Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Maladie cœliaque

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le terme « cœliaque » fait référence aux choses qui se trouvent à l’intérieur du ventre, y compris le tractus gastro-intestinal (GI). Le tractus GI est le tube qui va de la bouche à l’anus. Le tractus GI comprend l’œsophage (conduit alimentaire), l’estomac, l’intestin grêle et le colon. Les intestins sont les conduits dans lesquels les aliments sont absorbés.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque est une maladie qui touche l’intestin grêle et empêche l’absorption complète des nutriments provenant des aliments. Les nutriments comprennent les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines et les minéraux. L’incapacité d’absorber les nutriments s’appelle la malabsorption Lorsqu’une personne ne parvient pas à obtenir les nutriments dont elle a besoin, on parle de malnutrition.

  • La maladie cœliaque est une maladie auto-immune héréditaire

  • Elle entraîne des problèmes liés à la consommation d’aliments contenant du gluten (une protéine), présent dans le blé, l’orge, le seigle et les produits fabriqués ces céréales

  • Les symptômes comprennent des diarrhées nauséabondes d’aspect huileux, une sensation de fatigue et une perte de poids

  • Les enfants ne grandissent pas à un rythme normal

  • Il n’existe pas de traitement curatif, mais les personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent éviter les problèmes en adoptant un régime alimentaire sans gluten

Quelles sont les causes de la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune. Le système immunitaire est le système de défense de l’organisme qui nous protège des maladies et des infections. En cas de maladie auto-immune, le système immunitaire de la personne attaque une partie de son propre organisme.

  • Dans la maladie cœliaque, le système immunitaire réagit à une protéine appelée gluten, que l’on trouve dans certaines céréales

  • La réaction immunitaire produit des anticorps qui endommagent la muqueuse de l’intestin grêle

  • Les lésions de la muqueuse de l’intestin empêchent l’absorption des nutriments provenant des aliments

  • Les lipides qui ne sont pas absorbés donnent aux selles leur aspect huileux

  • Les autres nutriments qui ne sont pas absorbés provoquent des flatulences et des diarrhées

Le gluten est une protéine que l’on trouve dans le blé et dans tous les aliments fabriqués avec de la farine de blé. Cela signifie qu’il y a du gluten dans le pain, les pâtes et de nombreux produits de boulangerie. On trouve aussi du gluten dans l’orge et le seigle. D’autres céréales, comme l’avoine, n’ont pas de gluten. Il n’y a pas de gluten dans les légumes ou les fruits.

La maladie cœliaque est héréditaire. On hérite d’une prédisposition à la développer. Cependant, seules certaines personnes d’une même famille contractent la maladie.

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ?

Les symptômes peuvent se manifester pendant l’enfance, ou n’apparaître qu’à l’âge adulte.

Les symptômes courants comprennent :

  • Perte d’appétit

  • Diarrhée, souvent avec des selles huileuses ou d’apparence grasse

  • Sensations de ballonnements et flatulences excessives

  • Sensation de faiblesse et perte de poids

Comme les enfants sont en phase de croissance, ils sont plus susceptibles d’avoir des problèmes associés à la malnutrition. Les enfants peuvent présenter une croissance anormale, rester petits et avoir un poids insuffisant. Les filles peuvent ne pas avoir leurs règles quand elles le devraient.

L’absorption insuffisante de vitamines et de minéraux peut provoquer :

  • Anémie (numération sanguine basse)

  • Ulcérations de la bouche et gonflement de la langue

  • Os fins qui se fracturent facilement

  • Sensation de picotements (engourdissement) dans les bras et les jambes

Les autres symptômes comprennent :

  • Éruption cutanée douloureuse avec démangeaisons, formant de petites vésicules (dermatite herpétiforme)

  • Gonflement des jambes dû à un excès de liquide dans l’organisme

  • Difficultés à commencer une grossesse

Les personnes atteintes de maladie cœliaque ont parfois d’autres troubles du système immunitaire tels que la maladie de Crohn, un diabète de type 1, une maladie de la thyroïde, d’autres problèmes hormonaux ou une polyarthrite rhumatoïde.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence de la maladie cœliaque ?

Les médecins effectuent des examens, y compris :

  • Analyse de sang pour rechercher les anticorps dirigés contre le gluten

  • Biopsie de l’intestin grêle

  • Parfois, tests génétiques

La biopsie consiste à prélever un petit échantillon de tissu à l’aide d’instruments fixés à l’extrémité d’un endoscope (une sonde d’observation souple) pour l’examiner ensuite au microscope.

Comment les médecins traitent-ils la maladie cœliaque ?

Le principal traitement est le suivant :

  • S’abstenir de consommer les aliments contenant du gluten

Même un peu de gluten peut être problématique. Les médecins peuvent aussi prescrire des vitamines et des minéraux pour remplacer ceux perdus.

Arrêter de consommer du gluten peut s’avérer difficile. Le gluten ne se trouve pas seulement dans les produits de boulangerie. On le trouve dans de nombreux aliments transformés, y compris dans certaines soupes, sauces, glaces et dans certains hot-dogs. Des informations supplémentaires sur le régime alimentaire sans gluten peuvent être obtenues auprès d’un diététicien ou d’un groupe de soutien de la maladie cœliaque, tel que la Celiac Disease Foundation (Fondation de la maladie cœliaque).

La maladie cœliaque augmente aussi les risques de développer certains cancers. Ne pas manger de gluten peut réduire ce risque.

Les médecins peuvent prescrire des médicaments si la personne présente une dermatite herpétiforme.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE