Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Infections par le virus herpès simplex

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Il existe 8 différents types d’herpèsvirus. Même si herpès simplex n’est que l’un de ces types, la plupart des gens l’appellent simplement « herpès ».

Que sont les infections par le virus herpès simplex (HSV) ?

Herpès simplex est une infection virale responsable d’une éruption cutanée se composant de petites vésicules douloureuses qui se transforment en lésions ouvertes. Les lésions disparaissent, mais le virus reste dans l’organisme toute la vie. Le virus peut se réactiver et entraîner davantage de lésions.

  • L’infection à HSV provoque généralement des lésions au niveau de la bouche ou des parties génitales, mais infecte parfois d’autres régions du corps, comme les yeux, le bout des doigts, et dans de rares cas, le cerveau

  • Le virus se transmet par contact, y compris contact sexuel, et pendant l’accouchement si le vagin de la mère est infecté

  • L’infection à HSV peut être mortelle chez les nouveau-nés et les personnes atteintes du SIDA

  • En cas de poussée d’herpès, les médicaments antiviraux peuvent soulager les symptômes et les faire disparaître plus rapidement

  • Le fait d’utiliser des préservatifs pendant les relations sexuelles peut permettre de prévenir la transmission de l’herpès à d’autres personnes

Quelles sont les causes de l’infection à HSV ?

Il existe 2 types de virus herpès simplex. Les deux se transmettent par contact physique avec une personne infectée.

Le virus herpès simplex se transmet très facilement, notamment par :

  • Contact

  • Baisers

  • Rapports sexuels

  • Partage d’objets personnels, tels que serviettes de toilette ou rasoirs, avec une personne infectée

La transmission de l’herpès se fait plus facilement si la personne infectée a des lésions. Toutefois, les personnes infectées peuvent parfois transmettre le virus lorsqu’elles n’ont pas de lésions.

Si une femme enceinte présente un herpès dans ou autour du vagin, elle peut transmettre l’infection à son bébé pendant l’accouchement, et ce, même si elle n’a pas de lésions.

Quels sont les symptômes d’une infection à HSV ?

La plupart des personnes présentent :

  • Herpès oral, qui affecte les lèvres ou l’intérieur de la bouche

ou

  • Herpès génital, qui affecte les parties génitales, notamment le pénis, la peau en dehors du vagin ou l’intérieur du vagin

Herpès labial

Symptômes d’une primo-infection :

  • Nombreuses lésions douloureuses dans la bouche, qui durent entre 10 et 14 jours et qui peuvent être si douloureuses que la personne ne veut ni manger ni boire

  • Parfois, fièvre, céphalées ou courbatures

Lorsque le virus se réactive :

  • Tout d’abord, sensation de démangeaison, brûlure ou picotement sur la lèvre

  • Puis, une ou plusieurs lésions se forment sur le bord de la lèvre, généralement au même endroit lors de chaque poussée

  • La lésion forme rapidement une croûte qui tombe au bout de 8 à 12 jours environ

La lésion sur la lèvre est parfois appelée « bouton de fièvre » car elle est souvent déclenchée par un rhume ou de la fièvre.

Si la personne a tendance à tomber facilement malade ou à avoir un système immunitaire faible, ses lésions peuvent grossir et mettre des semaines à cicatriser. Elle doit consulter son médecin dès que possible.

Herpès génital

Symptômes d’une primo-infection :

  • Nombreuses lésions douloureuses dans et autour du vagin, du pénis ou de l’anus

  • Chez les femmes, les lésions se trouvent parfois dans le vagin ; elles sont généralement moins douloureuses que les lésions en dehors du vagin

  • Fièvre ou sensation de malaise

  • Brûlure pendant la miction

  • Difficultés à uriner ou déféquer

Lorsque le virus se réactive, la personne peut présenter :

  • Picotements, démangeaisons ou douleurs autour du vagin ou du pénis

  • Au bout de quelques jours, vésicules douloureuses dans ces régions

Les vésicules disparaissent généralement au bout d’une semaine. Si la personne a tendance à tomber facilement malade ou à avoir un système immunitaire faible, ses lésions peuvent grossir et mettre plusieurs semaines à cicatriser. Elle doit consulter son médecin dès que possible.

Herpès à d’autres endroits

  • Doigt : Bout du doigt gonflé, rouge et douloureux (panaris herpétique)

  • Œil : Lésion douloureuse sur la partie avant transparente de l’œil (cornée) avec larmoiement, photosensibilité et vision trouble (kératite herpétique)

  • Cerveau : Confusion, fièvre et convulsions dues à une infection cérébrale grave (encéphalite herpétique)

Les nouveau-nés infectés par l’herpès pendant l’accouchement (herpès simplex néonatal) sont généralement malades avant qu’ils n’aient 4 semaines. Ils peuvent présenter des lésions partout sur le corps. Parfois, le virus infecte le cerveau, provoquant des convulsions, un coma et le décès. Chez les nouveau-nés, l’herpès est dangereux et peut être mortel. Même avec un traitement, de nombreux bébés meurent.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une infection à HSV ?

Les médecins peuvent généralement déterminer la présence d’une infection à HSV, notamment d’un herpès labial ou génital, en se basant sur les symptômes. Pour confirmer le diagnostic, les médecins peuvent :

  • Envoyer du liquide provenant d’une lésion à un laboratoire pour le faire analyser

  • Réalisent des analyses de sang

Comment les médecins traitent-ils l’infection à HSV ?

L’infection à HSV est incurable, mais un médicament antiviral peut permettre de faire disparaître les symptômes plus rapidement.

  • Les médicaments antiviraux sont plus efficaces lorsqu’ils sont pris dès le premier signe de picotement ou de gêne, avant que les vésicules n’apparaissent

  • Si des lésions douloureuses apparaissent souvent, les médecins peuvent prescrire un médicament antiviral sur ordonnance tous les jours (traitement suppressif)

  • Si un œil est infecté, un ophtalmologiste prescrit un collyre antiviral

Pour soulager les symptômes, les médecins peuvent suggérer de :

  • Utiliser une crème ou une pommade anesthésiante pour soulager la douleur des lésions

  • Prendre un médicament contre la douleur (par exemple, paracétamol ou ibuprofène) si les lésions sont très douloureuses

  • Laver doucement la zone avec de l’eau et du savon

  • Mettre de la glace sur les lésions

Comment prévenir la transmission de l’herpès labial ou génital ?

Pour prévenir la transmission de l’herpès labial, en cas de picotements ou de bouton de fièvre :

  • Ne pas partager les verres

  • N’embrasser personne et ne pas avoir de relations sexuelles orales

  • Ne laisser personne toucher la lésion

Pour ne pas transmettre ou contracter l’herpès génital :

  • Utiliser un préservatif lors de chaque rapport sexuel

Toutefois, comme l’herpès peut infecter des zones génitales non couvertes par un préservatif, les préservatifs ne protègent pas totalement.

Il ne faut pas oublier que la transmission de l’herpès à d’autres personnes est possible même lorsqu’il n’y a pas de symptômes.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE