Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Généralités sur l’immunisation

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que l’immunisation ?

Lorsque vous êtes immunisés contre une infection, cela signifie que les défenses naturelles de votre organisme ont appris à la combattre. On peut être immunisé naturellement après avoir été exposé à des germes comme des bactéries ou des virus. On peut aussi être immunisé contre une infection spécifique après avoir reçu un vaccin. C’est pourquoi la vaccination est parfois appelée « immunisation ».

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Les vaccins permettent à l’organisme de se préparer à combattre certaines infections. Ils apprennent au système immunitaire à combattre certaines maladies. Contrairement aux médicaments, ils ne combattent pas les germes après l’infection. Les vaccins évitent de tomber malade.

Chaque vaccin est conçu pour prévenir un type d’infection spécifique. Par exemple, le vaccin contre la grippe permet de prévenir uniquement de la grippe. Parfois, il est nécessaire de renouveler l’administration d’un vaccin pour qu’il soit efficace. Comme les vaccins sont le plus souvent administrés par injection, ils sont souvent combinés pour éviter de multiplier les injections.

Les vaccins fonctionnent-ils ?

Oui, les vaccins réduisent le risque de contracter une infection. Les personnes non vaccinées sont plus susceptibles de tomber malades, voire de mourir de certaines infections, que les personnes vaccinées. Cependant, aucun vaccin n’est efficace à 100 %. Certaines personnes ayant été vaccinées contre certaines infections peuvent tout de même développer ces infections. De plus, aucun vaccin n’est disponible pour de nombreuses infections majeures, comme le VIH et d’autres maladies sexuellement transmissibles.

Autrefois, des milliers d’enfants mouraient chaque année de maladies que l’on peut aujourd’hui éviter. Des centaines de milliers de personnes tombaient gravement malades. Grâce aux vaccins :

  • Une maladie mortelle, la variole, a été complètement éradiquée

  • D’autres maladies graves autrefois courantes comme la poliomyélite, la diphtérie et le tétanos, ont pratiquement disparu des États-Unis

  • Certaines maladies courantes sont beaucoup moins fréquentes, par exemple la rougeole, la coqueluche et les oreillons

Les vaccins sont-ils sûrs ?

Oui, les vaccins sont considérés comme très sûrs. Quelques personnes présentent des effets secondaires, mais ceux-ci sont rarement graves. De plus, les maladies que ces vaccins permettent d’éviter sont plus dangereuses que les effets secondaires desdits vaccins.

  • Avant qu’un vaccin puisse être utilisé, sa sécurité d’emploi est évaluée

  • Souvent, les effets secondaires sont peu importants : douleur au point d’injection, éruption cutanée ou fièvre modérée

  • Très rarement, les vaccins déclenchent une réaction allergique soudaine et plus grave (réaction anaphylactique), avec enflure de la gorge et de la langue et des difficultés à respirer

Certains vaccins (comme le vaccin contre la grippe) sont fabriqués à partir de substances provenant d’œufs. Les vaccins contenant de l’œuf sont plus susceptibles de provoquer une réaction allergique. Avant de vous administrer ces vaccins, les médecins vous demanderont si vous êtes allergique aux œufs.

Les vaccins provoquent-ils l’autisme ?

Non, il n’existe aucun lien connu entre les vaccins et l’autisme.

  • Des médecins du monde entier ont mené de nombreuses études sur les liens possibles entre les vaccins et l’autisme, sans en trouver aucun

  • Les enfants vaccinés ne sont pas plus susceptibles que les autres d’êtres autistes

Qui doit être vacciné et quand ?

  • Généralement, les bébés et les enfants sont vaccinés selon un calendrier de vaccination recommandé pour les enfants, au moment où ils sont le plus susceptibles de contracter une maladie, afin de réduire ce risque

  • Selon leurs antécédents médicaux, leur profession et leur lieu d’habitation, les adultes peuvent aussi nécessiter certains vaccins

  • Parfois, certains vaccins sont nécessaires avant de voyager dans certaines régions, parce que les voyageurs peuvent y trouver des maladies qui ne sont pas présentes dans leur pays d’origine

Demandez à votre médecin quels vaccins sont nécessaires et à quel moment ils doivent être administrés.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE