Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Convulsions chez l’enfant

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu mai 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Que sont les convulsions ?

Les convulsions sont des altérations des signaux électriques du cerveau.

  • Le cerveau se compose de cellules nerveuses

  • Ces cellules communiquent grâce à des signaux électriques

  • Des convulsions surviennent si trop de cellules à la fois envoient des signaux

Comment se manifestent les convulsions chez un enfant ?

Les convulsions sont similaires chez l’enfant et l’adulte. Lorsque trop de cellules à la fois envoient des signaux, le cerveau ne peut pas les interpréter correctement et des réactions anormales se produisent. Par exemple, votre enfant peut :

  • Tomber et commencer à trembler de tout son corps

  • Perdre connaissance ou être confuse

Généralement, les cellules nerveuses se remettent à fonctionner normalement après quelques minutes, et votre enfant retrouve son état normal.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

On parle d’épilepsie lorsqu’une personne présente des convulsions régulièrement pendant une longue période.

Certains enfants qui ont des convulsions une fois, n’en présentent plus jamais et ne sont pas épileptiques. Les enfants épileptiques ont des convulsions fréquentes, mais le nombre de crises varie. Certains enfants n’ont qu’une ou deux crises par an. Certains enfants ont des crises tous les jours.

Quelles sont les causes des convulsions chez l’enfant ?

La plupart du temps, les médecins ne savent pas ce qui provoque les convulsions chez un enfant.

Parfois, les convulsions sont provoquées par des lésions cérébrales liées à :

  • Manque d’oxygène pendant l’accouchement

  • Traumatisme crânien

  • Malformations congénitales du cerveau

  • Infections cérébrales (telles que la méningite)

  • Problèmes héréditaires au niveau de l’équilibre chimique de l’organisme, appelés troubles métaboliques

  • Prise de drogues par la mère pendant la grossesse

Une forte fièvre peut parfois provoquer des convulsions (crise hyperpyrétique) chez les jeunes enfants.

À quoi ressemblent des convulsions ?

Un nouveau-né qui présente des convulsions peut :

  • Pincer les lèvres ou mâcher dans le vide

  • Avoir les yeux qui regardent dans deux directions différentes

  • Perdre tout tonus musculaire

Contrairement aux enfants plus âgés, les nouveau-nés qui ont des convulsions ne présentent généralement pas de tremblements généralisés.

Un nourrisson plus âgé ou un jeune enfant qui présente des convulsions peut :

  • Tomber et convulser (mouvements brusques des bras et des jambes)

  • Cambrer le dos et sembler raide

  • Avoir le regard vide ou être confuse

Il arrive que les convulsions ne concernent qu’une partie du corps, telle que le bras et la jambe d’un seul côté.

Pendant les convulsions, l’enfant n’est pas conscient de son environnement et ne peut ni parler ni vous répondre. Cependant, l’enfant continue à respirer. Une fois les convulsions terminées, l’enfant est généralement un peu confus. Cette confusion peut persister pendant une heure ou deux.

Les convulsions peuvent-elles endommager le cerveau ?

Les convulsions n’endommagent pas le cerveau de l’enfant, sauf si elles durent longtemps (au moins une heure). Le plus souvent, les convulsions ne durent que quelques minutes.

Que dois-je faire si mon enfant a des convulsions ?

  • Étendez votre enfant sur un côté

  • Tenez votre enfant éloigné de ce qui pourrait le blesser (par exemple, des escaliers ou des objets pointus)

  • Ne donnez pas à manger ou à boire à votre enfant jusqu’à ce qu’il soit pleinement conscient

Malgré ce que l’on pense :

  • NE METTEZ RIEN dans la bouche de votre enfant

  • N’ESSAYEZ PAS de tenir la langue de votre enfant

Appelez une ambulance si :

  • Les convulsions durent plus de 5 minutes

  • Votre enfant se blesse pendant qu’il a des convulsions

  • Votre enfant à des difficultés à respirer après les convulsions

  • D’autres convulsions se déclenchent immédiatement

  • C’est la première fois que votre enfant a des convulsions

Si votre enfant souffre d’un trouble convulsif, vous devez parler avec le médecin pour savoir quand, où et dans quels délais consulter un médecin en cas de nouvelles convulsions.

Que fait le médecin après qu’un enfant a eu des convulsions ?

Ce que fait le médecin dépend des facteurs suivants :

  • C’est la première fois que votre enfant a des convulsions

  • Votre enfant a déjà eu des convulsions et des examens ont déjà été réalisés pour en identifier la cause

C’est la première fois que mon enfant a des convulsions

Lorsque les premières convulsions surviennent, il est essentiel que le médecin évalue si leur cause est dangereuse. Après avoir examiné votre enfant, les médecins réalisent généralement des examens. Ces examens peuvent comprendre :

  • Analyses de sang

  • Analyses des urines

  • TDM, IRM ou échographie (scanners du cerveau pour détecter certaines anomalies cérébrales)

  • Rachicentèse, dans laquelle le médecin insère une aiguille dans le bas du dos de l’enfant pour prélever un échantillon du liquide qui entoure le cerveau et la moelle épinière

Si les résultats de ces examens sont normaux, le médecin peut réaliser un examen appelé EEG, qui consiste à mesurer les signaux électriques du cerveau.

  • Pour réaliser cet examen, un technicien colle des électrodes sur la tête de votre enfant

  • Ensuite, celles-ci sont connectées à l’électroencéphalographe (la machine qui enregistre les signaux émis par le cerveau)

  • L’EEG peut être réalisée lorsque l’enfant dort ou lorsqu’il est éveillé

Mon enfant a déjà eu des convulsions

Si votre enfant a déjà eu des convulsions et que des examens ont déjà été réalisés, les médecins ne sont généralement pas inquiets, sauf si :

  • Les convulsions sont différentes des convulsions habituelles ; ou

  • Les convulsions sont beaucoup plus fréquentes

Si tel est le cas, votre enfant doit se rendre chez le médecin qui réalisera probablement certains des examens. Si votre enfant prend des médicaments pour prévenir les convulsions, le médecin demandera généralement des analyses de sang, afin de s’assurer que le médicament est présent en quantité suffisante dans la circulation sanguine.

Si les convulsions sont similaires aux convulsions passées, il n’est pas forcément nécessaire de consulter. Il est important de prévoir avec votre médecin la marche à suivre en cas de convulsions ultérieures.

Comment les médecins traitent-ils les convulsions ?

Pour arrêter les convulsions

La plupart des enfants n’ont pas besoin de recevoir un traitement pendant les convulsions pour les arrêter.

Il arrive que les convulsions durent plus de 15 minutes. Si tel est le cas, les médecins administreront à l’enfant un médicament par voie intraveineuse (IV) pour arrêter les convulsions.

Pour prévenir les convulsions

  • Les enfants qui n’ont présenté qu’une seule crise de quelques minutes ne nécessitent généralement pas de traitement visant à prévenir d’autres convulsions

  • Généralement, les médecins prescrivent des médicaments qui permettent d’éviter les convulsions (anticonvulsivants) uniquement aux enfants qui présentent des convulsions fréquentes ou qui durent longtemps

Certains cas très graves d’épilepsie ne peuvent pas être contrôlés par des médicaments. Ces enfants peuvent subir une intervention chirurgicale au niveau du cerveau, ou une autre procédure médicale, pour éviter de nouvelles convulsions.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE