Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Reflux gastro-œsophagien (RGO)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien (RGO) ?

Le RGO (reflux acide) est une maladie caractérisée par la remontée dans l’œsophage du contenu de l’estomac et de l’acide gastrique. L’œsophage est le tuyau reliant la gorge à l’estomac. Reflux signifie écoulement vers l’arrière. Le reflux acide est problématique parce que l’acide gastrique peut endommager l’œsophage.

  • Le RGO est un trouble courant.

  • Les brûlures d’estomac (une sensation de brûlure dans la poitrine) sont le symptôme le plus courant.

  • Le RGO peut endommager de façon permanente la muqueuse intérieure de l’œsophage.

  • Le RGO peut également toucher le larynx, la trachée, et les poumons.

  • Le traitement soulage les symptômes chez la plupart des personnes.

Quelles sont les causes du RGO ?

Un anneau musculaire maintient l’extrémité de l’œsophage fermée. Le RGO se produit quand ce muscle ne fonctionne pas correctement. Lorsque le muscle est faible ou se détend au mauvais moment, ou s’il y a trop de pression dans l’estomac, le contenu de l’estomac peut remonter dans l’œsophage.

Le RGO n’est généralement pas dû à un excès d’acide dans l’estomac. Le problème provient de la remontée de l’acide dans l’œsophage. La muqueuse de l’œsophage, contrairement à celle de l’estomac, ne le protège pas de l’acide.

Quels sont les facteurs de risque du RGO ?

Une personne est plus susceptible de présenter un RGO si elle :

  • Prend beaucoup de poids

  • Boit de l’alcool, des boissons gazeuses, ou de la caféine

  • Fume

  • Prend certains médicaments

  • Femmes enceintes

Indépendamment des facteurs de risques présents chez une personne, elle est plus susceptible de ressentir les symptômes du RGO en position allongée.

Quels sont les symptômes du RGO ?

  • Une sensation de brûlure ou de gêne au milieu de la poitrine (brûlures d’estomac), d’ordinaire après un repas

  • Un goût amer dans la bouche

  • Mal de gorge, voix rauque, toux, ou impression d’avoir une grosseur dans la gorge

Les symptômes semblent s’aggraver si la personne s’allonge trop vite après avoir mangé.

Quelles sont les complications du RGO ?

Avec le temps, le reflux acide peut endommager l’œsophage et provoquer :

  • Une inflammation chronique (œsophagite)

  • Des ulcères (plaies ouvertes)

  • Un rétrécissement de l’œsophage (sténose œsophagienne)

  • Des cellules anormales de l’œsophage qui peuvent devenir cancéreuses (affection appelée œsophage de Barrett)

Le RGO peut également toucher le larynx, la trachée, et les poumons.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence de RGO ?

  • D’ordinaire, les médecins sont capables de poser le diagnostic en se basant sur les symptômes de la personne, et aucun examen n’est nécessaire.

  • Un examen de l’œsophage à l’aide d’une sonde flexible (endoscopie) peut être nécessaire.

  • Dans de rares cas, les médecins devront mesurer le degré d’acidité de l’œsophage à l’aide d’un tube souple et fin doté d’un capteur à son extrémité (pH-métrie œsophagienne).

  • Parfois, les médecins testent le muscle qui se trouve à l’extrémité de l’œsophage pour vérifier qu’il fonctionne (manométrie œsophagienne)

Comment les médecins traitent-ils le RGO ?

Les médecins recommandent les mesures suivantes :

  • Ne pas manger d’aliments qui aggravent le RGO, par exemple chocolat, sauce tomate, aliments gras ou frits, assaisonnements pour salades à base de vinaigre

  • Ne pas boire d’alcool, de café ou de boissons acides, telles que les colas et le jus d’orange

  • Éviter de manger dans les 2 à 3 heures précédant le coucher

  • De ne pas fumer

  • Surélever la tête du lit d’environ 15 centimètres

  • Perdre du poids en cas de surpoids

Si ces mesures sont sans effet, la prise de médicaments qui diminuent l’acidité de l’estomac peut s’avérer nécessaire.

  • Les médicaments qui diminuent l’acidité de l’estomac sont les inhibiteurs de la pompe à protons et les antagonistes des récepteurs H2.

  • Le traitement durera de 4 à 12 semaines ou plus pour que l’œsophage ait le temps de cicatriser.

Les médecins pourront recommander une intervention chirurgicale si les médicaments sont sans effet. L’opération s’appelle une fundoplicature. Le chirurgien enroule une partie de l’estomac de la personne autour de la partie inférieure de l’œsophage, ce qui empêche le contenu de l’estomac de refluer.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE