Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Hypopituitarisme

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’hypophyse est une glande de la taille d’un petit pois, située à la base du cerveau. Les glandes sont des organes qui produisent et libèrent les hormones dans le sang. Les hormones sont des substances chimiques qui stimulent l’action d’autres cellules ou tissus. L’hypophyse libère de nombreuses hormones différentes. Chacune d’entre elles contrôle différentes glandes et fonctions de l’organisme.

Localisation de l’hypophyse

Localisation de l’hypophyse

Qu’est-ce que l’hypopituitarisme ?

« Hypo » signifie trop peu ou pas assez. L’hypopituitarisme se produit lorsque l’hypophyse ne produit pas une ou plusieurs hormones hypophysaires en quantité suffisante.

  • L’hypopituitarisme est rare

  • Les causes de l’hypopituitarisme comprennent les tumeurs hypophysaires, un apport insuffisant de sang à l’hypophyse ou certaines maladies

  • Les symptômes commencent généralement lentement avec le temps et varient en fonction des hormones déficitaires

  • Les médecins traitent la cause de l’hypopituitarisme et administrent des médicaments pour augmenter les taux d’hormones

Quelles sont les causes de l’hypopituitarisme ?

Les causes de l’hypopituitarisme comprennent :

  • Tumeur cérébrale dans l’hypophyse

  • Traumatisme crânien

  • Certains types de chirurgie du cerveau

  • Flux sanguin insuffisant vers l’hypophyse, en raison d’un saignement ou d’un caillot sanguin

  • Certains types de traitements médicaux anticancéreux, ou radiothérapie du cerveau en raison d’une tumeur cérébrale

Parfois, une seule hormone hypophysaire pose problème. D’autres fois, la plupart ou la totalité des hormones posent problème.

Quels sont les symptômes de l’hypopituitarisme ?

Les symptômes peuvent apparaître progressivement. Les symptômes dépendent des hormones déficitaires.

Les symptômes peuvent comprendre :

  • Chez les enfants, absence de croissance

  • Chez les femmes, absence de règles et sécheresse vaginale

  • Chez les hommes, rétrécissement des testicules et dysfonction érectile

  • Confusion, prise de poids et constipation

  • Faiblesse, hypoglycémie et sensation de stress

  • Incapacité à produire du lait après l’accouchement

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un hypopituitarisme ?

Les médecins peuvent suspecter un hypopituitarisme lorsque la personne a des problèmes avec d’autres glandes, telles que la thyroïde. Ils réalisent des examens, tels que :

  • Analyses de sang pour mesurer les taux d’hormones

  • TDM ou IRM du cerveau à la recherche d’anomalies de l’hypophyse

  • Parfois, examens pour vérifier le flux sanguin vers l’hypophyse

Comment les médecins traitent-ils l’hypopituitarisme ?

Les médecins traitent l’hypopituitarisme avec :

  • Un traitement ciblant la cause de l’hypopituitarisme (par exemple, chirurgie ou radiothérapie pour retirer ou détruire une tumeur hypophysaire)

  • Substitution des hormones que l’hypophyse ne produit pas en quantité suffisante

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Diabète sucré
Vidéo
Diabète sucré
Pendant le processus digestif, la majeure partie de la nourriture qui est absorbée est convertie...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE