Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Pelade

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la pelade ?

La pelade est également appelée « alopecia areata ». Le terme « alopecia » désigne une chute de cheveux ou de poils, et le terme « areata » signifie qu’elle survient sous forme de plaques.

La pelade est l’apparition soudaine de plaques alopéciques, sans aucune cause évidente.

  • Les cheveux tombent par plaques sans raison apparente

  • La pelade est fréquente et survient le plus souvent chez les enfants et les jeunes adultes

  • La zone atteinte est le plus souvent le cuir chevelu ou la barbe

  • Les ongles des mains peuvent devenir rugueux et striés

Quelles sont les causes de la pelade ?

Les médecins pensent que la pelade est une maladie auto-immune. Dans le cadre d’une maladie auto-immune, le système immunitaire de la personne attaque une partie de son propre organisme. Dans le cas de la pelade, le système immunitaire attaque les follicules pileux, ce qui empêche les cheveux de pousser.

Quels sont les symptômes de la pelade ?

La pelade provoque les symptômes suivants :

  • Plaques alopéciques circulaires, qui peuvent être petites ou provoquer la perte de l’ensemble des cheveux

Des cheveux courts et cassés peuvent être observés en périphérie des plaques. Les ongles peuvent devenir rugueux et striés. Aucun autre symptôme ne se manifeste, et la personne se sent bien en dehors de cela.

Comment les médecins traitent-ils la pelade ?

La pelade s’améliore parfois sans traitement. Les poils et les cheveux repoussent généralement en quelques mois. Dans le cas d’une alopécie étendue, il est moins probable que les cheveux repoussent.  

Les médecins traitent la pelade en prescrivant :

  • Injections de corticoïdes au niveau des plaques alopéciques

  • Médicament (minoxidil) à appliquer sur les plaques alopéciques

  • Parfois, produits chimiques à appliquer sur les plaques alopéciques pour provoquer une légère irritation (cela peut stimuler la pousse des cheveux)

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ROGAINE
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE