Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation des infections virales

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Un virus est un minuscule organisme vivant. Les virus sont si petits qu’ils ne peuvent être observés qu’avec des microscopes très puissants. C’est pourquoi on les appelle micro-organismes (« micro » signifie très petit). D’autres micro-organismes fréquents incluent les bactéries.

Contrairement aux bactéries, les virus ne peuvent pas se reproduire seuls. Donc, lorsque des virus pénètrent dans l’organisme, ils prennent le contrôle de certaines cellules et utilisent certaines de leurs structures pour faire davantage de copies d’eux-mêmes. Cela altère et tue généralement la cellule. Toutefois, certains virus peuvent rester à l’intérieur des cellules pendant longtemps sans les tuer.

Il existe des milliers de virus différents. Certains virus infectent l’homme. D’autres virus n’infectent que les animaux. Seuls quelques virus peuvent infecter l’homme et l’animal.

Qu’est-ce qu’une infection virale ?

Une infection virale est une maladie provoquée par un virus.

  • Les virus peuvent pénétrer dans l’organisme en respirant, en ingérant des aliments, en ayant des rapports sexuels ou par le biais d’une piqûre d’insecte, tel qu’un moustique ou une tique

  • Les virus n’infectent généralement qu’un seul type de cellule ; par exemple, le virus responsable du rhume n’infecte que les cellules du nez, de la bouche et de la gorge

  • Lorsque l’on contracte un virus, les globules blancs l’attaquent ; ces cellules se souviennent également comment lutter contre si ce même virus revient dans l’organisme

  • De nombreux virus rendent malade peu après les avoir contractés, puis disparaissent

  • Certains virus ne disparaissent pas et peuvent rendre malade pendant longtemps après les avoir contractés (par exemple, VIH et herpèsvirus)

  • Les antibiotiques, qui traitent les infections bactériennes, ne peuvent pas traiter les infections virales

Certains virus altèrent le fonctionnement des cellules, ce qui peut conduire à un cancer. Par exemple, les virus de l’hépatite B et de l’hépatite C peuvent être responsables d’un cancer du foie. Le HPV (papillomavirus humain) peut être responsable d’un cancer du col de l’utérus.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une infection virale ?

Les médecins peuvent déterminer la présence de certaines infections virales courantes en se basant sur les symptômes. Ils peuvent également réaliser :

  • Analyses de sang

  • Mises en culture (lorsque les médecins prélèvent un échantillon et tentent de mettre en culture les germes contenus dans cet échantillon en laboratoire)

Comment les médecins traitent-ils les infections virales ?

Les médecins sont souvent impuissants face à de nombreux virus. Ils suggèrent surtout des médicaments pour traiter les symptômes et permettre aux patients de se sentir mieux. Par exemple, en cas de congestion nasale, les médecins peuvent indiquer un décongestionnant.

Pour certains virus, les médecins peuvent prescrire un médicament antiviral. Les médicaments antiviraux ne sont utilisés que contre certains virus, notamment :

  • Virus de l’hépatite

  • Herpèsvirus

  • VIH

  • Grippe

Les antibiotiques sont des médicaments qui tuent les bactéries. Les antibiotiques ne tuent pas les virus.

Comment prévenir les infections virales ?

  • Prendre soin de sa santé ; par exemple, se laver souvent les mains avec de l’eau et du savon et avoir des relations sexuelles protégées

  • Recevoir les vaccins recommandés

Les vaccins sont des injections qui apprennent au système immunitaire à combattre certaines infections. Les vaccins sont généralement administrés avant l’exposition à une infection. Cependant, pour certains virus, il est possible de recevoir une injection après l’exposition au virus. Ces injections contiennent des anticorps (immunoglobulines) qui aident à lutter contre le virus. Par exemple, il existe des injections d’immunoglobulines pour :

  • Hépatite

  • Rage

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE