Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation des réactions allergiques

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le système immunitaire est le système de défense de l’organisme. Il permet de protéger l’organisme contre la maladie et l’infection. Le système immunitaire réagit généralement aux bactéries, virus et cellules cancéreuses qu’il attaque. Une allergie se produit lorsque le système immunitaire de l’organisme réagit à quelque chose d’inoffensif, comme un aliment, une plante ou un médicament.

Qu’est-ce qu’une réaction allergique ?

Une réaction allergique se produit lorsque l’on touche, mange ou respire une substance à laquelle on est allergique. Les réactions allergiques peuvent être légères ou sévères.

  • Les réactions légères sont désagréables et gênantes

  • Les réactions sévères peuvent être mortelles

Quelles sont les causes d’une réaction allergique ?

Les médecins ne savent pas véritablement pourquoi certaines personnes exposées à une substance y deviennent allergiques et d’autres non.

  • Les allergies semblent être héréditaires.

  • Ce à quoi la personne a été exposée et ce qu’elle a mangé dans l’enfance peut affecter le développement d’allergies

Substances courantes qui déclenchent des réactions allergiques :

  • Poussière domestique

  • Squames d’animaux

  • Pollen (d’arbres, de graminées, d’herbacées)

  • Moisissures

  • Certains aliments

  • Certains médicaments

Quels sont les symptômes d’une réaction allergique ?

Les réactions allergiques légères peuvent causer :

  • Yeux qui démangent et larmoyants

  • Nez qui coule et éternuements

  • Démangeaisons cutanées, parfois avec une éruption cutanée (urticaire)

Les réactions allergiques sévères (anaphylaxie) peuvent causer :

  • Gonflement des yeux, lèvres, langue et gorge

  • Respiration sifflante et difficultés à respirer

  • Crampes dans le ventre, nausées et vomissements

  • Étourdissements et évanouissements en raison d’une chute de la tension artérielle

  • Décès

Comment les médecins déterminent-ils la présence d’une réaction allergique ?

Les médecins peuvent généralement poser leur diagnostic selon les symptômes et par un examen. Néanmoins, il peut être difficile pour les médecins de dire exactement ce à quoi la personne est allergique. Ils peuvent réaliser des tests cutanés ou des analyses de sang pour le déterminer.

Comment les médecins traitent-ils une réaction allergique ?

Pour les réactions légères, les médecins peuvent administrer :

  • Vaporisateurs nasaux de corticoïdes

  • Antihistaminiques

  • Décongestionnants

  • Collyre

Pour les réactions sévères, la personne peut avoir besoin de :

  • Une injection d’adrénaline

  • Des antihistaminiques et des corticoïdes par voie intraveineuse (IV)

  • Des médicaments et des liquides administrés par voie intraveineuse pour augmenter la tension artérielle

  • Des médicaments pour ouvrir les voies aériennes et aider à respirer

  • Parfois, une sonde d’intubation dans la gorge afin que les médecins puissent poser un respirateur pour aider à respirer

Comment prévenir les réactions allergiques ?

Principaux moyens pour prévenir les réactions allergiques :

  • Éviter les éléments sources d’allergie

  • S’il n’est pas possible d’éviter les éléments sources d’allergie, aborder la question du traitement de désensibilisation avec le médecin.

Éviter un allergène peut impliquer les mesures suivantes :

  • Arrêter de prendre un médicament

  • Laisser son animal domestique hors de la maison ou de restreindre son accès à certaines pièces

  • Utiliser un aspirateur et un filtre HEPA (High-Efficiency Particulate Air, ou haute efficacité pour les particules de l’air)

  • Ne pas manger un aliment particulier

  • Retirer ou remplacer les objets qui retiennent la poussière, tels que les meubles rembourrés, les tapis et les bibelots

  • Utiliser des housses spéciales sur les matelas et oreillers pour éloigner les acariens

  • Utiliser des oreillers en fibres synthétiques

  • Laver fréquemment les draps, les taies d’oreiller et les couvertures à l’eau chaude

  • Faire fréquemment le ménage en passant le chiffon à poussière, l’aspirateur et la serpillière

  • Utiliser un climatiseur et un déshumidificateur au sous-sol ainsi que dans les autres pièces humides

  • Se débarrasser des blattes

Dans les traitements de désensibilisation, le médecin injecte de petites quantités de la substance source d’allergie. Au début, ces injections ne comportent qu’une très, très petite quantité de la substance. La quantité est trop petite pour entraîner une réaction sévère. Puis, le médecin administre des injections contenant de plus en plus de la substance en cause. Ainsi, l’organisme peut s’habituer à la substance et ne pas y réagir. Les traitements de désensibilisation ne fonctionnent pas toujours. Et lorsqu’ils ne sont pas efficaces, il se peut que ces petites injections soient poursuivies.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système immunitaire
Vidéo
Présentation du système immunitaire

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE