Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Escarres

(Lésions d’alitement ; escarres de décubitus)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Que sont les escarres ?

Les escarres sont des lésions cutanées causées par une pression constante sur une zone de la peau. La pression coupe la circulation du sang dans la zone concernée, ce qui peut abîmer la peau.

  • Les escarres surviennent le plus souvent sur des parties osseuses du corps, comme le coccyx, les hanches, les talons et les coudes

  • Les escarres sont fréquentes chez les personnes qui sont alitées ou en fauteuil roulant, qui ne peuvent pas se déplacer normalement ou qui ont un plâtre ou une attelle trop serré(e)

  • Changer régulièrement de position permet de prévenir les escarres

  • Les personnes qui ne peuvent pas changer de position seules doivent être déplacées toutes les 1 à 2 heures

  • La majorité des escarres peuvent être évitées en changeant souvent de position et en s’efforçant de garder la peau propre et sèche

Quelles sont les causes des escarres ?

Les escarres sont causées par les éléments suivants :

  • Pression constante sur une zone de peau, notamment au niveau d’une partie osseuse

  • Pression constante pendant plus d’une heure ou deux, qui coupe la circulation du sang vers la peau

Les personnes conscientes et capables de se déplacer changent de position constamment sans même y penser. Si elles ne changent pas de position, après environ une heure, le poids de leur corps coupe la circulation du sang vers la zone de peau sur laquelle elles appuient. Plus cette pression dure, plus les lésions cutanées sont importantes.

Sites fréquemment touchés par les escarres

Sites fréquemment touchés par les escarres

Qui risque de développer des escarres ?

Les personnes présentant un risque de développer des escarres sont notamment les suivantes :

  • Personnes qui ne peuvent pas changer de position, parce qu’elles sont inconscientes, paralysées ou atteintes de démence

  • Personnes qui ne ressentent pas la douleur

  • Personnes qui ont un plâtre ou une attelle qui appuie sur un os proéminent, comme la malléole

  • Personnes dont la peau est humide, comme les personnes allongées sur des draps qui sont mouillés par la transpiration, l’urine ou les selles (excréments)

  • Personnes qui ont un mauvais régime alimentaire

Les escarres peuvent apparaître très rapidement, parfois en quelques heures à peine.

Quels sont les symptômes des escarres ?

Les escarres peuvent être d’intensité légère (stade I) à grave (stade IV). Non traitées, les lésions deviennent de plus en plus profondes.

  • La peau commence par rougir et devenir douloureuse

  • Ensuite, des cloques se forment sur la couche externe de la peau, qui peut aussi se détacher

  • Enfin, la lésion traverse toutes les couches de la peau et un trou se forme (ulcère)

  • L’ulcère peut être à vif ou recouvert d’une croûte épaisse de peau morte

Les ulcères peuvent s’infecter. La peau autour des ulcères infectés est rouge et du pus peut s’en écouler.

Comment le médecin peut-il savoir qu’une escarre s’est formée ?

Les personnes en état de confusion ou qui ne ressentent pas la douleur peuvent ne pas remarquer qu’une escarre se forme. Si vous vous occupez d’une personne qui présente un risque d’escarre, vous devez surveiller étroitement tout signe suggérant la formation d’une escarre.

Les médecins reconnaissent les escarres à leur apparence.

Lorsqu’une escarre ne guérit pas, les médecins recherchent une infection en :

  • Réalisant une IRM

  • Prélevant parfois un petit échantillon de tissu pour le faire analyser en laboratoire

Comment les médecins traitent-ils les escarres ?

Ce que font les médecins :

  • Ils nettoient les lésions avec une solution saline stérile (eau salée)

  • Ils retirent les tissus morts avec des ciseaux et un scalpel

  • Ils recouvrent les lésions avec des bandages spéciaux pour les protéger et favoriser leur guérison

  • Parfois, ils réalisent une chirurgie pour fermer les grandes escarres

Pour favoriser la guérison des escarres et éviter que d’autres ne se forment, les médecins vont également :

  • S’assurer que la personne change de position plus souvent

  • Établir un programme écrit pour que les soignants sachent quand changer la personne de position

  • Utiliser des coussins et des coussinets pour s’assurer qu’aucune partie du corps n’est sujette à trop de pression

  • Donner des conseils pour un régime alimentaire plus sain

Comment prévenir les escarres ?

Les médecins essayent de prévenir les escarres, car elles sont difficiles à traiter.

Pour une personne alitée ou en fauteuil roulant, les soignants doivent :

  • Pratiquer un examen quotidien de la peau

  • Changer la personne de position toutes les 1 à 2 heures

  • Garder la peau sèche et propre

  • Vérifier soigneusement qu’il n’y a aucune rougeur ni aucun autre changement de couleur de la peau au niveau des zones de pression

  • Changer les draps dès que ceux-ci sont humides

  • Placer des couvertures protectrices ou des coussins pour réduire la pression sur les parties osseuses

  • Parfois, utiliser un matelas ou un coussin de fauteuil roulant spécial qui permet de soulager la pression

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE