Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Méthodes de contraception hormonales

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La contraception est une méthode pour éviter une grossesse.

Les hormones sont des messagers chimiques qu’une partie de votre corps envoie vers une autre partie de votre corps. Ces messagers contrôlent des fonctions importantes du corps. Les hormones sexuelles, telles que les œstrogènes et les progestatifs, aident à contrôler les menstruations et la fécondité des femmes. Les médecins peuvent utiliser ces hormones (ou leurs versions artificielles) pour prévenir une grossesse.

Que sont les méthodes de contraception hormonales ?

La contraception hormonale fonctionne de deux façons :

  • Elle empêche vos ovaires de libérer des ovules

  • Elle épaissit le mucus présent au niveau du col de l’utérus de sorte que le sperme ne peut pas le traverser

Si des ovules ne sont pas libérés ou si le sperme ne peut pas les atteindre, une grossesse ne peut pas débuter.

Les méthodes de contraception hormonales comprennent :

  • Pilules contraceptives

  • Patch cutané

  • Anneau vaginal

  • Implant

  • Injection

Quelle est l’efficacité de la contraception hormonale ?

La contraception hormonale est l’une des meilleures méthodes si elle est utilisée correctement. Si c’est le cas, votre risque de débuter une grossesse durant la première année d’utilisation est seulement d’environ 3 sur 1 000.

Le risque de débuter une grossesse augmente si les pilules ne sont pas prises correctement, en particulier en cas d’oubli des pilules la première semaine qui suit les règles.

Qui peut utiliser une contraception hormonale ?

La plupart des femmes peuvent utiliser une contraception hormonale.

Il ne faut pas prendre de contraception orale (pilules) qui contiennent des œstrogènes et des progestatifs si :

  • Vous êtes âgée d’au moins 35 ans et avez des migraines

  • Vous avez des migraines avec aura (symptômes qui se produisent avant une migraine, tels que le fait de voir des lumières ou d’avoir des sensations inhabituelles sur votre peau)

  • Vous avez ou avez eu des caillots de sang dans les jambes ou les poumons

  • Vous êtes diabétique depuis plus de 20 ans

  • Vous avez des taux sanguins élevés de graisses appelées triglycérides

  • Vous avez une maladie cardiaque

  • Vous êtes âgée d’au moins 35 ans et fumez plus de 15 cigarettes par jour

  • Vous avez subi une greffe d’organe qui provoque des problèmes

  • Vous avez une maladie hépatique

  • Vous avez présenté une jaunisse (peau et yeux jaunes) lors d’une utilisation précédente d’un moyen de contraception

  • Vous avez ou avez eu un cancer du sein

Si vous avez fait l’objet d’une chirurgie bariatrique, vous ne devez pas utiliser de pilule contraceptive, mais vous pouvez utiliser un patch cutané ou un anneau vaginal.

Quels sont les différents types de contraception hormonale ?

Discutez avec votre médecin de la contraception hormonale qui est adaptée à votre cas.

Pilules contraceptives

Les pilules contraceptives contiennent à la fois des progestatifs et des œstrogènes ou seulement des progestatifs pour vous empêcher de débuter une grossesse. Les pilules contenant uniquement des progestatifs ne fonctionnent pas aussi bien. Les médecins les prescrivent en général uniquement si vous ne pouvez pas prendre d’œstrogènes.

Vous devez prendre une pilule chaque jour. Si vous oubliez de prendre une pilule, vous pouvez débuter une grossesse. Plus vous oubliez de pilules, plus vous aurez de risque de débuter une grossesse. Lorsque vous arrêtez de prendre les pilules, vous pourriez débuter une grossesse immédiatement ou cela pourrait prendre quelques mois.

Les effets secondaires des pilules contraceptives peuvent inclure :

  • Saignement à des moments inattendus, en particulier au cours des premiers mois d’utilisation

  • Nausées, ballonnements et vomissements

  • Seins endoloris

  • Caillots sanguins dans vos jambes ou vos poumons

  • Céphalées

  • Dépression

  • Taches sombres sur la peau (mélasma)

  • Risque plus élevé de cancer du col de l’utérus

  • Prise de poids

Patch cutané

Un patch cutané contraceptif est un patch fin et collant qui libère lentement des œstrogènes et des progestatifs pour vous empêcher de débuter une grossesse. Vous portez généralement un patch pendant sept jours puis en placez un nouveau pendant sept autres jours. Après avoir utilisé trois patchs, vous attendez une semaine avant de commencer à nouveau.

  • Vous devrez peut-être utiliser une double contraception (comme des préservatifs) pendant la première semaine d’utilisation du patch

  • Vous trouverez peut-être qu’il est plus facile de se souvenir d’utiliser un patch une fois par semaine plutôt que de prendre une pilule contraceptive tous les jours

  • Les effets secondaires du patch sont similaires à ceux de la pilule

  • Le patch peut ne pas fonctionner aussi bien si vous êtes en surpoids

  • Vous pourriez ressentir une douleur ou des démangeaisons sur votre peau en dessous ou autour du patch

Anneau vaginal

Un anneau vaginal contraceptif est un petit anneau en plastique qui est placé dans votre vagin. L’anneau libère des œstrogènes et des progestatifs pour vous empêcher de débuter une grossesse. En général, vous laissez l’anneau à l’intérieur pendant trois semaines puis le retirez pendant une semaine. Pendant cette semaine vous pourrez avoir vos règles. À la fin de la semaine, vous placez un nouvel anneau. Certains médecins vous indiqueront de laisser l’anneau en place pendant cinq semaines puis de le remplacer par un nouvel anneau.

  • Vous devrez peut-être utiliser une double contraception (comme des préservatifs) pendant la première semaine d’utilisation de l’anneau

  • Vous trouverez peut-être qu’il est plus facile de se souvenir d’utiliser un anneau toutes les trois à cinq semaines que de prendre une pilule contraceptive tous les jours ou de placer un patch toutes les semaines

  • En revanche, il est facile d’oublier de retirer et de remplacer l’anneau parce que vous ne pouvez ni le voir ni le ressentir

  • Les effets secondaires de l’anneau sont similaires à ceux de la pilule et du patch

Implant contraceptif

Un implant contraceptif est une tige de la taille d’une allumette placée sous votre peau qui libère des progestatifs pour vous empêcher de débuter une grossesse.

  • Un implant fonctionne pendant trois ans

  • Dès que l’implant est retiré, vous pouvez débuter une grossesse

  • Votre médecin placera l’implant sous votre peau avec un outil semblable à une aiguille et le retirera au moyen d’une petite incision dans votre peau

Les effets secondaires des implants comprennent :

  • Absence de règles

  • Saignements à des moments inattendus

  • Céphalées

  • Prise de poids

Injection contraceptive

Une injection contraceptive est une injection de progestatifs à action prolongée administrée tous les trois mois afin de vous empêcher de débuter une grossesse.

  • Après l’arrêt des injections, cela pourra prendre jusqu’à 18 mois pour débuter une grossesse

Les effets secondaires de l’injection peuvent comprendre :

  • Saignements à des moments inattendus, en particulier à la première injection

  • Absence de règles

  • Prise de poids

  • Céphalées

  • Densité osseuse (force et santé de vos os) inférieure, bien que la densité osseuse revienne généralement à des valeurs normales lorsque vous cessez de recevoir l’injection

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Épisiotomie
Vidéo
Épisiotomie
Pendant la grossesse, l’utérus de la femme accueille et protège le fœtus en développement...
Accouchement assisté
Vidéo
Accouchement assisté
Pendant la grossesse, l’utérus d’une femme accueille et protège pendant environ 40 semaines...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE