Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Crises de panique et trouble panique

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une crise de panique ?

Une crise de panique se caractérise par une peur et une angoisse intenses et soudaines. La personne peut aussi présenter une douleur thoracique, suffoquer, avoir des nausées, des étourdissements, et se sentir essoufflée. Une crise de panique dure 10 à 15 minutes.

  • Les crises de panique peuvent être provoquées par quelque chose d’effrayant, comme la vue d’un serpent, ou se produire sans raison

  • Pendant une crise de panique, la personne peut penser qu’elle a un problème médical grave, comme une crise cardiaque ou un AVC

  • Même si les crises de paniques mettent mal à l’aise et sont effrayantes, elles ne sont pas dangereuses.

  • Les crises de panique sont fréquentes ; chaque année, elles touchent près de 1 adulte sur 10

Qu’est-ce que le trouble panique ?

Le trouble panique est caractérisé par des crises de panique qui se répètent et par le fait que la personne :

  • S’inquiète beaucoup de la possibilité d’avoir d’autres crises

  • Craint de devenir folle ou de perdre le contrôle

  • Évite d’aller à certains endroits ou d’accomplir ses activités habituelles parce qu’elle pense qu’elle peut avoir une crise

Quelles sont les causes des crises de panique ?

Les crises de panique peuvent être provoquées par quelque chose dont la personne a peur. Par exemple, si la personne a peur des serpents, elle peut avoir une crise de panique en voyant un serpent. Cependant, les crises de panique se produisent parfois sans raison apparente. Les médecins ne savent pas pourquoi certaines personnes ont des crises de panique lorsqu’elles se trouvent confrontées à quelque chose d’effrayant, et d’autres pas.

Quels sont les symptômes d’une crise de panique ?

Même si les crises de paniques mettent mal à l’aise et sont effrayantes, elles ne sont pas dangereuses. Les symptômes apparaissent soudainement et disparaissent en 10 à 15 minutes.

Les principaux symptômes sont :

  • Une peur et un malaise soudains et intenses

La personne présente aussi au moins quatre de ces symptômes :

  • Douleur ou gêne thoraciques

  • Impression de suffoquer

  • Étourdissements ou évanouissement

  • Nausées, maux de ventre, ou diarrhée

  • Engourdissement ou picotements dans les lèvres et les doigts

  • Sentir le cœur battre fort ou battre rapidement

  • Se sentir essoufflée ou avoir l’impression d’étouffer

  • Sueurs

  • Tremblements

  • Crainte d’être en train de mourir

  • Peur de devenir folle ou de perdre le contrôle

  • Avoir l’impression d’être entourée de choses irréelles

Comment les médecins peuvent-ils déterminer si j’ai une crise de panique ?

Le médecin cherchera des causes physiques à l’origine des symptômes. Par exemple, si vous avez une douleur thoracique, le médecin vérifiera que vous n’avez pas eu une crise cardiaque. Si vos symptômes ne s’expliquent pas par une cause physique, le médecin soupçonnera une crise de panique.

Comment les médecins traitent-ils les crises de panique ou le trouble panique ?

Certaines personnes vont mieux sans traitement. Chez d’autres, les crises de panique vont et viennent au fil des ans. Le traitement des crises de panique et du trouble panique peut comprendre :

  • Thérapie, telle que thérapie d’exposition, thérapie cognitivo-comportementale, ou psychothérapie de soutien

  • Antidépresseurs

  • Anxiolytiques

La thérapie d’exposition permet de réduire la peur :

  • En exposant la personne progressivement et de façon répétée aux déclencheurs des crises jusqu’à ce qu’elle se sente à l’aise en leur présence

  • Si la personne a peur de s’évanouir, en l’aidant à simuler la sensation d’évanouissement provoquée par l’accélération de la respiration, pour qu’elle sache qu’en réalité, elle ne s’évanouira pas pendant une crise de panique

La thérapie cognitivo-comportementale permet d’apprendre à :

  • Ne pas éviter les situations génératrices de crises de panique

  • Reconnaître quand les peurs ne sont pas réalistes

  • Répondre plutôt par une respiration lente et contrôlée ou d’autres techniques de relaxation

La psychothérapie de soutien repose sur des séances de formation et de conseil qui offrent :

  • Des informations générales sur le trouble et son traitement

  • Un espoir d’amélioration réaliste

  • Un soutien reposant sur une relation de confiance avec un médecin

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE