Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Saignement excessif de l’utérus pendant l’accouchement

(hémorragie du post-partum)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’un saignement utérin excessif ?

Excessif signifie trop. Il est normal de présenter quelques saignements après l’accouchement. Des saignements utérins excessifs représentent plus de 2 tasses de sang après l’accouchement par voie vaginale.

  • La raison la plus fréquente de saignements excessifs est que l’utérus reste lâche et étiré et ne se contracte pas comme il est censé le faire

  • Les médecins traitent les saignements excessifs en massant le ventre et en administrant des médicaments

  • Les médecins peuvent administrer une transfusion sanguine

  • Rarement, une intervention chirurgicale est nécessaire

Qu’est-ce qui cause des saignements excessifs pendant l’accouchement ?

Le plus souvent, les saignements excessifs se produisent pour la raison suivante :

  • L’utérus ne se contracte pas après l’accouchement comme il est censé le faire

D’autres raisons de saignements excessifs comprennent :

  • Le vagin ou le col de l’utérus (la partie inférieure de l’utérus) a été déchiré pendant l’accouchement

  • Un trouble de la coagulation qui empêche le sang de coaguler

  • Une partie du placenta (délivre) est restée à l’intérieur de l’utérus après l’accouchement

Le risque de saignement est plus élevé dans les cas suivants :

  • Grand nombre d’accouchements antérieurs

  • Travail qui dure pendant longtemps

  • Grossesse multiple (comme des jumeaux ou des triplés)

  • Très gros bébé

Que peuvent faire les médecins pour éviter de trop saigner ?

Avant le début du travail, les médecins prennent des mesures pour empêcher les saignements ou se préparer en cas de saignements après l’accouchement.

  • Ils examinent la mère pour évaluer si elle présente des affections qui augmentent le risque d’hémorragie, comme un excès de liquide amniotique ou un trouble hémorragique

  • Si la mère a un groupe sanguin rare, les médecins s’assurent d’en avoir à disposition

  • Ils essaient de délivrer le bébé aussi lentement et doucement que possible

  • Après l’accouchement, les médecins surveillent la mère pendant au moins 1 heure ; ils s’assurent que l’utérus s’est contracté et vérifient qu’il ne saigne pas

Comment les médecins déterminent-ils la présence d’un saignement excessif ?

Ce que font les médecins :

  • Surveiller la présence excessive de sang

  • Appuyer sur le ventre pour vérifier si l’utérus est aussi ferme qu’il le devrait

  • Surveiller la tension artérielle et la rapidité des battements cardiaques : une chute de tension artérielle ou un rythme cardiaque rapide peuvent être le signe d’une perte de sang trop importante

Que se passe-t-il en cas de saignement trop important ?

Ce que font les médecins :

  • Appuyer fermement sur le ventre et le masser

  • Vérifiez la présence d’éventuelles déchirures dans le vagin et le col de l’utérus

  • Administrer des médicaments pour que l’utérus se contracte

  • Administrer des liquides ou du sang dans une veine pour remplacer le sang perdu

Appuyer sur le ventre aide l’utérus à se contracter et à arrêter les saignements. Il existe plusieurs médicaments différents que les médecins peuvent administrer par voie IV ou par injection dans le bras.

Si le saignement persiste, les médecins peuvent réaliser une intervention chirurgicale, notamment :

  • Gratter l’intérieur de l’utérus pour retirer les restes de placenta (délivre)

  • Placer un ballon à l’intérieur de l’utérus pour interrompre le flux sanguin

  • Remplir l’intérieur de l’utérus avec des compresses

  • Réaliser des points de suture au niveau du fond de l’utérus

  • Bloquer les veines majeures qui apportent du sang à l’utérus

  • En dernier recours, une hystérectomie (ablation de l’utérus)

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Accouchement
Vidéo
Accouchement
Pendant la grossesse, l’utérus de la femme nourrit et protège le fœtus en développement au...
Hyperplasie bénigne de la prostate
Vidéo
Hyperplasie bénigne de la prostate
La prostate est une petite glande ronde du système reproducteur masculin située devant le...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE