Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Infirmité motrice cérébrale

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu mai 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que l’infirmité motrice cérébrale (IMC) ?

« Cérébral » est un terme médical qui se rapporte au cerveau. L’infirmité motrice est un problème lié aux mouvements des muscles.

L’IMC est une pathologie du cerveau qui affecte les muscles. Elle provoque une raideur musculaire et des difficultés à bouger.

  • L’IMC est provoquée par des lésions cérébrales qui surviennent avant, pendant ou juste après la naissance

  • Les problèmes musculaires peuvent être légers (raideur ou maladresse) ou sévères (incapacité totale à marcher ou à bouger certains muscles)

  • La majorité des enfants atteints d’une IMC vivent jusqu’à l’âge adulte

  • Il n’existe pas de traitement curatif

  • Le traitement peut soulager les symptômes

Quelles sont les causes de l’IMC ?

L’IMC est provoquée par des lésions de la partie du cerveau qui contrôle les muscles. Il arrive que d’autres parties du cerveau du bébé soient également touchées.

Chez certains bébés, ces lésions cérébrales sont présentes à la naissance. Elles peuvent être provoquées par :

  • Infections contractées par la mère pendant la grossesse

  • Problème génétique chez le bébé

Chez d’autres bébés, les lésions cérébrales surviennent pendant l’accouchement, ou juste après la naissance. Ces lésions sont parfois provoquées par :

  • Manque d’oxygène pendant l’accouchement

  • Infections contractées par le bébé après la naissance

  • Maladie grave au cours de la première année suivant la naissance

Les bébés prématurés ayant un faible poids à la naissance sont plus susceptibles de présenter des lésions cérébrales pouvant entraîner une IMC.

Quels sont les symptômes de l’IMC ?

Les enfants peuvent présenter :

  • Raideur et faiblesse des bras et des jambes

  • Difficultés ou incapacité totale à marcher

  • Problèmes d’élocution

  • Strabisme (yeux qui louchent) et autres problèmes oculaires

  • Problèmes de déglutition

  • Mouvements brusques et incontrôlables

La gravité de ces problèmes peut aller de légère à très sévère. Les enfants chez qui ces problèmes sont légers peuvent simplement sembler maladroits. Les enfants chez qui ces problèmes sont sévères peuvent ne pas pouvoir marcher ou même déglutir pour avaler les aliments.

En cas de lésions d’autres parties du cerveau, les enfants peuvent également avoir des troubles de l’audition, de l’apprentissage ou du comportement.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une IMC chez l’enfant ?

Les médecins peuvent penser que votre enfant est atteint d’une IMC dans les cas suivants :

  • Retard de l’acquisition de la marche

  • Retard de l’acquisition d’autres compétences

  • Raideur et faiblesse musculaires chez un enfant de moins de 2 ans (spasticité)

Généralement, le médecin réalise une IRM du cerveau de votre enfant pour détecter certaines anomalies au niveau du cerveau. Une IRM est un scanner qui permet d’obtenir des images détaillées. Cependant, il n’existe aucun examen qui permet de détecter avec certitude une IMC.

Comment les médecins traitent-ils l’IMC ?

Il n’existe pas de traitement curatif pour l’IMC. Cependant, le médecin et le kinésithérapeute peuvent recommander plusieurs choses pour aider l’enfant à se déplacer plus facilement, à savoir :

  • Orthèses pour les bras ou les jambes pour faciliter le contrôle musculaire et la marche

  • Kinésithérapie pour renforcer et détendre les muscles

  • Ergothérapie pour apprendre à gérer les activités du quotidien, telles que se brosser les dents, utiliser une fourchette ou se coiffer

  • Orthophonie pour améliorer l’élocution et faciliter la déglutition

  • Médicaments pour détendre les muscles

Votre enfant peut prendre des médicaments par voie orale pour détendre ses muscles. Il arrive aussi que les médecins injectent du Botox® dans ses muscles pour qu’ils se détendent. Si un muscle est trop raide pour que l’enfant puisse bouger son bras ou sa jambe, les médecins peuvent avoir recours à une intervention chirurgicale. L’intervention consiste à couper ou à rallonger le tendon qui relie le muscle raidi à l’os.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE