honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Les faits en bref

Maladie d’Osgood-Schlatter

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées

Qu’est-ce que la maladie d’Osgood-Schlatter ?

La maladie d’Osgood-Schlatter est une inflammation douloureuse de l’os et du cartilage dans la partie supérieure du bas de la jambe (tibia).

  • La maladie d’Osgood-Schlatter affecte généralement des enfants sportifs âgés de 10 à 15 ans

  • Elle est causée par une sollicitation excessive de la jambe

  • L’enfant présente une douleur, un gonflement et une sensibilité au niveau d’un genou

  • Les médecins traitent la maladie d’Osgood-Schlatter avec un analgésique et du repos

Quels sont les symptômes de la maladie d’Osgood-Schlatter ?

Les symptômes de la maladie d’Osgood-Schlatter comprennent :

  • Douleur, gonflement et sensibilité à l’avant du genou, juste en dessous de la rotule

  • Douleur qui s’aggrave avec l’activité et qui s’atténue au repos

Les symptômes sont généralement présents dans un seul genou.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une maladie d’Osgood-Schlatter chez un enfant ?

Les médecins peuvent déterminer si un enfant est atteint de la maladie d’Osgood-Schlatter d’après ses symptômes et un examen clinique. Parfois, les médecins réalisent des radiographies.

Comment les médecins traitent-ils la maladie d’Osgood-Schlatter ?

Les médecins conseillent à l’enfant de :

  • Se reposer et éviter de trop plier le genou

  • Prendre des AINS (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens), comme l’ibuprofène

  • Faire des exercices d’étirement

  • Appliquer de la glace sur le genou

En général, les enfants peuvent continuer à pratiquer des sports tout en guérissant. Les symptômes disparaissent généralement après plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Si la maladie est sévère, les médecins peuvent :

  • Plâtrer la jambe

  • Administrer des injections de corticoïdes

  • Pratiquer une chirurgie

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE