Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Colite à Clostridium difficile (C. diff)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mars 2018| Dernière modification du contenu mars 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la colite à Clostridium difficile ?

Le côlon est le gros intestin. La colite est une inflammation du côlon. Clostridium difficile est une bactérie qui provoque une colite. Les personnes atteintes de colite présentent une diarrhée et d’autres symptômes. Clostridium difficile et la maladie que cette bactérie provoque sont souvent appelés C. difficile ou C. diff.

  • Les symptômes varient d’une diarrhée légère à une diarrhée sanglante fréquente accompagnée de maux de ventre et de fièvre.

  • Pour déterminer si une personne est atteinte d’une infection à C. diff, les médecins effectuent des examens de selles et ils utilisent parfois une sonde d’observation pour examiner le gros intestin.

  • Le risque de contracter une infection à C. diff est accru après un traitement par des antibiotiques pour une autre maladie.

  • Les personnes atteintes d’une colite à C. diff légère vont parfois mieux si elles arrêtent de prendre l’antibiotique à l’origine du problème.

  • Si la diarrhée ne disparaît pas ou si elle s’aggrave, il faut prendre un autre antibiotique pour tuer la bactérie C. diff.

Quelles sont les causes de la colite à Clostridium difficile ?

De nombreux types de germes (microorganismes) vivent normalement à l’intérieur du gros intestin. C. diff fait partie de ces germes. D’ordinaire, ces germes sont inoffensifs. Parfois, cependant, l’un de ces germes se multiplie d’une manière incontrôlée et provoque une maladie. Lorsque la bactérie C. diff se multiplie de manière incontrôlée, elle produit une substance (toxine) qui endommage la muqueuse intestinale et provoque une diarrhée.

La prise d’antibiotiques pour une autre infection est la cause la plus fréquente de la multiplication de C. diff et de l’infection. Les antibiotiques perturbent l’équilibre entre les différentes bactéries de l’intestin et permettent à C. diff de prendre le dessus.

Le risque de contracter une infection à C. diff augmente avec l’âge. Le risque est également élevé chez les nourrissons et les jeunes enfants. Les autres facteurs de risque sont :

  • Maladie sous-jacente grave

  • Longue hospitalisation

  • Vie en maison de santé

  • Chirurgie de l’estomac ou des intestins

Parfois, les médecins ne savent pas pourquoi une personne présente une infection à C. diff.

Quels sont les symptômes de l’infection à C. diff ?

Les symptômes commencent souvent 5 à 10 jours après le début de l’antibiothérapie pour une autre infection. Mais il est possible de ne présenter aucun symptôme jusqu’à deux mois après avoir cessé de prendre les antibiotiques.

Les symptômes varient d’une diarrhée légère à :

  • Diarrhée sanglante

  • Maux de ventre

  • Fièvre

  • Rarement, nausées ou vomissements

Les cas les plus sévères peuvent entraîner des complications graves, telles que :

  • Déshydratation (trop peu d’eau dans l’organisme)

  • Hypotension artérielle

  • Gonflement dangereux du gros intestin

  • Perforation dans le gros intestin

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une infection à C. diff ?

Les médecins suspectent une infection à C. diff en cas de diarrhée :

  • dans les deux mois suivant l’utilisation d’un antibiotique ;

  • dans les 72 heures suivant une admission à l’hôpital.

Les médecins recherchent ensuite :

  • C. diff et sa toxine dans un échantillon de selles

  • Des signes d’inflammation (colite) et d’autres altérations du gros intestin à l’aide d’une sonde d’observation qui permet d’examiner à l’intérieur de celui-ci.

Comment les médecins traitent-ils l’infection à C. diff ?

Les médecins traitent l’infection à C. diff en :

  • Arrêtant l’antibiothérapie à l’origine du problème

  • Administrant un antibiotique oral efficace contre C. diff

Il ne faut pas prendre de médicaments qui ralentissent ou arrêtent la diarrhée. Ces médicaments maintiennent les toxines de C. diff dans l’intestin, ce qui aggrave la maladie.

Une personne sur cinq présente des symptômes qui reviennent sans cesse. Pour éviter la réapparition des symptômes, le médecin pourra prescrire :

  • Des antibiotiques à long terme

  • Des probiotiques (cachets qui contribuent à restaurer l’équilibre entre les bactéries de l’intestin)

  • Une greffe fécale (les selles d’une personne en bonne santé sont placées dans l’intestin de la personne atteinte pour restaurer l’équilibre de la flore bactérienne)

Si les symptômes sont très graves, la personne peut nécessiter une hospitalisation où elle recevra :

  • Antibiotiques

  • Liquides par voie intraveineuse

  • Électrolytes

  • Des transfusions sanguines

Dans de rares cas, une chirurgie est pratiquée pour enlever un intestin très gravement infecté.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE