Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Qualité de vie des personnes âgées

Par

Richard W. Besdine

, MD, Warren Alpert Medical School of Brown University

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

La qualité de vie est souvent définie comme un certain niveau de santé, de confort et de bonheur. Elle est donc très subjective. Ce qu’une personne considère comme une bonne qualité de vie pourrait être très différent d’autres personnes. Cependant, pour de nombreuses personnes, la qualité de vie dépend souvent de la santé et des options de soins de santé. C’est pourquoi les personnes et leurs médecins doivent prendre en compte l’impact sur la qualité de vie de la personne pour prendre des décisions concernant ses problèmes médicaux.

Qualité de vie liée à la santé

L’impact de la santé sur la qualité de vie varie d’une personne à l’autre. La qualité de vie liée à la santé est une notion pluridimensionnelle qui inclut notamment :

  • La prévention des symptômes entraînant un inconfort (tels que douleur, essoufflement, nausées, constipation)

  • Le fait de se sentir en bonne santé émotionnelle

  • Le fait d’être capable d’accomplir les activités habituelles de la vie quotidienne (telles que se laver, s’habiller et prendre soin de soi)

  • Entretenir des relations interpersonnelles étroites avec des amis et de la famille

  • Profiter d’activités sociales

  • Être satisfait(e) des soins de santé sur le plan médical et financier

  • Avoir une image corporelle et une sexualité saines (y compris au niveau des relations intimes)

Certains facteurs qui influencent la qualité de vie liée à la santé (tels que l’altération mentale, l’invalidité, la douleur chronique et l’isolement social) peuvent apparaître évidents aux personnes et à leurs médecins. Par exemple, la plupart des personnes pensent qu’il est important d’éviter ou de gérer la douleur chronique pour maintenir une qualité de vie élevée. D’autres facteurs peuvent être liés de manière moins évidente aux soins de santé, tels que la qualité des relations avec les proches, les influences culturelles, la religion, la spiritualité, les valeurs personnelles et les expériences antérieures de la personne en matière de soins de santé. Il n’est pas toujours possible de prédire la manière dont certains facteurs affectent la qualité de vie. De plus, certains facteurs qui finissent par avoir un impact sur la qualité de vie sont parfois totalement imprévus.

En outre, les perspectives sur la qualité de vie peuvent évoluer selon les circonstances. Par exemple, les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) ayant provoqué une invalidité grave peuvent choisir de maintenir une qualité de vie qui, avant l’AVC, aurait été considérée comme médiocre, voire inacceptable.

Communiquer avec les professionnels de la santé

Les personnes doivent aborder avec leurs médecins et avec d’autres professionnels de la santé leur qualité de vie et l’impact de leurs problèmes de santé sur leur vie. Les médecins doivent se montrer à l’écoute, afin de déterminer quels sont les objectifs et les préférences de la personne en matière de soins de santé. Même les personnes atteintes d’une démence ou d’un déficit cognitif légers peuvent exprimer leurs préférences, si les médecins formulent simplement les explications et les questions. Il peut être utile que des membres de la famille de la personne soient présents lors de la discussion portant sur les préférences de la personne présentant un déficit cognitif.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Continuité des soins
Vidéo
Continuité des soins

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE