Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Épididymite et orchiépididymite

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les testicules sont la paire d’organes contenus dans le sac situé en dessous du pénis d’un homme. L’épididyme est le canal enroulé situé au sommet de chaque testicule, où les spermatozoïdes arrivent en provenance du testicule et sont stockés. Les médecins utilisent le suffixe « -ite » pour signifier qu’un organe est enflammé. Par exemple, on appelle orchite l’inflammation du testicule.

Que sont l’épididymite et l’orchiépididymite ?

L’épididymite est l’inflammation douloureuse de l’épididyme.

L’orchiépididymite est l’inflammation douloureuse des épididymes et des testicules.

  • L’épididymite et l’orchiépididymite commencent généralement par une infection bactérienne

  • Les médecins traitent ces maladies avec des antibiotiques

Organes reproducteurs masculins

Organes reproducteurs masculins

Quels sont les facteurs qui provoquent l’épididymite et l’orchiépididymite ?

L’épididymite et l’orchiépididymite sont généralement dues à une infection bactérienne. L’infection peut être provoquée par :

Parfois, vous pouvez présenter une épididymite ou une orchiépididymite sans avoir d’infection. Les médecins pensent que cela peut être dû au fait que de l’urine s’écoule en sens inverse et provoque une irritation.

Quels sont les symptômes de l’épididymite et de l’orchiépididymite ?

Les symptômes de l’épididymite et de l’orchiépididymite sont :

  • Gonflement et sensibilité au toucher près de l’un des testicules

  • Douleur, qui peut être constante et sévère

  • Parfois, nausées et vomissements

  • Parfois, fièvre

Une douleur due à une épididymite s’installe généralement progressivement. Une douleur due à une orchiépididymite s’installe généralement plus rapidement.

Si vous avez une maladie sexuellement transmissible (MST), vous pouvez également présenter d’autres symptômes, tels qu’un écoulement (liquide clair, jaune ou vert sortant de votre pénis).

L’épididymite et l’orchiépididymite s’améliorent en général plus vite avec un traitement. Mais parfois, l’inflammation peut réapparaître ou durer plusieurs semaines (épididymite chronique).

Comment les médecins peuvent-ils savoir si j’ai une épididymite ou une orchiépididymite ?

Les médecins suspectent une épididymite ou une orchiépididymite d’après un examen clinique. En général, ils réalisent également :

  • Une analyse d’urine pour vérifier la présence d’une éventuelle infection

  • Parfois, une échographie, pour s’assurer qu’un testicule ne s’est pas tordu (torsion testiculaire)

Comment les médecins traitent-il l’épididymite et l’orchiépididymite ?

Les médecins conseillent de :

  • Vous administrera des antibiotiques

  • De prendre des antidouleurs

  • De vous reposer autant que possible

  • D’utiliser des blocs de glace sur la zone douloureuse

  • De porter un suspensoir (support athlétique) pour soutenir vos testicules

Si l’infection s’aggrave et que vous avez un abcès (présence de pus), votre médecin réalisera une intervention chirurgicale pour drainer le pus.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE