Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Déficits intellectuels

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que le déficit intellectuel ?

Le déficit intellectuel est un problème cérébral qui entraîne une intelligence inférieure à la normale. Cela peut survenir lorsque le cerveau du bébé se développe dans l’utérus. Le déficit peut être léger ou plus sévère, mais les personnes ont généralement besoin d’aide pour accomplir les activités quotidiennes et prendre soin d’elles-mêmes.

  • Les enfants ayant un déficit intellectuel peuvent présenter des différences physiques, comme des traits du visage inhabituels.

  • La plupart des enfants commencent à présenter des symptômes à l’âge préscolaire ; généralement, ils commencent à parler et à faire des phrases plus tard.

  • Le traitement comprend différents types de thérapie et une éducation spéciale.

Pour réduire le risque de déficit intellectuel chez le bébé :

  • Prendre des folates (acide folique) avant la conception et en début de grossesse

  • Éviter de consommer de l’alcool pendant la grossesse

  • Recevoir de soins prénataux de qualité

  • Recevoir toutes les vaccinations nécessaires, en particulier contre la rubéole

Quelles sont les causes du déficit intellectuel ?

Le déficit intellectuel a de nombreuses causes. La plupart du temps, quelque chose affecte le cerveau en développement du bébé avant la naissance. Les causes peuvent comprendre :

  • Problèmes chromosomiques tels que syndrome de Down

  • Maladies héréditaires telles que maladie de Tay-Sachs

  • Certains types d’infection pendant la grossesse

  • Malnutrition sévère pendant la grossesse

  • Consommation d’alcool, de certaines drogues ou de certains médicaments pendant la grossesse

Parfois, le déficit intellectuel survient en raison de problèmes au cours de l’accouchement, tels que :

  • Apport insuffisant en oxygène au cours de l’accouchement

  • Enfant grand prématuré

Parfois, un déficit intellectuel se développe après la naissance. Les causes comprennent les suivantes :

Quels sont les symptômes du déficit intellectuel ?

Certains enfants présentent des différences à la naissance ou peu après la naissance, comme :

  • Traits du visage inhabituels ou tête inhabituellement grosse ou petite

  • Forme inhabituelle des mains ou des pieds

Parfois, les enfants peuvent présenter des signes d’un problème de santé, tels que :

  • Convulsions, faiblesse et fatigue, ou vomissements

  • Urine ayant une odeur inhabituelle

  • Incapacité à manger et à se développer normalement

  • Retards pour apprendre à se retourner, s’asseoir et se tenir debout

Les parents peuvent ne pas remarquer les symptômes avant que l’enfant aille à l’école et qu’ils puissent le comparer aux autres enfants du même âge. L’enfant peut présenter :

  • Troubles du langage, comme commencer à utiliser des mots ou à faire des phrases complètes plus tard

  • Difficultés à se faire des amis et difficultés au niveau des autres compétences sociales

  • Difficulté à s’habiller tout seul et à réaliser d’autres activités de la vie quotidienne

  • Parfois, problèmes de comportement, tels que des accès de colère ou des agressions, en particulier si l’enfant est frustré

  • Chez l’enfant plus âgé, être naïf et laisser les autres enfants en profiter

  • Parfois, un trouble de la santé mentale, tel qu’anxiété ou dépression, en particulier si l’on se moque de l’enfant ou s’il a conscience d’être différent

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un déficit intellectuel chez un enfant ?

Dans le cadre des bilans de santé réguliers de l’enfant, les médecins posent des questions pour vérifier que l’enfant se développe normalement. Si les médecins suspectent un déficit intellectuel, ils demandent de réaliser :

  • Tests d’aptitude intellectuelle

  • Tests d’aptitudes d’élocution, sociales et motrices

Si l’enfant présente un déficit intellectuel, les médecins essaient de déterminer ce qui en est à l’origine. Les médecins peuvent réaliser les examens suivants :

  • Analyse génétique appelée analyse chromosomique sur puce à ADN

  • Analyses de sang et d’urine

  • Radiographies des os

  • Examens d’imagerie du cerveau, tels que IRM et électroencéphalogramme (EEG)

Comment les médecins traitent-ils le déficit intellectuel ?

Le traitement repose sur les besoins et les atouts de l’enfant. L’enfant peut travailler avec une équipe de professionnels scolaires et de la santé, notamment :

  • Médecin généraliste (pédiatre par exemple)

  • Assistants sociaux et psychologues pour l’accompagnement

  • Orthophonistes, ergothérapeutes et kinésithérapeutes pour l’aider à apprendre à réaliser des activités quotidiennes

  • Médecins spécialisés pour les problèmes cérébraux et nerveux

  • Nutritionnistes pour apprendre à manger sainement

  • Éducateurs spécialisés

Aux États-Unis, la loi fédérale en faveur de l’éducation des personnes handicapées (Individuals with Disabilities Education Act [IDEA]) stipule que les établissements scolaires publics doivent tester les enfants pour déterminer s’ils présentent un déficit intellectuel. Elle stipule également que les établissements scolaires doivent proposer une éducation gratuite et adaptée aux enfants présentant un déficit intellectuel.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE