Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Diabète sucré (DS) chez les enfants et les adolescents

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce-que le diabète ?

Le diabète est une maladie dans laquelle le taux de sucre dans le sang (glycémie) est trop élevé car l’organisme rencontre des difficultés pour produire ou utiliser l’insuline.

Le sucre sanguin est la principale source d’énergie de l’organisme. L’insuline est une hormone fabriquée par le corps. Elle contrôle le taux de sucre dans le sang. Le sucre sanguin provient de :

  • Sucre que l’on mange, par exemple, dans les bonbons, les sodas, ainsi le sucre que l’on saupoudre sur les aliments et dans les boissons ; le sirop et le miel sont presque du sucre pur

  • Aliments contenant des glucides

Les glucides contenus dans les aliments sont transformés en sucre par l’organisme. De nombreux aliments contiennent des glucides :

  • Aliments à base de blé ou de maïs, comme le pain, les pâtes, les gâteaux et les chips

  • Haricots

  • Légumes, particulièrement les légumes racines comme les pommes de terre, les panais et les betteraves

  • Fruits

Types de diabète

Il existe 2 types de diabète : le type 1 et le type 2. Une affection apparentée est appelée prédiabète.

Dans le diabète de type 1, l’organisme ne fabrique pas du tout l’hormone insuline.

Dans le diabète de type 2, l’organisme fabrique de l’insuline, mais n’y répond pas comme il le devrait.

Dans le prédiabète, la glycémie est supérieure à la normale, mais pas suffisamment élevée pour être considérée comme diabète. Le prédiabète est plus fréquent chez les adolescents obèses. Environ la moitié des adolescents atteints de prédiabète vont développer un diabète, tout spécialement ceux qui continuent à prendre du poids.

  • Le diabète de type 1 apparaît pratiquement toujours pendant l’enfance.

  • Le diabète de type 2 se développe le plus souvent chez des enfants ou adolescents en surpoids ou obèses (très en surpoids).

  • Le fait d’uriner beaucoup et d’avoir soif peuvent constituer des signes précoces de diabète.

  • Le diabète de type 1 est traité par des injections d’insuline.

  • Chez les enfants, le diabète de type 2 est traité par une perte de poids, avec un médicament appelé metformine, et parfois également avec des injections d’insuline.

  • La dépression, l’anxiété et les troubles du comportement alimentaire sont fréquents chez les enfants et les adolescents diabétiques. Il peut leur être utile de parler à un conseiller ou de rencontrer d’autres enfants diabétiques.

Quelles sont les causes du diabète ?

  • Dans le diabète de type 1, le système immunitaire attaque les cellules qui fabriquent l’insuline.

  • Dans le diabète de type 2, l’organisme ne répond pas à l’insuline comme il le devrait (affection appelée insulinorésistance).

Certains enfants atteints de diabète de type 1 ont hérité de certains gènes qui augmentent la probabilité pour que leur système immunitaire attaque les cellules de son propre organisme (maladies auto-immunes). Ces gènes exposent également les enfants à un risque d’autres maladies auto-immunes, comme un trouble thyroïdien ou la maladie cœliaque. Les proches parents d’un enfant atteint de diabète de type 1 sont exposés à un risque accru de développer un diabète.

Jusque dans les années 1990, pratiquement tous les enfants diabétiques avaient un diabète de type 1. Mais de nos jours, en raison du nombre croissant d’enfants obèses, environ un tiers des enfants recevant un diagnostic de diabète présentent un diabète de type 2. Le diabète de type 2 est plus fréquent chez les Indiens d’Amérique, les personnes noires, les personnes d’origine latino-américaine, les Américains d’origine asiatique et les habitants des îles du Pacifique.

Quels sont les symptômes du diabète ?

Les symptômes du diabète de type 1 apparaissent soudainement, en quelques jours ou semaines. L’enfant peut :

  • Uriner beaucoup

  • Avoir très soif et boire beaucoup

  • Perdre du poids

  • Avoir une vision trouble

Si ces symptômes ne sont pas diagnostiqués rapidement, les enfants peuvent développer une affection dangereuse appelée acidocétose diabétique. Cette affection se développe lorsque l’organisme commence à utiliser la graisse plutôt que le sucre sanguin pour obtenir de l’énergie. En cas d’acidocétose diabétique, l’enfant peut :

  • Avoir une haleine qui a une odeur semblable à du vernis à ongles

  • Respirer profondément et très rapidement

  • Avoir des céphalées et sembler confus ou somnolent

  • Avoir des maux de ventre et vomir

  • Ressentir une faiblesse et une fatigue

L’acidocétose diabétique doit être traitée immédiatement aux urgences.

Avec le diabète de type 2, l’enfant peut :

  • N’avoir aucun symptôme

  • Boire ou uriner plus qu’à la normale

Comme l’enfant peut n’avoir aucun symptôme, les médecins découvrent parfois un diabète de type 2 uniquement lorsque des analyses de sang sont réalisées pour d’autres raisons.

Les enfants présentant un diabète de type 2 développent rarement une acidocétose.

Quelles sont les complications du diabète ?

Les personnes diabétiques depuis de nombreuses années présentent des vaisseaux sanguins obstrués. Une obstruction des vaisseaux sanguins provoque de nombreuses complications, telles qu’hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, cécité, insuffisance rénale, amputations de jambe et lésions nerveuses. Ces complications mettent longtemps à se développer et elles se manifestent souvent une fois les enfants devenus adultes. Un bon contrôle du diabète toute sa vie permet de prévenir les complications.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un diabète chez un enfant ?

Les médecins effectuent des analyses de sang pour diagnostiquer le diabète, notamment :

  • Glycémie

  • Taux d’A1c

Les médecins peuvent souhaiter mesurer la glycémie de l’enfant tôt le matin avant qu’il n’ait mangé. On appelle cela la glycémie à jeun. Toutefois, cela n’est pas toujours nécessaire.

Lorsque le taux de sucre dans le sang est élevé, le sucre se fixe progressivement à une protéine dans les cellules sanguines et forme de l’A1c. En mesurant le taux d’A1c, les médecins peuvent déterminer le taux de sucre dans le sang au cours des 2 à 3 derniers mois. Les médecins diagnostiquent un diabète lorsque le taux de glycémie ou d’A1c est trop élevé.

Parfois, les médecins réalisent une mesure de la glycémie avant et après que l’enfant a bu une boisson très sucrée. Il s’agit du test d’hyperglycémie provoquée par voie orale. Toutefois, ce test est plus souvent réalisé chez les adultes que chez les enfants.

Parfois, les médecins réalisent des analyses de sang pour déterminer si l’enfant présente un diabète de type 1 ou de type 2.

Comment les médecins traitent-ils le diabète ?

Il n’existe pas de remède pour le diabète. L’objectif principal est de maintenir la glycémie à un taux proche de la normale. Le maintien de la glycémie à un taux proche de la normale réduit le risque de complications.

Tous les enfants diabétiques doivent :

  • Être actifs et perdre du poids s’ils sont en surpoids

  • Contrôler minutieusement les quantités de sucre et de glucides qu’ils ingèrent

Pour contrôler les quantités de sucre et de glucides qu’ils ingèrent, les enfants doivent :

  • Manger des repas et des collations à peu près aux mêmes heures chaque jour

  • Faire attention à la quantité de glucides qu’ils ingèrent lors de chaque repas et de chaque collation

  • Manger des aliments qui se dégradent lentement, comme les fruits, les céréales complètes et les aliments riches en fibres

  • Manger moins d’aliments transformés et de glucides qui se dégradent rapidement, comme ceux contenus dans les bonbons, biscuits, beignets et pâtisseries

  • Éviter les boissons sucrées, comme les sodas, le thé glacé sucré, la limonade, les jus de fruits et les boissons énergétiques

Traitement du diabète de type 1

Les enfants atteints d’un diabète de type 1 ne fabriquent pas d’insuline, ils doivent donc prendre de l’insuline. Les médecins doivent déterminer :

  • Le type d’insuline le plus adapté à l’enfant

  • La voie d’administration de l’insuline la plus adaptée à l’enfant

Il existe de nombreux types différents d’insuline. Certains types agissent rapidement, mais ont un effet qui dure peu longtemps. D’autres insulines agissent plus lentement, mais ont un effet qui dure plus longtemps. Parfois, les médecins prescrivent un mélange d’insulines à action lente et à action prolongée.

L’insuline est injectée par voie sous-cutanée (sous la peau). Elle ne peut pas être prise par voie orale. L’insuline peut être injectée au moyen de :

  • Seringue

  • Stylo à insuline

  • Pompe à insuline

Une pompe à insuline est un petit dispositif informatisé administrant une dose spécifique d’insuline. La pompe est portée à la ceinture ou placée dans une poche. Elle est raccordée à une petite sonde souple, qui est insérée sous la peau du ventre et maintenue en place avec du ruban adhésif. Les pompes à insuline récentes peuvent également mesurer la glycémie. Cela permet de contrôler la quantité d’insuline à administrer.

Pour savoir quelle quantité d’insuline il faut administrer, il faut contrôler la glycémie de l’enfant avant chaque repas et au coucher. Cela peut être fait en :

  • Piquant le bout d’un doigt avec un petit outil pointu appelé lancette

  • Utilisant un dispositif de surveillance continue du glucose, porté avec une ou sans pompe à insuline afin de mieux contrôler la glycémie tout au long de la journée

Traitement du diabète de type 2

Il est important de perdre du poids pour traiter le diabète de type 2. Pour ce faire, l’enfant doit se dépenser davantage et apprendre comment restreindre ses portions de nourriture.

Les médecins prescrivent souvent un médicament à prendre par voie orale appelé metformine. Si la metformine ne permet pas de maintenir une glycémie proche de la normale, l’enfant devra également recevoir des injections d’insuline.

Les enfants présentant un diabète de type 2 doivent également contrôler leur glycémie. Les médecins détermineront à quelle fréquence contrôler la glycémie.

Les enfants et les adolescents diabétiques sont-ils exposés à un risque de problèmes psychologiques ?

De nombreux enfants diabétiques développent une dépression, de l’anxiété ou d’autres problèmes psychologiques. Certains enfants gèrent très bien leur maladie. Pour les autres, le fait d’être diabétique est stressant.

  • Les consultations psychologiques ou les groupes de soutien familial peuvent aider l’enfant et sa famille à faire face au diabète.

  • Des camps d’été spéciaux pour enfants diabétiques peuvent aider les enfants à apprendre à vivre avec la maladie.

  • Les enfants plus grands doivent être impliqués dans leur propre traitement.

  • Il peut être difficile de traiter le diabète chez les adolescents en raison de la puberté, de la pression des camarades, des emplois du temps chargés ou changeants et des conflits avec les parents ou les autres personnes qui s’occupent d’eux.

  • L’insuline peut provoquer une prise de poids, qui peut conduire à des troubles de l’alimentation chez les adolescents.

  • Les médecins peuvent les aider à rester concentrés sur le contrôle de leur glycémie.

Comment prévenir le diabète ?

Le diabète de type 1 n’est pas évitable.

Il est possible de prévenir ou de retarder le diabète de type 2. Exiger de l’enfant qu’il :

  • Adopte un régime alimentaire sain avec beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes

  • Fasse de l’exercice physique

  • Perde du poids et maintienne un poids sain

  • Contrôle sa glycémie à la puberté, puis tous les 3 ans s’il est exposé à un risque (en surpoids ou antécédents familiaux de diabète de type 2)

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE