Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Vue d’ensemble de la maladie des artères coronaires (MAC)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce-que la maladie des artères coronaires ?

Le cœur est un muscle qui pompe le sang. Comme tous les muscles, le cœur a besoin d’un apport régulier de sang pour fonctionner. Le sang qui circule dans le cœur ne nourrit pas le muscle cardiaque. Au lieu de cela, le muscle cardiaque est alimenté par ses propres artères. Ces artères sont appelées artères coronaires. « Coronaire » est un terme relatif au cœur.

La maladie des artères coronaires (maladie cardiaque) se produit lorsque le flux sanguin à travers les artères coronaires est partiellement ou totalement obstrué.

  • La maladie des artères coronaires est la principale cause d’angor, d’angior instable et de crise cardiaque.

  • Une personne est plus susceptible de présenter une maladie des artères coronaires si elle est âgée, de sexe masculin ou si un de ses parents ou grand-parents a eu une maladie des artères coronaires avant l’âge de 50 ans.

  • La cause la plus fréquente est le durcissement des artères (athérosclérose).

Un angor instable et une crise cardiaque peuvent provoquer un trouble du rythme cardiaque ou l’arrêt du cœur. La personne peut décéder si elle n’est pas traitée rapidement. En outre, une crise cardiaque provoque des lésions cardiaques permanentes.

Approvisionnement du cœur en sang

Comme tous les autres tissus de l’organisme, le muscle cardiaque doit recevoir du sang riche en oxygène et ses déchets doivent être éliminés par le sang. Les artères coronaires droite et gauche, qui bifurquent au niveau de l’aorte à sa sortie du cœur, alimentent le muscle cardiaque en sang riche en oxygène. L’artère coronaire droite se divise en deux branches, l’artère marginale et l’artère interventriculaire postérieure, situées à la face postérieure du cœur. L’artère coronaire gauche (typiquement appelée artère coronaire principale gauche) se divise en deux branches, l’artère circonflexe et l’artère interventriculaire antérieure. Les veines cardiaques collectent le sang contenant les déchets provenant du muscle cardiaque et le drainent dans une grande veine située sur la face postérieure du cœur, appelée le sinus coronaire, qui ramène le sang à l’oreillette droite.

Approvisionnement du cœur en sang

Quelles sont les causes de la maladie des artères coronaires ?

La cause la plus fréquente de maladie des artères coronaires est l’athérosclérose, fréquemment connue sous le nom de durcissement des artères. Dans l’athérosclérose, le cholestérol et d’autres matières grasses s’accumulent lentement dans les artères. Cette accumulation s’appelle athérome ou plaque. La plaque peut :

  • Rétrécir l’artère et obstruer partiellement le flux sanguin vers le cœur

  • Se rompre soudainement, provoquant un caillot de sang qui obstrue l’artère et provoque une crise cardiaque

Les causes moins fréquentes incluent un spasme soudain d’un artère coronaire, généralement dû à l’utilisation de drogues telles que la cocaïne. Pendant un spasme, l’artère se referme soudainement. Si elle reste fermée assez longtemps, elle peut provoquer une crise cardiaque. Habituellement, le spasme s’arrête et l’artère s’ouvre à nouveau.

Quels sont les facteurs de risque de la maladie des artères coronaires ?

Facteurs de risque qu’il est possible de contrôler ou d’éviter :

Facteurs de risque importants mais non contrôlables :

  • Présence dans la famille de personnes atteintes d’une maladie des artères coronaires avant l’âge de 55 ans

  • Sexe masculin

  • Vieillissement

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une maladie des artères coronaires ?

Le médecin posera des questions sur les symptômes et réalisera un examen clinique et des analyses de sang.

En présence de symptômes d’artère obstruée, le médecin peut réaliser des examens :

  • Épreuve d’effort : examen permettant d’évaluer si le cœur reçoit suffisamment de sang lorsqu’il travaille intensément (état de stress), comme pendant une activité physique

  • ECG : examen qui mesure l’activité électrique du cœur, qui peut être anormale en cas de maladie des artères coronaires

  • Cathétérisme cardiaque : examen qui permet aux médecins de déterminer si vos artères coronaires sont bloquées et, si elles le sont, à quel endroit, en introduisant un long cathéter fin (petit tube souple) dans une artère du bras ou de la jambe, jusqu’à votre cœur, et dans vos artères coronaires

  • TDM : examen d’imagerie visant à détecter un durcissement des artères coronaires

Comment les médecins traitent-ils la maladie des artères coronaires ?

Les médecins traitent le problème à l’origine de la maladie des artères coronaires, qui est généralement un durcissement des artères. Ils peuvent :

  • Administrer des médicaments pour réduire la charge de travail du cœur, tels que des médicaments contre l’hypertension

  • Administrer des médicaments pour abaisser le taux de cholestérol

  • Demander à la personne de modifier tout comportement nocif qui pourrait nuire à son cœur, par exemple fumer, ne pas faire d’activité physique et avoir une mauvaise alimentation

  • Réaliser parfois une intervention pour ouvrir l’artère obstruée

Selon l’importance de l’obstruction des artères coronaires, les médecins peuvent réaliser une intervention visant à dégager l’artère. Ils peuvent aussi réaliser une angioplastie ou un pontage (également appelé pontage par greffe d’une artère coronaire ou pontage aorto-coronarien).

Pendant l’angioplastie :

  • Le médecin place un petit tube souple (cathéter) dans une artère de la partie supérieure de la jambe (aine) ou du poignet

  • Le cathéter est poussé dans l’artère vers le cœur, puis dans l’une des artères coronaires

  • Un petit ballon présent à l’extrémité du cathéter est gonflé

  • Le ballonnet pousse l’obstruction pour réaliser une ouverture

  • Le médecin insère ensuite un tube en maillage métallique (stent) fixé à l’extrémité du cathéter dans la zone obstruée

  • Le tube en maillage métallique permet de maintenir l’ouverture de la zone obstruée

Pendant un pontage :

  • Les médecins prélèvent un morceau d’artère ou de veine saine dans une autre partie du corps

  • Ils suturent une extrémité de ce morceau d’artère ou de veine à l’aorte (l’artère principale qui transporte le sang depuis le cœur vers le reste du corps)

  • Ils suturent l’autre extrémité à l’artère obstruée au-delà du point d’obstruction

  • Le sang circule alors à travers cette nouvelle voie, en contournant l’obstruction

Comment peut-on prévenir ou inverser la maladie des artères coronaires ?

Changement des comportements qui peuvent être nocifs pour le cœur

  • L’arrêt du tabac est le moyen le plus important de prévenir ou d’inverser la maladie des artères coronaires

  • Alimentation saine, contenant des fruits et légumes frais et d’autres aliments riches en fibres

  • Réduction des matières grasses provenant des viandes, des produits laitiers et des aliments transformés (comme les pizzas surgelées ou les plats préparés à réchauffer au four au micro-ondes) ; le médecin peut indiquer la quantité et le type de graisses à consommer

  • Perdre du poids en cas de surpoids

  • Maintien d’une activité en utilisant des poids ou en marchant

  • Arrêt de consommation de drogues, ce qui peut être difficile. Le médecin ou un conseiller peut expliquer comment obtenir de l’aide

Prise correcte des médicaments

  • Prise de tout médicament prescrit par le médecin sans oubli, par exemple pour l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle ou le diabète

  • Si la personne est âgée de 50 ans ou plus, elle peut demander conseil au médecin sur la prise quotidienne d’une faible dose d’aspirine pour prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Échocardiographie transthoracique
Vidéo
Échocardiographie transthoracique
L’écho-doppler couleur fournit une image bidimensionnelle mobile du cœur. En haut à gauche...
Insuffisance cardiaque congestive
Vidéo
Insuffisance cardiaque congestive
Le cœur est un muscle qui bat et qui pompe du sang riche en oxygène et en nutriments dans...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE