Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Érythème polymorphe

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que l’érythème polymorphe ?

« Érythème » signifie « de couleur rouge ». Le terme « polymorphe » désigne quelque chose qui prend différentes formes.

L’érythème polymorphe est un trouble cutané qui provoque la formation de plaques rouges en relief.

  • Des plaques rouges apparaissent soudainement sur la paume des mains, la plante des pieds, les bras, les jambes et le visage, et peuvent ensuite se propager au reste du corps

  • Les plaques ressemblent parfois à des cibles

  • Des aphtes buccaux peuvent également apparaître

  • Généralement, l’état s’améliore en 2 à 4 semaines

  • Les médecins peuvent prescrire des médicaments pour soulager les démangeaisons

  • En cas d’érythème polymorphe fréquent, le médecin peut prescrire un médicament antiviral à la personne

Quelles sont les causes de l’érythème polymorphe ?

L’érythème polymorphe est généralement causé par une réaction à :

Plus rarement, l’érythème polymorphe est causé par d’autres infections ou par certains médicaments ou vaccins.

Quels sont les symptômes de l’érythème polymorphe ?

Les symptômes comprennent :

  • Protubérances rouges sur la paume des mains, la plante des pieds, les bras, les jambes et le visage, qui forment des cercles pouvant ressembler à des cocardes

  • Plaques rouges à l’intérieur desquelles des anneaux pâles et un centre pourpre avec de petites cloques (« cocarde ») sont visibles

  • Généralement, démangeaisons

  • Des cloques ou ulcérations douloureuses sur les lèvres et la muqueuse buccale

L’éruption cutanée peut disparaître spontanément après plusieurs semaines, mais peut récidiver plusieurs fois.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un érythème polymorphe ?

Les médecins peuvent déterminer la présence d’un érythème polymorphe en examinant l’éruption cutanée. Ils peuvent surveiller attentivement la personne, afin de s’assurer qu’elle ne soit pas atteinte d’une affection plus grave qui provoquerait des symptômes similaires.

Comment les médecins traitent-ils l’érythème polymorphe ?

L’érythème polymorphe s’améliore sans traitement. Si les symptômes sont gênants, les médecins peuvent prescrire :

  • Crèmes pour soulager les démangeaisons

  • Médicaments anesthésiants pour les cloques dans la bouche, si elles sont source de problèmes pour manger et boire

  • Parfois, médicament antiviral si la personne présente un érythème polymorphe à répétition ou si les médecins pensent que l’érythème polymorphe est causé par un herpès

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE