Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Les faits en bref

Calendrier de vaccination infantile

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Quel est le calendrier de vaccination infantile recommandé ?

  • Aux États-Unis, il s’agit d’un calendrier établi par la Société américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics) et les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC)

  • Il indique quels vaccins sont nécessaires, à quel âge ils doivent être administrés et le nombre d’injections à réaliser

  • Il est conçu pour que les enfants soient vaccinés à l’âge où ils commencent à présenter un risque de contracter certaines infections

Un enfant malade peut-il être vacciné ?

Un enfant peut être vacciné s’il présente une légère fièvre due à une infection légère, comme un rhume. Le médecin traitant de votre enfant prendra la décision.

Puis-je retarder ou éviter certains vaccins ?

Votre enfant est plus susceptible de contracter certaines infections si vous ne respectez pas le calendrier recommandé. Cependant, un léger retard n’est généralement pas nocif pour votre enfant et ne le forcera pas à recommencer les injections à zéro. Si vous avez des questions sur le calendrier recommandé, discutez-en avec le médecin traitant de votre enfant.

Vaccinations de routine chez les nourrissons et les enfants

Il est important de respecter le calendrier de vaccination recommandé car cela permet de protéger les nourrissons et les enfants de maladies qui peuvent être évitées. Le calendrier ci-dessous est basé sur celui recommandé par l’American Academy of Pediatrics (Société américaine de pédiatrie) et les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) (voir Calendriers de vaccination des nourrissons et des enfants). Le calendrier montre les vaccins nécessaires, l’âge recommandé pour la vaccination et le nombre de doses (indiqué par les numéros dans les symboles).

Il y a une tranche d’âge recommandée pour de nombreux vaccins. Le médecin de l’enfant peut dispenser des recommandations spécifiques, qui peuvent varier en fonction de l’état de santé connu de l’enfant et d’autres circonstances. Les vaccins sont souvent associés de façon à réduire le nombre d’injections. Chez les enfants n’ayant pas été vaccinés selon ce calendrier, il est conseillé de pratiquer des vaccinations de rattrapage ; dans ce cas les parents doivent consulter un médecin ou un cabinet médical pour savoir comment se mettre à jour. Les parents doivent signaler au médecin de l’enfant tout effet secondaire observé après une vaccination.

Pour de plus amples informations concernant ce calendrier, les parents peuvent en parler à leur médecin ou consulter le site Internet du programme national d’immunisation des centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention).

Vaccinations de routine chez les nourrissons et les enfants

aVaccin contre l’hépatite B Vaccin contre l’hépatite B Le vaccin anti-hépatite B protège contre l’hépatite B et ses complications (hépatite chronique, cirrhose et cancer du foie). L’hépatite B est généralement plus grave que l’hépatite A et peut... en apprendre davantage  : Ce vaccin est administré à la plupart des nouveau-nés avant la sortie de la maternité. La seconde dose est administrée entre 1 et 2 mois, suivie de la troisième dose entre 6 et 18 mois.

cVaccin contre Haemophilus influenzae Vaccin contre Haemophilus influenzae de type b Le vaccin contre Haemophilus influenzae de type b (Hib) protège contre les infections bactériennes causées par Hib, telles que la pneumonie et la méningite. Ces infections peuvent être très... en apprendre davantage de type b (Hib) : Selon le vaccin utilisé, trois ou quatre doses du vaccin contre Hib sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois, puis entre 12 et 15 mois ou à l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois, puis entre 12 et 15 mois.

eVaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux acellulaire Vaccin diphtérie, tétanos, coqueluche Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est une association de vaccins contre ces trois maladies : La diphtérie est responsable d’une inflammation de la gorge et de l’apparition... en apprendre davantage  : Avant l’âge de 7 ans, les enfants reçoivent une préparation contre la diphtérie, le tétanos et acellulaire contre la coqueluche (DTaP). Cinq doses de DTaP sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois, entre 15 et 18 mois et entre 4 et 6 ans.

Une dose d’une préparation pour les adolescents contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (DTCoq) est recommandée entre l’âge de 11 et 12 ans.

hVaccin antigrippal Vaccins antigrippaux Le vaccin antigrippal protège contre la grippe. Deux types de virus de la grippe, les types A et B, provoquent régulièrement des épidémies de grippe saisonnière aux États-Unis. Il existe de... en apprendre davantage  : Le vaccin antigrippal doit être administré chaque année à tous les individus, dès l’âge de 6 mois. La plupart des personnes nécessitent une seule dose. Les enfants âgés de 6 mois à 8 ans reçoivent deux doses à au moins 4 semaines d’intervalle s’ils reçoivent le vaccin antigrippal pour la première fois.

kVaccin contre l’hépatite A Vaccin contre l’hépatite A Le vaccin anti-hépatite A protège contre l’hépatite A. Normalement, l’hépatite A est moins grave que l’hépatite B. Souvent, l’hépatite A ne provoque aucun symptôme, bien que cette maladie puisse... en apprendre davantage  : Deux doses du vaccin contre l’hépatite A sont nécessaires pour une protection durable. La première dose est administrée entre 12 et 23 mois, et la seconde dose 6 à 18 mois plus tard. Si des enfants âgés de plus de 23 mois n’ont pas été vaccinés, ils peuvent recevoir le vaccin contre l’hépatite A afin d’être mieux protégés contre l’hépatite A.

lVaccin contre le papillomavirus humain (PVH) Vaccin contre le papillomavirus humain (VPH) Le vaccin contre le papillomavirus humain (VPH) protège contre l’infection par les souches du VPH qui sont les plus susceptibles de causer : Cancer du col de l’utérus, cancer du vagin et cancer... en apprendre davantage  : Le vaccin contre le papillomavirus humain est administré aux adolescents (filles et garçons) en 2 ou 3 doses. Le nombre de doses dépend de l’âge de l’adolescent lorsque la première dose est administrée. Les adolescents qui reçoivent la première dose entre 9 et 14 ans reçoivent 2 doses, à au moins 5 mois d’intervalle. Les adolescents qui reçoivent la première dose à l’âge de 15 ans ou plus reçoivent 3 doses. La seconde dose est administrée au moins 1 mois après la première, et la troisième dose au moins 5 mois après la première dose. La vaccination de routine est recommandée entre 11 et 12 ans.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
AUTRES SUJETS DANS CE CHAPITRE
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Infections du post-partum dans l’utérus
Les infections qui se développent après l’accouchement surviennent généralement dans l’utérus. La probabilité de développer une infection utérine est accrue avec quel type d’accouchement ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE