui peuvent avoir besoin de cette assurance sont celles qui ne sont ni riches, ni pauvres et qui

  • Veulent protéger leurs biens ou ceux d’un membre de leur famille

  • Ne veulent pas dépendre d’un membre de la famille pour les soins

  • Veulent être certaines de recevoir des soins de qualité

  • Veulent contrôler le moment, la manière et le lieu où elles recevront les soins, par exemple, à domicile plutôt que dans une maison de santé

Les coûts : La souscription d’une assurance de soins de longue durée peut-elle entraîner des difficultés financières ?

Les personnes doivent évaluer si elles pourront payer les primes pendant une longue période, même si leurs revenus diminuent. Elles doivent connaître la fréquence et le montant de l’augmentation des primes ainsi que le nombre de jours non remboursés avant la prise en charge de l’assurance (délai de carence).

Le moment : Vaut-il mieux souscrire une assurance de soins de longue durée dès maintenant ou plus tard ?

Plus les personnes sont jeunes, plus l’assurance de soins de longue durée est bon marché. En revanche, plus les personnes sont jeunes lorsqu’elles commencent à la payer, plus elles sont susceptibles de devoir payer longtemps avant d’avoir besoin de l’utiliser. Cependant, si elles attendent trop longtemps, des maladies peuvent apparaître qui rendront l’assurance de soins de longue durée difficile ou impossible à obtenir.

La couverture : Les personnes qui ont décidé de souscrire une assurance de soins de longue durée doivent décider du nombre d’années de couverture souhaité (période d’indemnisation). Le séjour moyen dans une maison de santé est de 2 à 3 ans, donc la plupart des personnes choisissent une durée un peu plus longue : 4 à 6 ans.

Les personnes doivent aussi décider du montant maximal nécessaire pour payer chaque journée de soins (indemnité journalière). Le montant doit être proche du coût moyen des soins dans les maisons de santé locales.

Les polices d’assurance diffèrent à propos de détails importants qu’il faut évaluer avec soin. Par exemple, les personnes doivent prendre des décisions sur les éléments suivants :

  • Veulent-elles une protection intégrée contre le risque d’inflation ?

  • Veulent-elles un événement déclencheur bien défini pour le départ des indemnités, par exemple, quand elles ne pourront plus faire une activité quotidienne élémentaire, comme se laver ou s’habiller ?

  • Les indemnités des soins à domicile sont-elles comparables à celles des soins en maison de santé ?

  • La police présente-t-elle certains avantages fiscaux, comme la déduction des primes des revenus imposables en tant que dépense médicale et l’exclusion des indemnités des revenus imposables (appelée régimes agréés sur le plan fiscal) ?

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Continuité des soins
Vidéo
Continuité des soins

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE