Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Consommation et abus de certaines substances chez les adolescents

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu mai 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Chez l’adolescent, les substances consommées sont l’alcool, le tabac et des drogues (notamment les médicaments sur ordonnance obtenu sans ordonnance). Une telle consommation peut être occasionnelle ou régulière et continue.

Toute consommation de substances accroît le risque d’autres problèmes. Par exemple, les adolescents qui consomment des substances sont plus à même d’avoir des accidents de la route, de se battre, d’avoir des relations sexuelles non désirées ou à risque, de faire une overdose, ou d’avoir d’autres troubles du comportement. La consommation de substances est considérée comme une toxicomanie lorsque l’adolescent continue à consommer des substances au-delà de la survenue de ces troubles du comportement.

Les adolescents qui abusent de substances sont exposés à un risque accru de problèmes à long terme. Ces problèmes incluent des problèmes de santé mentale, des mauvaises notes à l’école, ainsi que des troubles liés à l’usage de substances comme l’addiction et l’overdose.

  • Il est fréquent que les adolescents essaient l’alcool ou d’autres substances, mais la consommation régulière est plus rare.

  • L’alcool est la substance la plus fréquemment consommée par les adolescents. Ils boivent souvent beaucoup et rapidement, ce qui accroît le risque de bagarres, d’accidents de la route et d’autres causes de blessure.

  • Les parents, les camarades et les réseaux sociaux influencent l’attitude des adolescents quant à la consommation de substances.

Quels types de substances les adolescents consomment-ils et consomment-ils avec abus ?

Les adolescents consomment et consomment avec abus de nombreuses substances, notamment des médicaments en vente libre. Substances les plus courantes :

Les adolescents consomment également avec abus :

Alcool

  • L’alcool est la substance la plus utilisée par les adolescents.

  • Les adolescents sont exposés à un risque plus élevé d’alcoolisme s’ils commencent à consommer lorsqu’ils sont jeunes ou s’ils ont des antécédents familiaux d’alcoolisme.

  • Pour prévenir la consommation d’alcool, l’adolescent ne doit pas être encouragé à boire et les parents doivent montrer l’exemple.

Tabac

  • Le tabagisme inclut le fait de fumer des cigarettes, des pipes ou des cigares, de chiquer du tabac, de mettre du tabac entre la lèvre inférieure et la gencive et d’en inhaler.

  • La plupart des adultes qui fument ont commencé lorsqu’ils étaient adolescents.

  • Il est plus probable que l’adolescent fume si ses parents fument.

  • Pour prévenir le tabagisme, les parents ne doivent pas consommer de tabac en présence de leurs enfants et ils doivent leur parler des effets du tabac.

  • Si l’enfant fume déjà ou consomme déjà du tabac, il faut l’encourager à arrêter et l’aider à trouver du soutien.

Les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ne brûlent pas de tabac. Elles réchauffent un liquide contenant de la nicotine, qui est la substance active du tabac. La « fumée » qui sort des e-cigarettes est juste de la vapeur d’eau contenant de la nicotine. Comme c’est la fumée issue du tabac brûlé qui provoque le cancer du poumon et des maladies pulmonaires chroniques (BPCO), les e-cigarettes sont encouragées comme alternative plus saine aux cigarettes. Toutefois, elles ne sont pas forcément sans danger :

  • Les e-cigarettes contiennent de la nicotine, qui crée une forte dépendance.

  • Les médecins ne savent pas si les autres substances mélangées à la nicotine liquide peuvent être dangereuses.

  • La plupart des adolescents qui utilisent des e-cigarettes utilisent également des produits à base de tabac.

Que faire si un adolescent consomme des substances ou consomme des substances avec abus ?

Parler à l’enfant et à son médecin au sujet de l’abus de substances en cas de :

  • Comportement inhabituel

  • Dépression ou changements d’humeur

  • Changement dans le choix des amis

  • Baisse des résultats scolaires

  • Perte d’intérêt pour ses activités

  • Drogues ou objets relatifs aux drogues, tels que pipes, seringues et balances

Le médecin de l’enfant :

  • Interrogera l’enfant en privé sur sa consommation de substances

  • Essaiera de déterminer si un problème lié à une consommation de substances est probable

  • Si besoin, faire dépister l’enfant

  • Si besoin, faire soigner l’enfant

Le traitement des troubles liés à l’usage de substances est le même chez les adolescents et les adultes. Mais les adolescents doivent être traités par des médecins spécialisés pour cette tranche d’âge et leurs besoins.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
COMMIT, NICORETTE, NICOTROL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE