Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Maladie de Parkinson (MP)

(Maladie de Parkinson)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie cérébrale entraînant une perte lente du contrôle des mouvements. Elle peut provoquer des tremblements, une raideur musculaire, des mouvements lents et des problèmes d’équilibre. Chez de nombreuses personnes, elle cause également des problèmes de réflexion ou une démence (la mémoire et la capacité à apprendre diminuent dans le temps).

  • La maladie de Parkinson est due à une atteinte d’une partie du cerveau appelée noyaux gris centraux, qui participe au contrôle des mouvements et de l’équilibre.

  • Le symptôme le plus courant est généralement un tremblement (agitation incontrôlable d’une partie du corps).

  • La maladie de Parkinson est incurable, mais des traitements peuvent permettre de contrôler les symptômes.

  • Une personne de plus de 65 ans sur 100 et environ 1 personne de plus de 80 ans sur 10 souffrent de la maladie de Parkinson.

Quelles sont les causes de la maladie de Parkinson ?

Lorsque la personne bouge un muscle, le signal se déplace à travers les noyaux gris centraux dans le cerveau. Les noyaux gris centraux produisent une substance appelée dopamine. La dopamine rend les mouvements fluides. La maladie de Parkinson altère les noyaux gris centraux, qui ne produisent plus autant de dopamine. Sans une quantité suffisante de dopamine, les mouvements peuvent être lents, saccadés ou raides.

Les médecins ne connaissent pas avec certitude les causes de la maladie de Parkinson. Elle a tendance à être héréditaire, donc il existe probablement une cause génétique.

D’autres maladies cérébrales et certains médicaments provoquent parfois des symptômes similaires à ceux de la maladie de Parkinson (syndrome parkinsonien).

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

Les premiers symptômes de la maladie de Parkinson sont généralement les suivants :

  • Tremblements des doigts et des mains lorsque les muscles sont relâchés et au repos ; il s’agit du premier symptôme le plus courant

  • Difficultés à se déplacer : les mouvements sont lents et difficiles à initier

  • Diminution du sens de l’odorat

Autres symptômes de la maladie de Parkinson :

  • Les muscles deviennent raides et difficiles à bouger

  • Problèmes d’équilibre et pour marcher, se tenir debout ou s’asseoir

  • Problèmes de clignement des yeux ou de déglutition

  • Bégaiement et élocution de faible intensité

  • Troubles du sommeil

  • Problèmes de réflexion (démence)

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence de la maladie de Parkinson ?

Les médecins diagnostiquent la maladie de Parkinson en se basant sur :

  • Les symptômes et un examen clinique

  • Des examens comme une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM)

La TDM ou l’IRM peut aider le médecin à déterminer si un autre trouble cérébral est à l’origine des symptômes.

Comment les médecins traitent-ils la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est incurable.

Les médecins la traitent avec :

  • Médicaments, tels que la lévodopa et la carbidopa

  • Parfois, chirurgie pour placer de minuscules électrodes dans le cerveau afin de stimuler les noyaux gris centraux (chirurgie appelée stimulation cérébrale profonde)

La kinésithérapie et l’ergothérapie peuvent aider la personne à bouger et à être aussi indépendante que possible dans ses activités quotidiennes et pour marcher.

Les médecins n’envisagent la stimulation cérébrale profonde qu’en cas de symptômes sévères et si les médicaments se révèlent inefficaces. Pour la stimulation cérébrale profonde, le médecin insère un minuscule fil électrique dans une petite ouverture faite dans le crâne jusqu’à la zone du cerveau atteinte. L’autre extrémité du fil passe sous la peau et se connecte à un bloc-batterie situé sous une clavicule. Le dispositif envoie des signaux électriques vers les zones du cerveau atteintes.

Des mesures simples peuvent également être utiles :

  • Continuer à faire autant d’activités quotidiennes que possible

  • Pratiquer une activité physique selon un emploi du temps régulier

  • Simplifier les tâches quotidiennes : par exemple, remplacer les boutons des vêtements par des fermetures Velcro ou acheter des chaussures avec des fermetures Velcro

  • Utiliser des dispositifs d’aide, tels que tirettes de fermeture à glissière et crochets à boutons

  • Retirer les tapis pour ne pas trébucher

  • Installer des barres d’appui dans les salles de bain et des rampes dans les couloirs pour ne pas tomber

Soignant et problèmes de fin de vie

La personne aura peut-être besoin d’aide dans la réalisation des tâches quotidiennes normales, telles que :

  • Manger

  • Se laver

  • S’habiller

  • Aller aux toilettes

Il peut être très utile que les soignants en sachent davantage sur la maladie de Parkinson et sur les manières d’aider les patients. Le travail de soignant est fatigant et stressant, et de nombreux soignants trouvent que les groupes de soutien sont utiles.

La plupart des personnes atteintes de la maladie de Parkinson deviennent incapables de réaliser les tâches basiques, et nombre d’entre elles (environ 1 sur 3) développent une démence. Avant que cela n’arrive, il peut être utile de rédiger des directives préalables. Les directives préalables sont un plan écrit qui indique aux proches et aux médecins le genre de soins médicaux que la personne souhaite pour sa fin de vie.

Où obtenir davantage d’informations sur la maladie de Parkinson ?

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
LODOSYN
No US brand name
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE