Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Angiographie

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce qu’une angiographie (angiogramme) ?

Le préfixe « angio » désigne les vaisseaux sanguins, et « graphie » se rapporte aux images (comme dans « photographie »). Une angiographie consiste donc à prendre des clichés de vos vaisseaux sanguins, à l’aide de rayons X. L’image obtenue est appelée angiogramme.

Généralement, les médecins ont besoin d’images uniquement pour un ou deux vaisseaux sanguins d’une zone à problème, pas de la totalité des vaisseaux. Pour obtenir les images, les médecins utilisent une aiguille pour insérer un cathéter (une sonde fine et flexible) dans l’un des vaisseaux à proximité de la zone à problème. Un liquide appelé agent de contraste est ensuite injecté par le cathéter. L’agent de contraste est visible en radiographie (clichés ou vidéos) et permet donc de visualiser l’intérieur des vaisseaux sanguins. Les images permettent de déterminer si le sang circule bien et de détecter d’éventuels problèmes des vaisseaux sanguins.

  • En général, le cathéter est inséré depuis une petite incision au niveau de l’aine ou du bras

  • L’angiographie permet de localiser des problèmes dans les vaisseaux sanguins

  • Il est possible qu’au cours de l’angiographie, les médecins traitent un problème qu’ils ont identifié.

Pourquoi ai-je besoin d’une angiographie ?

Vous pourriez avoir besoin d’une angiographie si les médecins pensent que vous avez des problèmes au niveau des vaisseaux sanguins, tels que :

  • Obstruction (telle qu’un caillot sanguin ayant entraîné une crise cardiaque ou un AVC)

  • Sténose (causée par exemple par un durcissement des artères)

  • Dilatation dans une paroi vasculaire fragilisée (anévrisme)

  • Déchirements d’un vaisseau sanguin

Le plus souvent, l’angiographie concerne les artères. Les artères sont les vaisseaux sanguins qui transportent le sang depuis le cœur vers le reste du corps. Une angiographie des artères est appelée artériographie.

Plus rarement, l’angiographie peut concerner les veines. Les veines sont les vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le cœur. Une angiographie des veines est appelée phlébographie.

Comment se déroule une angiographie ?

L’examen peut durer de moins d’une heure à plusieurs heures, selon les vaisseaux sanguins que les médecins souhaitent examiner.

Avant l’examen

Les médecins vous demanderont généralement de ne rien manger ni boire pendant 12 heures.

Pendant l’examen

  • On vous administrera un médicament qui vous permettra de vous détendre sans vous endormir

  • Les médecins anesthésieront la zone où sera pratiquée l’incision, généralement à l’aine, mais parfois au niveau du bras

  • Ils inséreront un cathéter dans l’incision et le feront remonter jusqu’aux vaisseaux sanguins qu’ils souhaitent examiner

  • Puis, les médecins injecteront l’agent de contraste dans le cathéter

  • L’appareil de radiographie réalisera des clichés pendant que l’agent de contraste circule dans les vaisseaux sanguins

  • Pendant l’examen, les médecins peuvent vous demander de respirer profondément, de retenir votre respiration ou de tousser

Après l’examen

Les médecins retirent le cathéter et exercent une pression au niveau de l’incision afin de limiter les saignements. Vous pourriez devoir rester allongé(e) pendant plusieurs heures. Un séjour d’une nuit à l’hôpital est parfois nécessaire. Les médecins peuvent vous conseiller de vous reposer et de boire beaucoup.

Quels sont les risques associés à une angiographie ?

Rayonnements

Une angiographie vous expose à une quantité de rayonnements plus importante qu’une radiographie simple. Les médecins essayent de limiter la quantité totale de rayonnements à laquelle vous êtes exposé(e) au cours de votre vie. Un excès de rayonnements peut augmenter les risques de cancer.

Autres problèmes

  • Les aiguilles peuvent être légèrement douloureuses

  • Certaines personnes ressentent une gêne lors de l’injection de l’agent de contraste

  • Certaines personnes présentent une réaction allergique à l’agent de contraste (telle que des éternuements, une éruption cutanée ou des difficultés respiratoires)

  • Si vous avez des problèmes rénaux (tels qu’une insuffisance rénale), l’agent de contraste peut les aggraver

  • Saignements, infections et douleurs sont possibles là où le cathéter a été inséré

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Tomographie par émission de positrons – Tomodensitométrie...
Vidéo
Tomographie par émission de positrons – Tomodensitométrie...
Un scanner TEP-TDM allie les capacités de la TEP et la TDM en une machine qui identifie les...
Angiographie cérébrale : Insertion du cathéter
Vidéo
Angiographie cérébrale : Insertion du cathéter
L’angiographie permet d’obtenir des informations diagnostiques sur les vaisseaux sanguins...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE