Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Hyperplasie prostatique bénigne (HPB)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que la prostate ?

La prostate est une glande qui se trouve entre la vessie et le pénis d’un homme. Le conduit (urètre) qui transporte l’urine de la vessie jusqu’au pénis traverse la prostate.

La prostate fabrique un liquide qui permet aux spermatozoïdes de rester en bonne santé. Presque tout le liquide éjaculé par un homme pendant les rapports sexuels est produit par la prostate.

La prostate a la taille d’une noix chez les hommes jeunes, mais sa taille augmente avec l’âge.

Qu’est-ce que l’HPB ?

Le terme hyperplasie signifie que la taille de la prostate augmente (s’hypertrophie). Bénigne signifie que la croissance n’est pas cancéreuse. Une prostate hypertrophiée peut comprimer le canal qui transporte l’urine (l’urètre) et rendre la miction (le fait d’uriner) plus difficile.

  • L’HPB est fréquente après 50 ans.

  • Le médecin diagnostique une HPB en insérant un doigt ganté dans le rectum (l’extrémité du tube digestif, où sont stockées les selles) pour sentir la prostate (toucher rectal).

  • Des tests peuvent être effectués pour voir si l’urine circule correctement et pour écarter le diagnostic du cancer de la prostate.

  • Un traitement n’est pas toujours nécessaire pour l’HPB.

  • Si les symptômes sont très gênants, la personne peut avoir besoin de prendre des médicaments ou de réaliser une opération chirurgicale.

Quelle est la cause de l’HPB ?

Les médecins ne sont pas certains de ce qui provoque l’HPB. Elle est probablement due aux modifications hormonales associées au vieillissement.

Quels sont les symptômes de l’HPB ?

L’HPB bloque le flux urinaire, c’est pourquoi les hommes peuvent présenter ces symptômes :

  • Difficulté à commencer la miction

  • Réduction et affaiblissement de l’écoulement urinaire

  • Écoulement en goutte-à-goutte à la fin de la miction

Comme l’écoulement urinaire est obstrué, la vessie ne se vide pas complètement et la personne peut :

  • Avoir l’impression que la miction n’est pas terminée

  • Éprouver le besoin d’uriner plus souvent, en particulier la nuit

  • Ressentir un besoin urgent d’uriner

  • Développer une infection de la vessie

Parfois, le flux urinaire est complètement bloqué et la personne ne peut pas uriner du tout (une affection désignée sous le terme de rétention urinaire aiguë). Lorsque cela se produit, la vessie se remplit rapidement d’urine et devient extrêmement douloureuse. La douleur est telle que la personne veut et doit consulter un médecin de toute urgence.

Que se passe-t-il en cas d’augmentation du volume de la prostate ?

Dans l’hyperplasie prostatique bénigne, la prostate augmente de volume. Normalement de la taille d’une noix, la prostate peut devenir aussi grosse qu’une balle de tennis. L’augmentation du volume de la prostate entraîne une compression de l’urètre, qui véhicule l’urine hors de l’organisme. Par conséquent, le flux d’urine peut être plus lent ou moins important.

Que se passe-t-il en cas d’augmentation du volume de la prostate ?

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une HPB ?

Le médecin interrogera la personne sur ses symptômes et réalisera un toucher rectal :

  • le médecin insère un doigt ganté dans le rectum (l’extrémité du tube digestif, où sont stockées les selles).

  • Cet examen permet au médecin de palper la prostate.

  • En cas de HPB, la prostate paraît grosse et lisse au toucher.

En cas de difficultés de miction importantes, le médecin pourra faire un test de débimétrie urinaire. Au cours de ce test, la personne urine dans un dispositif qui mesure le volume d’urine et à quelle vitesse elle s’écoule. Après le test de débimétrie urinaire, le médecin effectue une échographie pour savoir si la vessie s’est vidée. L’échographie utilise des ondes sonores pour mesurer le volume exact d’urine dans la vessie.

Le cancer de la prostate est une aussi une affection qui hypertrophie la prostate. Les médecins doivent pouvoir déterminer si les symptômes sont provoqués par une HPB ou un cancer de la prostate. Parfois le cancer produit une masse dure que le médecin peut sentir dans la prostate, mais ce n’est pas toujours le cas. De ce fait, le médecin fait généralement ce qui suit :

  • Un test sanguin appelé taux de PSA

En fonction de ce taux de PSA, de l’examen clinique, et d’autres facteurs, le médecin peut recommander :

  • une biopsie de la prostate

Une biopsie de la prostate consiste à prélever des échantillons de tissu de la prostate à l’aide d’une aiguille creuse. Dans un premier temps, le médecin insère une sonde d’échographie dans le rectum de la personne. Les images produites par l’échographie permettent au médecin d’orienter son aiguille. Le médecin injecte d’abord un anesthésiant, puis prélève plusieurs échantillons.

Comment les médecins traitent-ils l’HPB ?

L’HPB n’est généralement pas traitée, à moins que les symptômes soient gênants ou à l’origine d’infections. Si c’est le cas, le médecin pourra prescrire des médicaments à la personne.

Certains médicaments détendent certaines parties de la prostate et de la vessie, ce qui améliore l’écoulement urinaire. D’autres médicaments réduisent la taille de la prostate. Si les médicaments sont inefficaces, la personne peut devoir être opérée.

Au cours de l’intervention chirurgicale, appelée RTUP (pour résection transurétrale de la prostate), le médecin :

  • Place une sonde d’observation dans le pénis jusqu’à la prostate

  • Utilise des instruments ou un laser pour enlever une partie de la prostate

La plupart du temps, la RTUP soulage les symptômes de la personne. Il existe, toutefois, un faible risque de fuite d’urine (incontinence) ou de difficulté à avoir une érection après la procédure.

En cas de soudaine crise au cours de laquelle il est impossible d’uriner (rétention urinaire aiguë), la personne aura besoin d’une sonde. Une sonde est un tube en plastique souple que le médecin insère dans le pénis jusqu’à la vessie. La sonde laisse s‘écouler l’urine. La personne devra généralement garder la sonde en place pendant plusieurs jours.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE