Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation des déficits immunitaires

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le système immunitaire est le système de défense de l’organisme. Il permet de protéger l’organisme contre la maladie et l’infection. Le travail du système immunitaire est d’attaquer les choses qui n’appartiennent pas à l’organisme, comme les germes, les parasites et les cellules cancéreuses.

Qu’est-ce qu’un déficit immunitaire ?

Les termes « déficit immunitaire » ou « immunodéficience » signifient que le système immunitaire est affaibli (déficient). On dit parfois des personnes atteintes d’immunodéficience qu’elles sont immunodéprimées.

Chez les personnes immunodéprimées, les maladies peuvent durer plus longtemps que chez les autres personnes, et une infection peu grave chez les autres personnes peut rendre les personnes immunodéprimées gravement malades.

  • Avec un système immunitaire affaibli, la personne n’est pas bien protégée contre les maladies et les infections

  • Les personnes immunodéprimées tombent malades plus souvent que les autres

  • Les infections courantes peuvent être plus dangereuses et les personnes immunodéprimées peuvent contracter des infections inhabituelles

  • Une personne peut naître avec une immunodéficience ou en développer une à partir d’une infection, d’une maladie ou d’un traitement médical

  • En cas d’immunodéficience, il faut faire prendre certaines mesures pour éviter de contracter une infection

  • Les médecins traitent les maladies causées par une immunodéficience avec des antibiotiques, des immunoglobulines et, parfois, une greffe de cellules souches.

Quelles sont les causes d’un déficit immunitaire ?

Les déficits immunitaires peuvent être provoqués par :

  • Maladie génétique congénitale, bien que cela soit rare

  • Infection, telle que le SIDA

  • Certains cancers, en particulier les cancers qui affectent la moelle osseuse

  • Traitements anticancéreux, tels que radiothérapie et certaines chimiothérapies

  • Certains médicaments

De nombreux médicaments utilisés par les médecins pour bloquer l’inflammation peuvent affaiblir le système immunitaire. Ces médicaments sont dits immunosuppresseurs. Les corticoïdes, comme la prednisone, en sont des exemples. Parfois, les médecins administrent des immunosuppresseurs, car le système immunitaire attaque l’organisme (maladie auto-immune).

Quels sont les symptômes d’un déficit immunitaire ?

Les symptômes comprennent :

  • Infections fréquentes, telles que sinusite, bronchite, pneumonie ou otite

  • Muguet (infection mycosique de la bouche)

  • Nombreux aphtes buccaux

  • Perte d’appétit et de poids

  • Chez le bébé ou l’enfant, diarrhée à long terme et croissance inférieure aux prévisions (retard de croissance)

Comment les médecins déterminent-ils la présence d’un déficit immunitaire ?

Les médecins suspectent un déficit immunitaire si la personne est souvent malade, si ses maladies sont plus sévères ou si elle ne répond pas normalement au traitement. Ils réalisent généralement :

  • Analyses de sang

Les analyses de sang peuvent montrer une numération des globules blancs très faible ou un taux faible de substances produites par le système immunitaire. Un test de dépistage du VIH est réalisé en cas de facteurs de risque d’infection par le VIH. Si un enfant présente des signes d’immunodéficience, les médecins peuvent réaliser des analyses génétiques.

Selon les symptômes, les médecins peuvent également réaliser les examens suivants :

  • Tests cutanés pour déterminer le fonctionnement du système immunitaire

  • Biopsie des ganglions lymphatiques enflés ou parfois de la moelle osseuse

Comment les médecins traitent-ils les déficits immunitaires ?

Les médecins traitent la maladie, telle que cancer, diabète ou infection par le VIH, qui est à l’origine de l’immunodéficience. Un traitement efficace améliore généralement le système immunitaire.

Si un médicament est à l’origine du déficit immunitaire, les médecins peuvent réduire la dose ou arrêter le traitement. Les médecins détermineront la quantité de médicament nécessaire et la gravité du déficit immunitaire, tout en décidant s’il faut réduire ou arrêter le médicament.

Si le déficit immunitaire a provoqué une infection, les médecins peuvent prescrire :

  • Antibiotiques

  • Immunoglobulines (anticorps qui proviennent du sang de personnes ayant un système immunitaire normal)

Si le déficit immunitaire est provoqué par un problème au niveau de la moelle osseuse, les médecins peuvent réaliser :

Les cellules souches sont des cellules qui se développent dans les cellules sanguines, y compris les globules blancs qui luttent contre les infections. Les médecins peuvent prélever des cellules souches chez des personnes en bonne santé et les administrer à la personne immunodéprimée par voie IV. Les cellules souches peuvent se rendre dans la moelle osseuse et commencer à fabriquer des globules blancs sains.

Comment prévenir les infections en cas de déficit immunitaire ?

Certaines mesures permettent de limiter les infections :

  • Éviter tout contact avec des personnes malades

  • Recevoir tous les vaccins (injections) que le médecin recommande

  • Éviter les aliments mal cuits ou l’eau qui n’est peut-être pas propre

Si la personne commence à tomber malade, elle doit aller voir son médecin, même si cela ne semble pas grave.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
RAYOS
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système immunitaire
Vidéo
Présentation du système immunitaire

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE