Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation du système immunitaire

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Le système immunitaire est le système de défense de l’organisme. Il permet de protéger l’organisme contre la maladie et l’infection. Le travail du système immunitaire est d’attaquer les choses qui n’appartiennent pas à l’organisme, notamment :

  • Germes, tels que bactéries, virus et champignons

  • Parasites

  • Cellules cancéreuses

  • Autres choses pouvant s’infiltrer dans l’organisme, comme le pollen

Que fait le système immunitaire ?

Le système immunitaire lutte contre les infections et les maladies. Il s’agit de la réponse immunitaire. Le système immunitaire doit :

  • Reconnaître les éléments qui ne devraient pas se trouver dans l’organisme

  • Signaler aux cellules immunitaires qu’il faut se rendre vers le site qui pose problème

  • Attaquer l’envahisseur et l’éliminer de l’organisme

  • Savoir quand il faut arrêter l’attaque et y mettre fin

Pour ce faire, le système immunitaire doit être capable de savoir ce qui appartient ou pas à l’organisme. Ainsi, il sait ce qu’il faut attaquer et ce qu’il ne faut pas attaquer.

Un antigène est un élément qui n’appartient pas à l’organisme. Il déclenche donc une réponse du système immunitaire. Les antigènes peuvent être des substances chimiques qui se trouvent à l’extérieur ou à l’intérieur de germes ou de cellules cancéreuses. Dans d’autres cas, il s’agit de substances indépendantes, telles que des molécules alimentaires ou des pollens. Le système immunitaire sait déjà comment reconnaître certains antigènes. Il doit apprendre à reconnaître les autres antigènes.

Quels sont les principaux composants du système immunitaire ?

Composants importants du système immunitaire :

  • Globules blancs

  • Anticorps

  • Système lymphatique

  • Certains organes

Les globules blancs (leucocytes) circulent dans le sang pour trouver des germes et autres problèmes et les combattre. Lorsqu’ils luttent contre un antigène et le détruisent, ils s’en souviennent généralement. Si les globules blancs se souviennent d’un antigène spécifique, ils le combattront plus rapidement la prochaine fois qu’il sera présent dans l’organisme.

Les anticorps sont des substances chimiques fabriquées par certains globules blancs. Les anticorps flottent dans la circulation sanguine pour trouver des antigènes et les attaquer. Il existe de nombreux anticorps différents. Chaque anticorps ne peut attaquer qu’un seul antigène spécifique. Les globules blancs apprennent à fabriquer de nouveaux anticorps chaque fois qu’ils doivent défendre l’organisme contre un nouvel antigène. Toutefois, l’organisme se souvient comment fabriquer ces anticorps pendant longtemps.

Le système lymphatique est un réseau de vaisseaux. Ces vaisseaux drainent l’excès de liquide provenant des tissus, ainsi que des germes morts et des cellules mortes de l’organisme. Ce liquide est la lymphe. La lymphe passe par des points de collecte de la taille d’un petit pois appelés ganglions lymphatiques. Les ganglions lymphatiques éliminent par filtration les cellules et germes morts. En cas d’infection, les ganglions lymphatiques proches peuvent gonfler. Par exemple, une infection de la gorge peut faire enfler les ganglions lymphatiques se trouvant dans le cou. Les gens parlent de « glandes enflées », mais les ganglions lymphatiques ne sont pas véritablement des glandes.

Les organes qui font partie du système immunitaire incluent la moelle osseuse, le thymus, la rate, les amygdales et l’appendice. La moelle osseuse et le thymus fabriquent les globules blancs. La rate, les amygdales et l’appendice piègent les germes et autres antigènes et servent de lieu de fortification aux cellules du système immunitaire.

Système lymphatique : Contribue à la défense contre les infections

Le système lymphatique est un élément important du système immunitaire. Le système transporte la lymphe partout dans l’organisme et les ganglions lymphatiques éliminent par filtration les cellules et germes morts.

Système lymphatique : Contribue à la défense contre les infections

Quels peuvent être les problèmes du système immunitaire ?

Dans son combat contre les germes et autres cibles, le système immunitaire libère des substances chimiques. Ces substances chimiques provoquent une inflammation, qui induit douleur, rougeur, chaleur et gonflement. Par exemple, l’inflammation due à une infection de la gorge rend la gorge rouge, gonflée et douloureuse.

Parfois, le système immunitaire ne fonctionne pas comme il le devrait. Quand cela se produit, des problèmes peuvent survenir :

  • Maladie auto-immune, telle que polyarthrite rhumatoïde ou thyroïdite d’Hashimoto ; « auto » signifie « soi », donc en cas de maladie auto-immune, le système immunitaire attaque des parties de l’organisme par erreur

  • Déficit immunitaire, tel que le VIH : le système immunitaire est déficient et ne peut lutter correctement contre les germes, la personne a donc tendance à tomber plus facilement malade

  • Réaction allergique, telle que rhume des foins : le système immunitaire réagit de manière excessive à quelque chose d’inoffensif, comme un aliment, une plante ou un médicament, provoquant éternuements, éruption cutanée, urticaire ou respiration difficile

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système immunitaire
Vidéo
Présentation du système immunitaire

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE